Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > O.M. AÏVANHOV

O.M. AÏVANHOV

3 juillet 2011

pdf

Eh bien, chers amis, je suis extrêmement content de vous retrouver. J'ai rien de spécial à vous dire, vous voyez, je suis venu écouter ce que vous aviez à me demander. Toutes mes bénédictions vous accompagnent. Alors, je vous écoute.

Question : s'il y a une dissolution de la conscience ordinaire, des émotions, dans ce qui vient, se superposant à la Conscience Unitaire, comment les chenilles pourraient-elles avoir peur ?
Alors là, chère amie, c'est extrêmement simple. Quand tu es une chenille, tu as l'habitude du monde des chenilles n'est-ce pas ? C'est-à-dire que tu manges des feuilles, tu es au raz du sol et tu ne connais rien de ce qui se passe dans les airs. Donc pour la chenille, le papillon c'est autre chose. La chenille, elle reçoit un signal qui entame, en quelque sorte, sa métamorphose pour devenir, au travers du cocon, de la chrysalide, un papillon, n'est-ce pas. Et y'a une transformation de la Conscience en papillon. Mais le problème, c'est que toutes les chenilles n'ont pas vraiment envie de devenir des papillons. Parce que, quand on est enfermé, de façon extrêmement solide, rigide, dans des conditionnements limitants (que cela soit au travers des croyances, que cela soit au travers d'un certain nombre de certitudes liées à la matrice), on ne peut pas concevoir qu'il y ait quelque chose qui soit de l'ordre de la Lumière, de l'autre côté, n'est-ce pas. Et c'est exactement le même processus qui va se produire, qu'avait détaillé (voilà maintenant plusieurs mois) SRI AUROBINDO, concernant le Choc de l'Humanité. Ceux qui savent, et qui vivent déjà les Vibrations, passeront en papillon sans aucun problème, ou avec un minimum de problèmes. Par contre, ceux qui sont dans cet enfermement, dans cette rigidité, même s'ils parlent de Lumière, ils ne l'ont pas vécu au niveau Vibratoire. Et, pour ceux-là, ça signifie la fin de la chenille, mais ils ne connaissent pas le papillon. Alors, c'est une terreur énorme. Et cette terreur, ou cette méconnaissance, est une structure Vibratoire extrêmement solide, dans laquelle il n'y a pas de possibilité pour la Lumière d'extirper l'Esprit. Et l'Esprit reste, en quelque sorte, prisonnier de ses propres illusions et des propres projections créées au sein de cette matrice. Mais comme y aura plus de matrice appelée dissociée, bien évidemment, tout le monde deviendra plus ou moins papillon. Y en a qui seront des vrais papillons, et y en a qui seront, j'appellerais ça, des chenilles papillons, c'est-à-dire qu'elles auront des ailes, mais elles ne pourront pas voler encore. Elles ont besoin de, comment dire, affiner leur Vibration pour se libérer, en totalité, des illusions, des croyances et des enfermements. La preuve, si vous étiez tous, au niveau des Vibrations, dans la Lumière, vous vivriez tous, déjà, l'Unité. L'Unité n'est pas quelque chose qui peut s'imposer de soi-même. C'est un mécanisme subtil de Retournement de la Conscience, qui passe de la conscience fragmentaire (la conscience de veille, la conscience de l'oubli, du sommeil, la conscience de rêve), au quatrième état de Conscience, appelé Unité ou Conscience Unifiée (où il n'y a plus aucune séparation). Et ça peut représenter un choc terrible pour la chenille, de se retrouver, du jour au lendemain, à être autre chose qu'une chenille. Elles ne sont pas préparées à cela. Il faut pas croire que la métamorphose se fait comme ça, facilement. Elle se fait facilement quand vous avez vécu une espèce de graduation Vibratoire, et une ampliation des Vibrations de la Conscience elle-même, qui vous permet de toucher (d'un doigt, ou de plusieurs doigts on va dire) cet état d'Unité, ce que vous a dit FRÈRE K.

Question : si les émotions n'existent plus...
Qui c'est qui a dit que les émotions n'existaient plus ? C'est justement les émotions qui empêchent l'être de vivre la Conscience Unifiée. C'est le Corps de Désir, qui est en opposition formelle avec le Corps Spirituel ou l'Esprit. Le Corps de Désir correspond, grosso modo, à ce qu'on appelle les trois premiers chakras, et toutes les fonctions liées aux trois premiers chakras. Le Corps Spirituel correspond, essentiellement, au point de bascule final lié au 8ème Corps qui a été appelé (par plusieurs, d'ailleurs) la Crucifixion et la Résurrection. Quand vous vivez la Crucifixion et la Résurrection, le Corps de Désir n'existe quasiment plus. Le Corps de Désir est opposé à la Lumière, même, bien sûr, si le désir de la Lumière est omniprésent dans l'homme. Il est omniprésent parce que l'homme, même dans la falsification, a conservé cette étincelle d'Esprit. Mais c'est autre chose de vivre la Lumière Vibratoire, que de rêver à la Lumière. C'est deux choses totalement différentes. Toutes les religions revendiquent la Lumière, tous les chercheurs spirituels revendiquent la Lumière, mais laquelle ? C'est comme pour le mot Amour. L'humain, quand il parle d'amour, il a toujours un vécu, des blessures, des cicatrices, des conceptions, des perceptions, mais ça, c'est le contenu d'un humain, avec ses filtres. Un autre humain, ça sera strictement pas la même chose. Ça sera parfois même profondément différent. C'est exactement pareil pour la Lumière. De quelle Lumière parle-t-on ? Donc, il n'a jamais été dit que les émotions vont disparaître. Ce qui va disparaître, c'est la Terre, de cette Dimension. Alors, ceux qui voudront rester dans cette Dimension, ils vont se retrouver sans Terre. Mais, il n'a jamais été dit que, du jour au lendemain, y aurait plus d'émotions sur la Terre, bien au contraire. Ce que à quoi vous allez assister, là, dès le 11 juillet. Déjà, maintenant, c'est ce que vous voyez partout sur la Terre : les révoltes, les révolutions, les gens qui revendiquent, les émotions poussées à leur paroxysme. Qui vont s'amplifier de manière démesurée, chez ceux qui, justement, n'arrivent pas à passer la Porte. Ou ne veulent pas la passer, y en a beaucoup comme ça.

Question : quand vous parlez de chenille, vous faites référence à l'ego ?
Je fais référence à l'ego, mais aussi et surtout, à un mécanisme de fonctionnement au sein de la matrice où, comme vous disait FRÈRE K, ce qui appartient aux Sphères Unifiées ne vous est pas connu, strictement inconnu. La chenille, c'est pas que l'ego. C'est un mécanisme de vie, bien sûr, qui est sous-tendu par l'ego, mais qui correspond à tous les désirs présents au sein de votre propre présence au sein de l'Illusion. Tous les désirs, sans exception.

Question : lorsqu'en méditation on a tout à coup l'impression de perdre connaissance ou de disparaître, est-ce la petite mort ?
C'est les prémices. Ce qu'on appelle la petite mort, s'accompagne de la peur de la mort. SRI AUROBINDO vous en avait parlé. Vous avez, en schématisant, dans le processus d'accès à l'Unité, deux morts à vivre. Et là, dans cette fin de cycle, vous avez trois morts à vivre. Premièrement, la petite mort. C'est le moment où l'ego commence à lâcher prise par rapport à la Lumière. C'est le premier gardien du seuil. Beaucoup d'entre vous l'ont passé (parmi les plus anciens, y a déjà quelques années). Après, arrive le deuxième gardien du seuil. C'est celui qui, en quelque sorte, vient vous tenter. C'est la dernière tentation du CHRIST. C'est les forces opposées au CHRIST qui vont vous dire : « mais ton royaume, c'est ici, c'est pas ailleurs qu'ici ». C'est toutes les composantes inscrites dans l'instinct de survie, dans l'instinct de préservation, qui est inscrit directement dans la peur de la mort, cette fois-ci non plus la petite mort, mais la mort archétypielle, qui est liée à ce qui est appelé le 12ème Corps. C'est la peur archétypielle par excellence. À ce moment-là, vous êtes confrontés à ce que différents écrits ont appelé le gardien du seuil, l'ange des abîmes. C'est celui qui va vous faire croire que vous êtes mieux ici, dans l'Illusion, en devenant le roi. C'est le piège ultime de l'ego, n'est-ce pas. Donc, il y a un certain nombre de morts, et tout ça se double d'une troisième mort qui, en fait, est la vraie naissance, qui est, en fait, votre Résurrection. C'est-à-dire le moment où vous découvrez, quand vous acceptez la Lumière Vibrale, que vous n'êtes pas ce que vous croyiez que vous étiez, mais que vous êtes l'immensité de la Création. C'est la Dissolution, c'est l'étape ultime où vous pénétrez, en totalité, l'état Turiya. C'est le 7ème Samadhi, celui qui est appelé le Maha Samadhi, où plus jamais la Conscience ne peut être altérée. Et tout cela se vit (ou ne se vit pas), mais quasiment, maintenant, de manière simultanée.

Question : comment faire pour s'Abandonner complètement ?
Alors là, chère amie, c'est une question qui revient systématiquement. Y a rien à faire. L'Abandon est un acte total d'Abandon. S'Abandonner, veut dire, justement, ne rien faire. Tant que tu veux faire, tu ne peux pas t'Abandonner.

Question : en méditation, je me sens comme tomber dans le vide puis dans un tunnel de lumière, comme dans les processus de NDE, mais sans pour autant traverser la lumière.
C'est une première étape de l'Abandon à la Lumière, qui peut prendre cette forme, pour toi. D'ailleurs, pour ceux qui méditent depuis longtemps, le processus de basculement de la Conscience de veille, de méditation, à Turiya, est souvent accompagné par ce sentiment de décrochage. C'est un moment qui se repère, soit parce qu'il y a un décrochage de la Conscience, soit parce qu'il y a une modification de la respiration (qui ne se fait plus dans les poumons, mais dans le Cœur), soit parce que le son se modifie dans les oreilles (pour ceux qui l'ont), soit justement parce qu'il y a ces prémices de l'Abandon, qui est une peur terrible. C'est la première mort.

Question : et si j'avais traversé la lumière, qu'est-ce qui se serait passé ?
Tu aurais vécu la deuxième mort. Tu aurais Fusionné avec la Lumière, mais tu serais revenu, bien sûr. Mais, comme tu le dis toi-même : si tu allais jusque là. Il faut oser y aller. Ce fait d'oser y aller, c'est l'Abandon total à la Lumière. La plupart des êtres qui vivent cette première étape, d'une façon comme la tienne ou d'une autre, s'arrêtent à cet état. C'est pour ça que Saint Jean avait dit : « il y aura beaucoup d'appelés, peu d'élus. » Les gens vivent une première expérience de la Lumière, et ils l'enferment à l'intérieur de l'ego. Et ils se satisfont de cela. Ils ne sont surtout pas prêts à abandonner leur petite personne, et ils croient qu'ils sont arrivés. Mais ils ne sont arrivés nulle part.

Question : Comment traverser cela ?
En s'Abandonnant encore plus : il faut sauter du haut du précipice. L'ego a tendance à croire que c'est lui qui dirige. Ces mots-là, comme disait FRÈRE K, vous ne pouvez pas les comprendre d'emblée. Mais quand vous êtes vraiment de l'autre côté, vous comprenez ce que ça veut dire. Parce que quand on dit à quelqu'un : « Abandonne-toi à la Lumière », il va se taper la tête contre les murs, parce qu'il dit : « mais je veux m'Abandonner, comment faire ? » Il a pas compris que c'est justement la capitulation de tout ce qu'il exprime, l'Abandon à la Lumière. Donc, c'est diamétralement opposé à tout désir. Tant que vous désirez la Lumière, vous n'aurez jamais la Lumière. Parce que le désir est une tension vers quelque chose d'extérieur. Sauf, bien sûr, ce qui avait été décrit par certains êtres, et je pense, en particulier, à HILDEGARDE DE BINGEN, concernant cette Tension ultime vers l'Abandon. Mais rares sont les êtres capables de réaliser cela.

Question : c'est l'ego qui, en ayant voulu voir ce qu'il y avait derrière la Lumière, a empêché ce passage ?
Exactement. C'est comme cela qu'on peut le dire, et c'est la stricte Vérité. Parce que l'ego s'approprie toujours les choses. Il n'existe que dans l'appropriation, dans la compétition, dans la peur.

Question : continuer une activité sportive ou artistique peut-il représenter une forme d'attachement, et donc être un frein à l'Abandon à la Lumière ?
Alors là, cher ami, ça dépend. Pour certains, le fait de pratiquer une activité artistique va être, justement, le moyen de se vider de l'ego. Et, pour d'autres, ça va être un renforcement de l'ego : « regardez comme c'est beau, ce que je peins ». Encore une fois, c'est profondément différent. Maintenant, l'activité sportive, en elle-même, entretient le Corps de Désir. Donc, très souvent, ça me paraît difficile de trouver l'Abandon à la Lumière dans le sport. D'ailleurs, si y avait eu des êtres Unifiés qui ont découvert l'Unité en faisant du sport, ça se saurait quand même. En général, pour trouver l'Unité, c'est plutôt des êtres qui arrêtent de bouger, non ?

Question : j'ai l'impression que le sport justement permet de calmer mon mental, par la fatigue.
Oui, mais c'est temporaire. La preuve, tu es obligé de recommencer tout le temps, et encore plus à chaque fois. C'est une addiction. Il faut bien que tu comprennes que l'alcool, le tabac, le sport, comme tout ce qui est lié au Corps de Désir, est une addiction. L'addiction te donne une satisfaction immédiate, mais, à chaque fois, tu as besoin d'encore plus. Encore plus d'alcool, encore plus de tabac, et dans ton cas, encore plus de sport, n'est-ce pas ?

Question : il faut donc tout abandonner ?
Y a que toi qui a la réponse, mais je te dis ce qui se passe en général. L'opposition entre le Corps Spirituel, si on peut l'appeler ainsi (le Véhicule, si tu préfères, le Vaisseau spirituel) et le Corps de Désir : si tu entretiens le Corps de Désir, ton Corps Spirituel ne peut pas éclore. Tu ne peux pas passer la Porte, comment veux-tu le faire ? Explique-moi comment, quand tu regardes, par exemple, des filles qui passent, comment tu peux trouver la Lumière ? Alors, tu peux trouver la Lumière dans une fille, bien sûr. Mais elle sera toujours extérieure, cette Lumière. Le sport, c'est le même principe. L'alcool, toutes ces choses-là, entretiennent le Corps de Désir. Sans exception. Pour la créativité, c'est autre chose, c'est différent pour chaque être. Y en a qui arrivent à trouver une pacification du mental, sans devenir, comment vous dites, addicts à la créativité. Ce qui n'est pas pareil pour le sport. Maintenant, j'ai pas dit qu'il fallait devenir une larve qui bouge plus du tout, n'est-ce pas ? Sans ça, on devient un ver de terre (là, le papillon, il s'éloigne encore plus). Je veux dire simplement, par là, que le sport te conduit à amplifier le Corps de Désir. Et ça, c'est constant, je crois.

Question : les indications qu'avait données HILDEGARDE DE BINGEN, de son vivant, sur les vertus des aliments, sont toujours d'actualité ?
Oui. HILDEGARDE DE BINGEN avait donné quelque chose qui s'approche (vous pouvez faire des corrélations), par exemple, avec la nourriture de type ayurvédique, où les aliments sont classifiés selon leur nature élémentaire, et leur capacité à faire Vibrer ou pas. C'est sûr que les pommes de terre ne font pas Vibrer comme des céréales, par exemple, comme certaines céréales. Maintenant, rappelez-vous ce qu'avaient dit certains Archanges : dans la période actuelle, le plus important, c'est de manger des choses qui permettent, justement, de ne pas alourdir le plexus solaire. Sans ça, vous nourrissez le Corps de Désir, plutôt que de nourrir l'Essence. Mais bon, je vous rappelle que le CHRIST avait dit : « ce qui est important, ce n'est pas ce qui rentre dans votre bouche, c'est ce qui en sort. »

Question : Si MÉTATRON est l'image de LA SOURCE, LA SOURCE est alors un Vaisseau de Lumière qui est conscient de toute sa Création ?
MÉTATRON est l'image de LA SOURCE, dans une autre Dimension que LA SOURCE. LA SOURCE est présente (comme ça a été dit par de très nombreux mystiques) dans le grain de sable, dans l'ensemble des Univers, dans l'ensemble des Soleils. LA SOURCE n'est limitée par aucune Dimension et aucune forme. LA SOURCE peut même avoir la liberté (et elle l'a fait), de prendre un corps, de créer un corps, directement dans cette matrice falsifiée, sans être altérée d'aucune manière.

Question : quelle est sa forme d'origine ?
Elle est partout. La forme de LA SOURCE, c'est d'être, justement, la totalité des formes. On ne peut pas la restreindre à une forme. Elle a créé, elle s'est créée elle-même en miroir, dans une Dimension inférieure, dans Lord MÉTATRON. Mais LA SOURCE, on ne peut pas dire qu'elle est dans telle Dimension, puisqu'elle est toutes les Dimensions. Elle infiltre, dans le sens le plus noble, toutes les Créatures, toutes les Créations, toutes les Consciences. Donc, elle a la forme que tu souhaites. Et elle-même prend la forme qu'elle souhaite. C'est toujours le même principe, vous avez beaucoup de difficultés à concevoir la Multidimensionnalité. Justement, parce que ça ne peut pas se concevoir, ça ne peut que se vivre. Ça ne correspond pas à un cerveau, ça ne correspond pas à un mental. C'est d'ailleurs pour ça que SRI AUROBINDO avait employé le mot Supramental. Parce que c'est quelque chose qui est tellement hors de l'ordinaire, hors du cadre de référence habituel, que vous ne pouvez avoir des mots. La seule chose que je peux te dire, c'est que LA SOURCE est présente dans le grain de sable comme dans une Conscience humaine, la totalité, mais peut aussi se manifester, elle-même, à travers un corps créé, ici, comme dans n'importe quelle Dimension. Ca paraît extrêmement difficile à saisir, mais quand vous êtes multidimensionnel (et ça concerne pas que LA SOURCE, ça concerne un Archange, un ange), vous êtes ici, mais vous n'êtes pas localisés ici. C'est le principe de l'hologramme : vous êtes là, mais vous êtes en même temps tout le reste. Y a pas de barrière, y a pas de limite, y a pas d'enfermement, y a pas de séparation. La Conscience Unifiée, ceux qui l'ont vécue sur Terre vivent cette absence de séparation. Ils ne font aucune différence de Conscience vécue entre eux et tous les autres. Ça correspond, en totalité, à ce que disait le CHRIST : « ce que vous faites au plus petit d'entre vous, c'est à moi que vous le faites. Moi et le Père sommes Un. »

Question : comment le monde Unitaire peut-il perdre contre les Dracos ?
Mon ami, si cela était impossible, nous n'en serions pas là. Il y a des circonstances d'enfermement que j'ai décris, qui sont liés à la magnétosphère, la ionosphère et l'héliosphère. Ce qui a été enfermé ne peut pas être ouvert, comme ça, d'un coup. Sous peine de perdre des choses irrémédiables. Une fois que quelque chose (un système solaire, une Conscience) a été privé de Lumière, de manière suffisamment importante, dans l'intensité et la durée, il est très difficile de récupérer cela. Ça peut pas se faire d'un coup de baguette magique. Sans ça (si ça se faisait à coup de baguette magique), vous seriez plus là, mais vous seriez tous en Unité, en Samadhi, avec un sourire béat, n'est-ce pas ? Ce qui se passe en vous, se passe dehors. Donc, vous comprenez bien que, si vous-même n'arrivez pas à retrouver l'Unité comme ça, un système solaire, c'est aussi compliqué. C'est justement le Corps de Désir, tout ce qui est lié à l'attraction (qui a été appelé la chute, c'est un mauvais terme), mais les attractions gravitationnelles, la densité, la pesanteur, ce sont tous les éléments qui s'opposent, justement, à cette Libération. La Lumière, elle doit arriver de manière progressive. Elle s'est infiltrée, progressivement, dans ce système solaire. Arrive un moment donné, auquel vous êtes presque arrivés, où tout cela peut devenir beaucoup plus intense, sans danger. Mais c'est pas un processus qui peut se faire comme ça, directement. A titre individuel, ça a pu arriver, pour certains êtres qui ont vécu l'ouverture totale, et qui ont accédé à l'Unité. Souvent, ça s'est fait lors d'une expérience particulière, mais qui correspond, là aussi, à une préparation, même si on l'a pas vu.

Question : en quoi le fait de regarder, de temps en temps, la télévision, des reportages sur les animaux, la nature, sur les paysages de Gaïa, nous éloignerait-il de l'Unité ?
Parce que c'est une image. Une image, par définition, sidère le regard. Même si vous regardez quelque chose qui vous plaît et qui vous paraît pas violent, très agréable, très beau, il y a une sidération du regard. Le regard, les yeux, sont liés à la falsification. Et donc, toute action de sidération du regard, même sur des choses agréables, vous éloigne de l'Unité. Même si, effectivement, le fait de regarder quelque chose peut déclencher un état mystique, ça arrive. Mais alors, il faut regarder la nature, il faut pas regarder un écran de télé. Il faut regarder la Vérité. Parce que vous, humains, nous, humains, nous avons été dans l'altération de notre programme de vie. Mais un arbre, un animal, il obéit à son programme de vie. Un arbre n'a pas été falsifié, c'est pas possible. Donc, quand vous regardez un arbre, c'est pas la même chose que de regarder une vidéo, à la télé, d'un arbre. Ça n'a rien à voir. D'ailleurs, le principe même de l'œil fonctionne selon le mode du Retournement. Classiquement, vous voyez une image comme dans une chambre noire, qui se retourne dans le chiasma optique. L'image est l'interprétation d'un signal (électrique, photonique), qui donne une reconstitution dans votre cerveau. Mais vous savez tous très bien que le chat, la mouche, ne voient pas la même chose que vous. La gamme de fréquences, à laquelle l'œil humain est sensible, a été falsifiée pour éviter de voir les choses subtiles. Chose qui vous est rendue par l'activation du 12ème Corps, l'Androgyne Primordial, qui vous permet de voir les forces éthériques. Et qui correspond à une modification extrêmement importante du corps calleux, qui est juste au-dessus de ce qu'on appelle le nerf optique, le chiasma optique. Il y a une modification du signal électrique.

Question : le CHRIST ou Ki-Ris-Ti ou Emmanuel sont les mêmes entités ?
Je sais pas pourquoi, sur cette Terre, vous avez tendance à trouver des milliers de noms pour le CHRIST. De mon vivant, ça n'existait pas. Alors, aujourd'hui, vous avez des tas de guignols qui se prétendent le Christ. Y en a qui sont dans un corps. Il doit y avoir, à peu près, quelques milliers de Christ sur Terre, qui sont authentiquement convaincus d'être le Christ, n'est-ce pas ? Vous avez, ensuite, des entités qui se prétendent être le Christ, mais faut pas les appeler le Christ. Ça s'appelle Emmanuel, Sananda, Kutumi, y en a plein comme ça, hein, n'est-ce pas ? Pourquoi est-ce que le CHRIST s'appellerait autrement que le CHRIST ?

Question : chez certains peuples, c'est le Cercle, divisé en quatre parties égales, qui est à la base de la vie. Il représente alors l'Unité, l'équilibre, davantage que le Triangle ou le Carré.
Mais ce sont que des interprétations et des représentations. La structure géométrique parfaite n'est pas le Cercle. La structure géométrique parfaite, qui contient toutes les autres formes, c'est le Cube. Maintenant, qu'il existe des représentations à base de Triangle, elles sont connues, aussi bien par les forces involutives que les forces de la Lumière Unifiée. Selon que la pointe, dans cet Univers, est en haut ou en bas. Le Triangle pointe en haut, vous le savez, c'est le symbole des Illuminatis. Le Triangle pointe en bas, quand il est triple, c'est le symbole de Sirius. Ce sont des représentations. Mais le Cercle, qui est considéré comme parfait, dans beaucoup de traditions dites primitives, est une représentation de ce monde et de son enfermement. La Liberté correspond au Cube, pas au Cercle. Maintenant au niveau des peuples, quels qu'ils soient, la représentation peut être profondément différente. Par exemple, dans des peuplades qui sont en Afrique, l'Unité est représentée par le point, etc. C'est fonction aussi, bien évidemment, de ce qui est véhiculé par les légendes, de ce qui est véhiculé par l'histoire. Mais encore une fois, ce ne sont que des représentations, et ces représentations ne font appel qu' à des conceptions mentales ou des imageries mentales.

Question : quel est le lien entre être Co-créateur de sa réalité et s'Abandonner à la Lumière ?
Mais vous ne pouvez pas devenir Co-créateur tant que vous n'êtes pas Abandonné à la Lumière. C'est l'étape ultime que vous vivez en ce moment. Redevenir Créateur, ou Co-créateur, c'est justement être, d'abord, Abandonné à la Lumière. Donc c'est des étapes successives. Vous n'êtes pas Co-créateur tant que vous n'avez pas vécu l'Abandon à la Lumière. L'Abandon à la Lumière ne veut pas dire que vous vous mettez les doigts de pieds en éventail, n'est-ce pas ? L'Abandon à la Lumière, c'est une forme de Renoncement, de Crucifixion de la personnalité. C'est ne rien faire, au sens spirituel, mais ça ne veut pas dire ne rien faire de sa vie. Comme j'ai déjà dit, y a pas longtemps, si vous étiez Co-créateurs, je vous demande instantanément de créer une cacahuète. J'attends de manger la cacahuète.

Question : ceux qui sont dans l'Intra-Terre vont-ils passer dans d'autres Dimensions ?
Ceux qui sont dans l'Intra-Terre n'auront plus rien à garder, donc ils n'ont aucun intérêt à rester ici. Ils sont déjà, pour certains, en 5ème Dimension. Pas tous, mais certains. Donc pour eux, ça changera rien. Pour résumer, parce que vous pouvez confondre (c'est-à-dire que, c'est toujours pareil, comme vous avez l'habitude d'être dans un corps localisé à un endroit précis), quand nous disons que la Terre part en 5ème Dimension, ça veut dire qu'y a un processus d'éthérisation. Mais ce départ n'est pas un ailleurs, c'est simplement une autre gamme de fréquences. Quand le déversement de la Lumière va se faire, soit vous êtes capables de pénétrer cette nouvelle gamme de fréquences (soit même d'aller au-delà) et à ce moment-là, votre Conscience se translate tout naturellement en 5ème (ou dans d'autres Dimensions encore plus élevées). Mais ceux qui sont déjà en 5ème, ça change rien pour eux. Parce que vous, vous avez l'impression que la 3ème Dimension et la 5ème Dimension sont séparées. Non. C'est pas séparé, c'est simplement enfermé. Mais c'est pas ailleurs. Quand on prend l'exemple de la prison, on vous dit de sortir de prison. Sortir de la prison, c'est pas déménager en sortant par une porte pour aller ailleurs. C'est la fréquence de la prison qui n'existe plus. Mais il est pas question de dire que c'est un autre espace, un autre temps : c'est une autre densité de temps. Donc, tout cela, vous avez tendance à coller des concepts qui sont liés à votre propre vécu de ce corps, et de la Conscience dans ce corps. C'est pas tout à fait comme ça que cela fonctionne. Mais vous n'avez pas la capacité, justement, au sein de cette Conscience limitée, et donc du mental, comment dire, d'appréhender avec justesse comment ça peut se présenter. Vous ne pouvez que le vivre.

Nous n'avons plus de questionnements, nous vous remercions.
Alors chers amis, je vous remercie de m'avoir accueilli et j'espère que vous avez passé un bon moment. Quant à moi, je vous transmets toutes mes bénédictions, tout mon Amour, et j'espère vous revoir très bientôt pour le déploiement et l'explosion du Cube en vous. Je vous dis à très bientôt.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page