Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > O.M. AÏVANHOV

O.M. AÏVANHOV

4 juin 2012

Partie 1 pdf

Partie 2

Eh bien, chers amis, je suis extrêmement content de vous retrouver. Je vous transmets toutes mes bénédictions et je vous écoute.

Question : que signifie remplacer le temps par l'espace ?
Comme je l'ai déjà dit y'a quelques années, vous êtes dans un Espace qui a été enfermé, et qui a été courbé, si vous voulez, par les Vaisseaux des méchants garçons (comme je les appelais). Et qui a, en quelque sorte, par des forces électromagnétiques considérables, refermé ce Système Solaire sur lui-même. Quand l'Espace se courbe de plus en plus, apparaît quelque chose que l'on appelle le temps. Ceci est difficilement compréhensible par la conscience de l'humain incarné. Par contre, vous connaissez tous (que cela soit dans vos Alignements, que cela soit dans les états particuliers de méditation, ou de Samadhi, ou de Demeure de Paix Suprême), des moments où, d'un seul coup, vous avez l'impression que le temps est suspendu : c'est l'Instant Présent. Mais, au-delà de cela, c'est l'accès à l'Espace, même s'il n'existe pas (comment dire ?) de voyage, à proprement parler, même s'il n'existe pas de transfert de la conscience. Pour reprendre mon expérience propre, dans ma dernière incarnation, le matin, je méditais face au Soleil et je rencontrais l'Esprit Solaire. Et, dans cet état-là, je ne savais plus si j'étais dans mon corps ou si j'étais devenu le Soleil : le temps n'existait plus, j'étais l'Espace. Voilà certainement ce que cela veut dire, pour ceux qui ont entendu cette phrase. Ça a une réalité physique, mais je pense que ça été aussi employé dans le sens d'une Réalité (comment dire) spirituelle, ou de l'Esprit. Vous savez que vous êtes dans une conscience enfermée dans un corps, et que, par moments, vous vivez des expériences (de Communion, etc) qui peuvent vous amener à ne plus être localisés dans ce corps : la conscience est ailleurs, elle ne sait plus où elle est, d'ailleurs. Dans ces moments-là, l'Espace a remplacé le temps, même si l'Espace ne vous est pas perceptible, dans ces états différents, pour beaucoup d'entre vous, pour l'instant. Certains d'entre vous profitent de cet état pour aller dans d'autres Dimensions, ou pour Fusionner avec la Lumière, ou avec le Double, ou avec le Soleil. Mais néanmoins, c'est ce que cela veut dire.

Question : de votre point de vue, que signifie « rester tranquille » ?
Rester tranquille, c''est faire quelque chose, quoi que ce soit (balayer les WC, laver la cuisine ou la vaisselle), en étant conscient de ce que vous Êtes. Ne pas laisser la pensée divaguer sur autre chose que ce que vous faites. Faire consciemment la chose mais, en même temps, ne pas être ce qui fait la chose. Le plus souvent, regardez, par exemple, vous êtes en train de faire quelque chose, ici, en dehors des périodes où vous travaillez, et puis, vous vous mettez à parler avec quelqu'un : vous êtes investi dans la discussion (quelle que soit cette discussion), mais est-ce que vous Êtes encore dans la Lumière ? Non, ça veut dire que vous n'êtes pas tranquille. C'est dans ce sens-là qu'il faut entendre le « tranquille ». Alors, bien sûr, y'en a certains d'entre vous, où la Lumière va demander, par son action, à rester figé. Y'en a qui restent des heures sans pouvoir bouger, d'autres qui peuvent être hyper actifs, mais ça ne fait aucune différence, parce que vous avez à vivre ce qui est bon pour vous, par rapport à ce que fait la Lumière dans son Œuvre. Mais, rappelez-vous : vous ne pouvez pas faire, et laisser faire la Lumière. Par exemple, BIDI, qui vous dit de faire telle chose en restant tranquille, c'est tout à fait possible. Là aussi, il emploie le mot de « point de vue ». Tu peux très bien être en train de faire ta cuisine, être complètement en train de faire la cuisine, et être Aligné. Tout dépend où tu places ta conscience. Dans une discussion, vous allez parler de la pluie et du beau temps, vous allez être dans la discussion. Mais est-ce qu'à ce moment-là, tu es branché, est-ce que tu es relié, est-ce que tu es Aligné, est-ce que tu es dans la même Joie, dans le même Soi, dans le même Samadhi ou dans le même Absolu ? La différence, elle est là. Vous savez tous que, quand vous faites quelque chose, vous oubliez les autres choses, n'est-ce pas ? Parce que, soit vous pouvez faire qu'une chose à la fois, soit vous êtes pris par une tâche, quelle qu'elle soit. Eh bien, quand vous êtes en Absolu, vous pouvez conduire, et mettre toute votre attention sur la conduite, et être, encore, dans le Soi ou dans l'Absolu. C'est maintenir le Soi, quoi qu'il se passe, quel que soit la discussion que vous ayez, c'est-à-dire ne pas laisser la possibilité au je de prendre le dessus, c'est-à-dire de jouer les jeux de la parlotte, d'échanger même des choses fort intéressantes (sur le climat, sur le temps, ou sur ce que vous voulez). Vous avez des êtres qui, de plus en plus, se sentent observateur ou spectateur de ce qu'ils sont en train de faire. Ça n'empêche pas de faire mais, vous, vous restez tranquille. C'est-à-dire qu'à ce moment-là, il y a, réellement, une conscientisation que vous n'êtes ni ce corps, ni ces pensées, ni ce qui agit.

Alors, bien sûr, celui qui le vit pas, y va dire : « c'est pas vrai », « c'est pas possible ». Mais je vous assure que c'est la stricte Vérité. De mon vivant, je pouvais être à table, je pouvais faire une conférence, parler sur n'importe quoi, mais quoi que je parle, et même dans les danses que je réalisais, la seule et unique, réelle, pensée qui était là, était la Lumière et le Divin. Si vous arrivez à réaliser cela, vous êtes Libérés. Qui est capable de faire cela à longueur de journée ? Réfléchissez à cela. Parce que c'est facile, avec les Alignements, avec tout ce que vous avez fait comme Ancrage. Semeurs de Lumière, vous avez vécu des Vibrations, vous avez vécu le Soi. Mais regardez votre vie, vous le dites vous-mêmes, dès que vous avez quelque chose à faire dans la vie ordinaire, vous sortez de cela, pourquoi ? Aujourd'hui, il est de plus en plus facile de maintenir le Soi, ou l'Absolu, tout en continuant à faire n'importe quoi d'autre. Et de le faire, en plus, très bien, parce que ce n'est pas vous qui le faites, effectivement, comme vous disait BIDI, c'est le corps de nourriture, les pensées, qui le font. Et elles se font parce qu'elles doivent se faire, parce que la vie vous le demande. Et vous, vous êtes l'observateur. Quand vous arrivez à cela, vous êtes dans les prémices de la bi-localisation. Et vous avez de plus en plus de Frères et de Sœurs qui sont capables, maintenant, de maintenir cette Conscience du Soi ou de l'Absolu, tout en laissant le corps faire ce qu'il à faire : manger, dormir, laver le sol, conduire une voiture. Est-ce qu'ils ont des accidents ? Est-ce qu'il se passe quelque chose ? Non. Mais ça, vous ne pouvez le concevoir, tant que vous ne le vivez pas. C'est le sens très précis de ce que veut dire rester tranquille : c'est faire taire le mental. C'est accorder, peut-être, à une pensée, le droit de se manifester (comme conduire un véhicule, qui demande une certaine attention) et, en même temps, maintenir le Soi et l'Absolu. Tant que vous êtes dans le je, tant que vous oscillez entre le Soi et le je, vous ne pouvez vous approcher de ce Samadhi suprême, du Maha Samadhi, et de ce qui est appelé cette Ultime Présence, qui permet de transcender (si l'on peut dire) cette Présence pour vivre et être Absolu.

La différence, elle est là : il y a celui de vos Frères et Sœurs qui est capable, quoi qu'il fasse, même s'il se met en colère, de maintenir ce qu'il Est, et non pas le personnage qui joue, en en ayant totalement et entièrement conscience. À ce moment-là, qu'est-ce qui se passe ? C'est très simple : si vous restez tranquille, quoi que vous fassiez, si l'Onde de Vie est née, elle est là, elle ne s'arrête pas parce que vous faites autre chose. Elle est indépendante de vous. Le Supra Mental est indépendant de vous. Vous êtes dans la Transparence. Vous êtes dans la Spontanéité. Et vous êtes, bien sûr, dans l'Humilité et la Simplicité, quoi que vous fassiez, quoi que vous disiez. Et bien sûr, les champs auriques qui vous animent, la Conscience qui est autour de vous, n'a rien à voir avec celui qui oscille entre le je et le Soi, qui passe de la pipelette à l'Alignement. C'est ça qu'il faut réaliser. Vous devriez être capables de faire n'importe quoi des activités de votre vie et maintenir cette Conscience. C'est de plus en plus facile. Si vous n'êtes pas capables de faire ça, ça veut dire que, quelque part en vous, vous fuyez le Soi. C'est-à-dire que, maintenant, depuis quelque temps, depuis la naissance de l'Onde de Vie, si vous observez vous-même que vous passez d'un état à un autre, c'est-à-dire que dans les Alignements (ou quand vous décidez de vous Aligner, ou de faire un exercice), vous vivez le Soi, et qu'après, vous retombez dans les choses les plus ordinaires, mais sans garder cet état, ça veut dire que vous passez votre temps à faire le yoyo, que vous n'êtes pas capable de maintenir une Conscience Unifiée. La Conscience Unifiée, c'est pas être baba cool dans un coin, et se mettre en méditation toute la vie, même si certains êtres ont été obligés, de par leur incarnation, de le faire, comme MA ANANDA MOYI, par exemple (surtout pour beaucoup de femmes). Je critique pas les femmes, n'est-ce pas, mais la polarité féminine est plus apte à recevoir qu'à émettre. La femme est un vase, un récepteur. L'homme est un émetteur. Vous devez rejoindre l'Androgyne, ça veut dire que vous devez être capable de faire quoi que ce soit, et même parler de la pluie et du beau temps, tout en maintenant la Conscience Unifiée. Et petit à petit, ça va devenir naturel, pour celui qui réalise cette Transfiguration, cette Transsubstantiation vers l'Absolu, et qui est Absolu tout en maintenant le corps. C'est un état permanent, totalement permanent. Voilà ce que ça veut dire, ne rien faire et rester tranquille. C'est pas ne rien faire chez soi, bien sûr, puisque vous devez maintenir ce que vous avez à faire, ce que la Vie et la Lumière vous demandent de faire. Y'en a à qui la Lumière ne demande de ne plus rien faire : ils ne travaillent plus, ils n'ont plus d'activité. Et d'autres, à qui la Lumière va demander de travailler beaucoup plus. Mais quoi que la Lumière vous demande, quoi que la Vie vous demande, si vous n'êtes pas capables de maintenir cette Unité de votre Conscience, Unifiée ou Absolue, au-delà de la conscience, posez-vous la bonne question : pourquoi vous oscillez comme ça ?

Ça va devenir de plus en plus clair, parce que vous allez commencer à le vivre. Vous avez, par exemple, des moments, les uns et les autres, où, d'un coup : « qu'est-ce qui se passe ? », « où je suis ? », « qu'est-ce que je fais ? », « qu'est-ce que je fais là ? ». Comme si vous perdiez vos repères spatio-temporels. C'est déjà un très bon signe, parce que ça veut dire que vous êtes en train d'être capable de commencer à faire quelque chose, de le faire, et en même temps, d'avoir cette interrogation. Quand vous arrivez à ça, vous êtes aux prémices de l'établissement permanent du Soi, et après, peut-être, de l'Absolu. Mais si vous constatez que dès que quelqu'un vous adresse la parole, dès que vous avez une contrariété, dès que vous avez une douleur, vous sortez du Soi, ou vous sortez de l'Absolu, il y a un problème. Maintenant, celui qui vit l'Absolu, il voyage librement de l'un à l'autre, mais même quand il joue le rôle d'un personnage, ou de jouer à parler de choses et d'autres, il maintient la Vibration du Soi, ou alors, l'état de ce qui a été appelé l'a-conscience. C'est-à-dire un état, où la Conscience n'est plus du tout localisée, à une personne, à une identité, à une interaction avec une autre personne. Là, vous êtes Libéré, pas avant. La Libération, c'est pas quitter ce corps, nécessairement, pour aller en Êtreté et voyager dans les Dimensions (ça, c'est la Réalisation). C'est la Conscientisation du Samadhi, c'est la Conscience qui est en Vibration extrême, et qui libère le Corps d'Êtreté dans le Soleil (ou qui est resynthétisé ici, à vos cotés, en vous).

Maintenant, à vos côtés, y'a le Canal Marial, qui vous donne la Conscience (pour ceux qui l'ont activé) des Présences qui sont à côté de vous. Ce qui est un grand pas, puisque ces Présences se manifestent pas quand vous méditez, mais vous pouvez être en train de parler avec quelqu'un, et d'un coup, sentir cette Présence, avec, comme a dit SRI AUROBINDO, la modification du Son (ndr : voir l'intervention de SRI AUROBINDO du 21 mai 2012). Tout ça est extrêmement important, parce que le Son est un repère aussi : imaginez que vous êtes en Samadhi, vous entendez ce Son très particulier, qui est presque le Son de l'Absolu, qui est le Chœur des Anges, juste avant. À ce moment-là, quelqu'un vient vous parler, votre Son s'éteint : vous n'avez pas été assez vigilant, non pas pour lutter contre quoi que ce soit, mais parce que l'élément perturbateur (que ce soit le mari, la femme, un ami, un ennemi) n'a aucune importance : c'est pas lui qu'il faut voir, c'est vous. Parce que si, à ce moment-là, votre Vibration descend et que le Son de l'oreille diminue, vous perdez le contact avec la Corde Céleste, avec l'Antakarana, vous sortez du Soi, vous sortez du Samadhi : pour quelle raison ? C'est fini le temps de croire que vous ne pouviez être que, soit en Samadhi, soit dans l'action de la vie courante. Ça, c'est l'ego qui croit ça.

Question : je vis des vertiges quasi-permanents, que je sois immobile ou pas, de quoi s'agit-il ?
De plus en plus de Frères et de Sœurs vivant les processus Ascensionnels, en ce moment même, souffrent de vertiges, c'est normal. C'est pas les vertiges liés aux changements de position (bien sûr, il faut éliminer les problématiques médicales, hein, j'ai pas dit ça). Mais pour les gens qui sentent les Couronnes Radiantes, qui ont éveillé la Kundalini, ou l'Onde de Vie, qui ont l'une des Couronnes active, c'est tout à fait logique. Vous avez l'impression de vertige, qui est liée à la délocalisation de la conscience. Et aussi (comment ça s'appelle ?) aux oscillations de la Terre, qui vont devenir de plus en plus importantes, au fur et à mesure des jours et des semaines qui viennent, comme vous l'avaient dit ANAËL et MARIE (ndr : voir les interventions d'ANAËL du 19 mai et de MARIE du 22 mai 2012). Rappelez-vous, l'année dernière, je disais que les Temps étaient accomplis. Maintenant, vous n'êtes plus dans les préparatifs, vous êtes dans la concrétisation de l'Ascension : c'est ce que vous êtes en train de vivre, ou de ne pas vivre.

Question : est-il nécessaire d'avoir la perception du Canal Marial pour pouvoir vivre l'Absolu ?
Tu ne peux pas vivre l'Absolu : tu Es Absolu. L'Onde de Vie (comme cela a été expliqué par MARIE, et puis ensuite par d'autres intervenants), l'activation du Canal Marial (donnée par GEMMA GALGANI, par SRI AUROBINDO, par MA ANANDA MOYI), est un élément favorisant. Parce que tout ce qui vous met en contact avec autre chose que votre petite personne ou d'autres petites personnes, Frères et Sœurs incarnés, mais avec d'autres Dimensions (que ce soit le Double, le vôtre, que ce soit le Double Éthérique, que ce soit le Corps d'Êtreté, que ce soit MARIE, MIKAËL, un Être spirituel ou un contact spirituel, quel qu'il soit), vous aide à stabiliser votre Conscience, dans le Soi ou dans l'Absolu. Mais ce n'est pas parce que le Canal Marial est là que tu Es Absolu. Comme le disait BIDI, l'Absolu ne concerne pas tout le monde : très peu d'êtres sont capables d'Abandonner le Soi, et c'est leur Liberté. Vous n'en n'êtes pas tous au même niveau de besoin, de soif d'expériences, de soif de Dimensions, de soif de Lumière. Je crois d'ailleurs que BIDI a insisté là-dessus, sur cette notion d'Absolu : il vous présente quelque chose. Et il vous l'a redit, je crois, à de nombreuses reprises, que ça ne peut pas être un objectif, parce que vous Êtes Absolu. Donc ne vous mettez pas (comment on dit) martel en tête. Si vous ne vivez pas l'Absolu, ça veut dire quoi ? Que vous êtes dans le Soi ou dans le je, et alors ? Rappelez-vous : il faut Abandonner le Soi pour Être Absolu. Êtes-vous prêt à tout perdre ? Êtes-vous prêt à Être totalement Transparent, à disparaître, en totalité, en tant que personne. La preuve que non : quand vous discutez avec quelqu'un, vous êtes bien une personne, vous perdez l'Unité. Donc, la personne est encore trop présente. La différence, elle se voit à ce niveau.

Alors, bien sûr, quand vous vivez cet état (qui n'est pas un état), quand vous êtes établis dans l'Absolu, dans une forme, vous êtes en permanence Conscient. Même la nuit, vous ne dormez plus. Vous n'avez plus besoin de dormir, absolument plus, comme c'est écrit dans les textes anciens, comme de nombreux Mystiques l'ont montré : ils ne dorment pas, ou alors, ils dorment une heure, deux heures, trois heures par nuit. Et à l'inverse, vous avez d'autres êtres qui vont dormir, peut-être, quinze heures par jour, parce que c'est le travail de transmutation et de métabolisation de l'établissement du Soi. Ça veut dire que ces êtres n'ont pas stabilisé le Soi : ils ont vécu des expériences du Soi, qui est un encouragement, mais ils ne sont pas stabilisés dans le Soi. Toute la différence, elle est là : celui qui est stabilisé dans le Soi, voit déjà se modifier beaucoup de choses, indépendamment de la Conscience Vibrale : l'Onde de Vie est née, elle est remontée, elle a tourné, elle s'est alchimisée, le Lemniscate Sacré est en mouvement, toutes les Couronnes sont actives, tous les chakras sont perçus, la personne se délocalise à volonté. Dans son corps physique, elle est là, mais elle peut être dans son Corps d'Êtreté, n'importe où sur la Terre, aujourd'hui, et intervenir n'importe où dans son Corps d'Êtreté et en avoir la pleine conscience.

C'est tout cela qui est en train de vous arriver, maintenant. Donc, si ça ne vous arrive pas, posez-vous la question : qu'est-ce qui, en vous, est attaché à la personne que vous êtes, à ce corps, à votre vie ? BIDI vous en a parlé à de nombreuses reprises, ça fait des années que les Étoiles vous en parlent, de différentes façons : tant que l'âme est tournée vers la matière, vers le besoin de matérialité, vers le besoin d'expériences, il faut faire un choix. Vous êtes une personne, ou vous n'êtes plus une personne. Mais vous ne pouvez plus être les deux. Donc, tant que vous croyez être ce corps, cette personne, vivez votre vie : il n'est plus temps, maintenant, de changer les choses. Vous arrivez dans ces temps, comme vous l'a dit BIDI (moi, j'avais dit : c'était Accompli), et maintenant, c'est fini. Vous savez qu'y a des échéances astronomiques extrêmement précises. Tout ce que j'avais dit, voilà cinq ans, six ans, concernant les volcans, concernant les mouvements sismiques, concernant le ciel, sont présents.

Alors, bien sûr, vous aurez toujours des êtres, qui sont attachés à leur personne, qui continueront à vivre leur personne : ils ne sont pas prêts. Mais nous le savions depuis le début, ça. Pourquoi voulez-vous que toute la Terre aille au même endroit ? Pourquoi voulez-vous avoir tous le même Devenir, ou le même état d'Être ? Où est la Liberté, là-dedans ? Le Soi n'est pas une récompense, l'Absolu non plus : c'est la résultante d'une Conscience. Si votre conscience est dans la personne, restez dans la personne. Vous ne pouvez pas prétendre, maintenant, à Être Lumière et à être une personne, ce n'est plus possible. Vous allez constater, de plus en plus, les écarts. Vous allez être obligés de jouer au grand écart. Vous allez être écartelés, déchirés, entre les attachements qui vous restent, les peurs qui vous restent, et le Soi ou l'Absolu. Ça fait partie de ce qui se vit sur Terre, à l'heure actuelle. Mais je dis pas ça, encore une fois, pour une quelconque culpabilité, simplement, vous êtes là où vous êtes, et vous êtes à la bonne place. Vous ne pouvez pas prétendre à l'Absolu, et conserver le Soi. Vous ne pouvez pas prétendre être établi dans le Soi et dans l'Unité, et maintenir la Dualité. Quand vous parlez des choses, sans conscience, des choses les plus ridicules de la vie, en investissant votre conscience, comment voulez-vous vivre l'Unité ?

Alors, bien sûr, vous allez répondre : « mais on est encore incarnés ». Mais je réponds : heureusement, vous êtes encore incarnés. Parce qu'il faut achever, maintenant, cette Transfiguration, cette Résurrection, selon ce qui est prévu pour vous. Mais y'a rien comme obstacle, excepté vous-même. Rappelez-vous : les karmas collectifs, l'inconscient collectif, l'astral collectif, a été dissout. Les membranes isolantes ont été dissoutes. Le Canal de l'Éther est constitué, le Canal Marial est constitué, même si vous ne le percevez pas (ça dépend uniquement de votre conscience). Votre conscience est là où elle est : dans la personne, en train de vivre sa vie ordinaire et ses petites expériences d'Alignement. Ou alors, elle est dans le Soi. Ou alors, vous Êtes Absolu. Y'a rien à juger, y'a rien à considérer d'un œil critique. Et nous vous avons toujours dit qu'il vous sera fait, très exactement, selon votre Vibration : vous le vivez maintenant. Et vous allez le voir de plus en plus clairement. Tout ce que nous vous avons dit, avant les Noces Célestes, pendant les Noces Célestes, toutes ces informations que nous vous avons données (sur les Nouveaux Corps, sur l'activation de certaines potentialités nouvelles), c'était pas pour maintenir une personne qui allait présenter des nouvelles Vibrations, comme ça, et continuer sa vie normalement. Si vous avez cru ça, nous en sommes désolés. Vous allez voir, de plus en plus clairement, quelle que soit la place où vous êtes, au niveau de votre conscience ou de non-conscience, ce qui relève de la personne, de la personnalité, ce qui relève du Soi, et ce qui relève de l'Absolu. Même si vous êtes dans le je, vous allez le voir, de plus en plus clairement, ça va vous éclater à la figure, mais c'est normal. Si la conscience, entre guillemets, ne prenait pas conscience de cela, à quoi ça sert ?

En résumé : il est plus temps de s'amuser. Si vous avez envie de continuer à parler de la pluie et du beau temps, continuez à parler de la pluie et du beau temps. Mais y'a deux façons de parler de la pluie et du beau temps : en étant dans la conscience de la pluie et du beau temps, ou en étant en Conscience Unitaire, ou en étant Absolu.

Question : sachant que j'ai fait le choix de l'Absolu, comment dépasser un problème de santé afin d'être Libre ?
Tant que tu considèreras qu'une maladie, quelle qu'elle soit, surtout aujourd'hui, est un obstacle à ta Liberté, ça veut dire quoi ? Ça veut dire que tu es enfermé dans ta personne. Mais y'a pas de choix d'Absolu, comment est-ce que tu peux choisir l'Absolu ? Tu fais le choix entre le Soi et le je, et c'est la Vibration qui décide. Mais l'Absolu ne peut pas être un choix, puisque, pour exercer un choix, faut que tu sois dans le Soi ou dans le je, or l'Absolu ne peut être que si, justement, il n'y a plus de Soi et plus de je. Tu vois un peu : c'est antinomique. Je conçois tout à fait que, avec tout ce que vous dit BIDI et ce que nous vous disons, vous avez parfois du mal, parce que vous êtes encore dans un processus mental de la personne, vous n'êtes pas suffisamment capables de lâcher. Vous vous êtes peut-être Abandonnés à la Lumière, parce que vous avez vécu les Couronnes. Mais Abandonner le Soi et le je, en totalité, c'est quand même différent. Vous en remettre à la Lumière, c'est laisser la Lumière agir. Ce n'est pas vouloir être débarrassé de quoi que ce soit, sans ça, ça prouve que vous n'avez rien compris. Croire qu'il peut exister un obstacle (quel qu'il soit, dans vos circonstances de vie à l'heure actuelle, dans les circonstances de ce corps) qui représente un obstacle à quoi que ce soit, prouve simplement que vous vous placez au niveau de la personne. Autant, il y a quelques années, nous avions parlé des impulsions de l'âme à réaliser des changements (professionnels, de personnes, d'activité, etc, etc), c'était, comme vous dites, dans l'air du temps : c'était la préparation des Noces Célestes, c'étaient les Noces Célestes, c'étaient les Marches. Et puis, depuis un an, nous vous avons dit, quand même, que les choses étaient accomplies, et que vous attendiez le bon vouloir de la Terre. Mais la Terre vous le montre tous les jours qu'elle a décidé, maintenant, de vivre son Ascension. Donc, on va prendre une douleur : t'as une douleur qui te prend la tête, parce qu'elle est terrible. Mais si tu es dans le Soi, et dans l'Absolu, aucune douleur ne peut altérer ce que tu Es. Tu vis la douleur, mais la douleur ne t'altère pas. Tant que quelque chose t'altère, dans ta vie, c'est que tu es dans la personne. Quand l'Onde de Vie monte, quand l'Onde de Vie est montée, quand elle s'est déployée, quand le Lemniscate s'est mis en mouvement, ces êtres-là vivent la Libération, ils sont Libérés, quoi que devienne ce corps, quoi que devienne leur vie : ils ne sont pas cette vie, et pourtant, ils la vivent. Ce que tu exprimes, et ce que beaucoup d'entre vous peuvent exprimer, en ce moment, c'est la volonté, c'est les résistances : « je veux faire ceci », « je veux », « j'ai fait le choix », « je veux cela ». Mais vous n'avez rien à vouloir. Qu'est-ce qui veut, c'est toujours la personne, non ? L'Absolu ne veut rien, puisqu'il Est. Le Soi ne veut rien, puisqu'il se contemple lui-même dans la Lumière. Il est peut-être temps d'assimiler ces notions. Sinon, ça veut dire quoi ? Vous allez être obligés de comprendre (intellectuellement, Vibratoirement) que ce que vous souhaitez n'est qu'un désir, n'est qu'un besoin d'un enfant gâté, qui veut sa sucette, mais qui veut pas, surtout, changer. Là, il est même plus question de changement : il est question de disparaître. Tout ce qui existe, aujourd'hui, d'une manière générale (je l'ai dit de mon vivant, je l'ai dit y'a de nombreuses années, je vous le redis), a une raison d'être. De quel côté vous placez-vous ? Si vous êtes dans la personne, vous dites : c'est catastrophique, je souffre, je vais mourir. Si vous êtes dans le Soi, et a fortiori dans l'Absolu, mais quelle importance ? Soyez logique, aussi, comme vous dit BIDI, c'est d'une logique imparable. Vous ne pouvez pas exprimer un désir de volonté de bien dans ce monde (c'est-à-dire de projeter un monde meilleur, un âge d'or sur cette Terre et dans cette Dimension). À ce moment-là, faites ce choix, c'est votre Liberté, mais ne parlez pas de Soi, ne parlez pas d'Absolu. Ne revendiquez pas quelque chose qui est incompatible avec ce que vous pensez, avec ce que vous croyez. Vous n'êtes plus dans les choix Vibratoires, vous êtes dans l'actualisation de ce que vous avez mené. Alors, bien sûr, y'aura toujours des Frères et des Sœurs qui, au dernier moment, vont se retrouver à être Absolus, sans jamais avoir entendu parler de quoi que ce soit. Cela, ça a été dit pour l'Onde de Vie. Mais pour la plupart d'entre vous, qui vivez, Vibrez, l'une des Couronnes, dire cela n'a pas de sens, si ce n'est de montrer l'attachement à ta personne, à ta vie. Quand je vous ai parlé, il y a des années, du grille-planète, de façon humoristique, c'était pas une histoire en l'air. Comment vous allez faire, quand vous allez vous voir disparaître ? Qu'est-ce qui disparaît ? La personne. Si vous, votre point de vue, il est dans la personne, qu'est-ce que vous devenez ? Je l'avais expliqué, déjà, en 2007, en 2008, vous êtes maintenant là-dedans.

Alors, bien sûr, plus vous allez avancer, plus, en vous, les deux humanités vont exister aussi. C'est pas une séparation des Frères et des Sœurs, mais c'est aussi une séparation en vous. Où vous placez-vous ? Il faut être capable d'être dans la Joie, dans la Vie, de mener votre vie, ce que vous demande la vie à mener, et être prêt à tout laisser du jour au lendemain. Non pas pour abandonner quoi que ce soit, mais Être ce que vous Êtes. Vous allez vers des prises de conscience particulières. Maintenant, nous ne sommes plus dans des préparations, nous ne sommes plus dans des élévations Vibratoires. Nous sommes, très précisément, vous êtes, très précisément, là où se fait, non pas le choix, mais l'actualisation de ce choix. Et plus les jours vont passer (jusqu'à la date qui vous a été donnée par ANAËL, c'est à dire le solstice d'été), plus ça va devenir de plus en plus évident sur le devant de la scène : où êtes-vous ? Où vous situez-vous ?

Question : on nous a parlé de 5ème Dimension. Maintenant, on nous parle d'Absolu. Que s'est-il passé entre les deux ? Comment se situe la 5èmeDimension par rapport à l'Absolu ?
Il ne s'est rien passé, cela a été expliqué des dizaines de fois. Le Soi, comme vous l'a dit BIDI, c'est des pelures d'oignon : vous avez construit le Soi. Que veux-tu qu'il se soit passé, puisque l'Absolu a toujours été là ? Mais imagine qu'il y a des années, avant l'éveil du Soi, avant la réalisation du Soi, avant les Couronnes Radiantes, avant l'Ancrage de la Lumière et le fait de Semer la Lumière, d'un seul coup, j'étais arrivé, moi-même, en vous disant : oubliez tout, l'incarnation n'existe pas, la réincarnation n'existe pas, y'a pas de karma, y'a rien, y'a que l'Absolu. Qu'est-ce que vous auriez fait ? Mais vous seriez tous partis, personne n'aurait écouté, personne n'aurait Œuvré pour Ancrer la Lumière. Donc, il ne s'est rien passé. Vous avez toujours vos lignées stellaires, vous avez toujours vos racines intra-terrestres et extra-terrestres, vous avez toujours une Dimension d'origine. Mais certains doivent ouvrir les yeux, dans ce corps, sur l'Absolu. L'Absolu comprend toutes les Dimensions : pourquoi veux-tu le localiser quelque part ? Nous avons toujours dit qu'au-delà de la 3ème Dimension (c'est-à-dire au-delà des Mondes carbonés dissociés), vous avez une Liberté de conscience totale : vous passez de Dimension à Dimension, d'un corps à un autre corps, jusqu'aux limites de l'anthropomorphisme. Ça n'a pas changé, ça. Pour aller vers LA SOURCE, et au-delà de LA SOURCE, y a l'Absolu, c'est ce qui contient Tout. L'Absolu n'est pas un objectif, ça a été dit hier, ça a été répété y'a quinze jours, c'est toi qui considères que c'est un objectif. Donc, dès l'instant où tu en fais un objectif, tu ne peux pas être Absolu. L'objectif, c'est l'Ascension. L'Ascension, elle se fait dans la Dimension de destination (5ème, 11ème, 9ème, 18ème, quelle importance) puisque vous êtes Multidimensionnels (ou 3ème Dimension Unifiée, pour ceux qui ont besoin de la chair). C'est toujours le même discours. L'Absolu n'est pas une étape, c'est ce qui sous-tend tout le reste. À toi de savoir si tu veux être Tout, ou une partie du Tout, même en ayant conscience du Tout. Mais tu choisis pas comme on choisit d'acheter un bonbon à la fraise ou à la cerise. C'est la Présence de la conscience dans telle Vibration, ou la Dissolution de la conscience, qui réalise cela : c'est pas une décision.

Question : quelle est la différence exacte entre conscientiser et réfuter ?
Conscientiser, c'est prendre conscience. Réfuter, c'est exactement l'inverse. C'est pas une différence, c'est une opposition. Y a pas de lien, d'ailleurs, entre les deux, sauf que l'agent qui opère la réfutation, bien sûr, c'est la Conscience.

Question : que préconisez-vous, à part la réfutation, pour ne pas repartir dans la personnalité lorsqu'il y a des interférences extérieures?
Dès l'instant où tu te places dans le Soi, il ne peut plus exister d'interférence extérieure. Ce que tu appelles interférence extérieure n'est que ta propre capacité (ou difficulté, au choix) à aller de l'un à l'autre et à différencier l'un et l'autre. Quand tu es dans le Soi (et je ne parle pas de l'Absolu), quand tu établis ta permanence du Soi, aucune interférence extérieure ne peut altérer le Soi. Sans ça, ce n'est pas le Soi, c'est une expérience du Soi, mais ce n'est pas l'établissement dans le Soi. Ça rejoint ce que je disais tout à l'heure, si tu préfères, sur ce que vous allez être amenés à conscientiser, à prendre conscience, de plus en plus de cela. C'est la différence, justement, entre chacun d'entre vous, entre celui qui est dans le Soi et celui qui fait l'expérience du Soi et qui vit dans la personnalité. Jusqu'à présent, j'ai jamais dit qu'il fallait détruire la personnalité mais elle est transfigurée par le Soi. Si le Soi n'est pas suffisamment transfigurant, la personnalité se manifeste et, à ce moment-là, tu vas parler d'interférences : y a le voisin qui te dérange, y a une circonstance dans l'habitat qui va pas, y a un organe qui est malade, etc., etc. Là aussi, même sans aller jusqu'à cet Ultime Absolu, quand tu es installé dans le Soi, réellement installé dans la permanence de ce Soi, quand tu es installé dans l'Ultime Présence, comme vous le disait l'Archange URIEL, mais tu ne peux pas être affecté par aucune interférence. Les interférences n'existent plus parce que, dès l'instant où tu me parles d'interférences extérieures, tu te places où ? Dans la personne. Puisque dans le Soi y a pas de différence intérieur / extérieur, y a une Unité de conscience. Maintenant, t'as des tas de moyens qui permettent de limiter les influences environnementales, avec des cristaux, avec des techniques, je sais pas moi. Mais tant que vous agissez comme ça, vous vous placez vous-même dans l'interaction, en voulant faire cesser une interaction. C'est-à-dire que ta propre conscience n'a pas aboli les limites de la personne, puisque tu parles toi-même de quelque chose d'interférence extérieure. Le monde est une interférence extérieure, pour le Soi, dans sa totalité. Quelle est la différence entre la personne qui est dans l'ego et celle qui est stabilisée, comme je disais, dans le Soi ? Elle est en Unité avec Tout. L'autre, il va parler dans la personnalité, dans l'ego, d'interférences, d'éléments qui gênent.

Les mécanismes mêmes de la conscience fragmentée de 3ème Dimension et les mécanismes du Soi ou de la 5D, qui est l'Ascension, si vous préférez, ne sont pas les mêmes. Pour cela, regardez votre vie, sans aller comme disait BIDI à l'enquête de l'Absolu. Enquêtez quand même sur comment vous agissez dans la vie. Regardez-vous. Ça devrait vous apparaître de plus en plus clairement. Tant qu'il y a conception, tant qu'il y a vécu d'une interférence parasitante extérieure (que ce soit la belle-mère, que ce soit les impôts, que ce soit n'importe quoi), ça veut dire quoi ? C'est que le Soi n'est pas installé dans la permanence : vous n'êtes pas dans l'Ultime Présence. Et nous vous avons dit que, maintenant, avec l'Onde de Vie, vous devez vous Abandonner, en totalité. Abandonner le Soi, vous Abandonner à la Lumière, et aussi vous Abandonner à votre vie. Le monde, finalement, dans les consciences que vous commencez à vivre, n'est que la propre projection de votre conscience, comme vous disait BIDI, comme vous l'a dit FRERE K et d'autres, quand ils vous ont parlé, l'année dernière, et UN AMI, des quatre consciences et la Conscience Turiya. Tout cela, maintenant, est à mettre en pratique et à voir clairement, en fonction des éléments que vous avez lus, que vous avez vécus, votre expérience de vie, de comprendre où vous êtes. Parler d'une interférence extérieure démontre simplement une chose. Encore une fois, il n'y a ni accusation mais, simplement, je vous appelle à regarder, avec Transparence, ce que vous êtes. Même quand BIDI vous parle de l'Absolu, il vous parle surtout de ce qu'il n'est pas, déjà. Tout ce qui est connu n'est pas Absolu. Maintenant, dans ce que vous vivez (sans aller jusqu'à cet Absolu), dans le Soi, vous avez eu quand même de très nombreux témoignages, de notre part. Entre vous, vous parlez, n'est-ce pas ? Vous voyez bien celui qui est établi dans la Joie, et celui qui joue à être dans la Joie, celui qui vit la Joie par bouffées. Celui qui vit la délocalisation, la Communion permanente, et celui qui le vit par épisode. Tout ça devient visible, clairement visible. On vous avait déjà dit, l'année dernière, que vous pourriez de moins en moins tricher avec vous-même, déjà. Il ne sert à rien de se mentir à soi-même, parce que, rappelez-vous, il y a un processus qui est appelé le face à face qui, justement, va permettre, au moment de la Lumière, une espèce (et j'aime pas trop ces mots) d'introspection de conscience, de mise face à soi-même, à un moment donné. L'opacité de l'humain, c'est qu'il peut tricher. Il peut même dire : « je t'aime », sans aimer. Mais quand la Vibration est là, qu'est-ce que vous faites ? Vous ne pouvez pas nier l'Amour, si la Vibration est Présente. C'est la même chose pour ta propre conscience. Toute interférence, vécue comme une interférence de l'extérieur, fait considérer que tu considères que tu as un être Intérieur (qui est ta personne) et l'extérieur. Donc que la conscience n'est pas réunifiée, qu'il reste des parts fragmentées. Vous allez être de plus en plus confrontés, vous-mêmes, sans avoir besoin de moi pour vous dire les choses. Vous allez le conscientiser, tout ça, c'est évident.

Question : j'ai ressenti, allongée, des secousses, de manière intermittente. Que s'est-il passé ?
Ça fait partie de tes canaux qui se sont ouverts à toi. C'est tout ce que je peux en dire. Y a pas de détails à donner, parce que c'est tes canaux à toi, particuliers, qui t'ont permis de capter ça. La position aussi. Tu étais, comme tu l'as dit, allongée et non pas assise, non pas debout. Donc tu offrais au sol une surface corporelle plus importante. Je vous rappelle que, depuis février, l'Onde de Vie est née. C'est des modifications électriques considérables sur Terre, que vos scientifiques commencent à percevoir. Rappelez-vous : j'avais parlé de la dernière couche isolante qui était la ionosphère, la plus proche de vous, à 80 / 90 kms de hauteur, et la surface de la Terre, le Manteau de la Terre. Entre les deux, y a des charges électriques, y a des charges magnétiques. Y a eu une inversion du champ magnétique, de la magnétosphère et de la ionosphère, y a quelques mois, après l'Onde de Vie, au mois de mars. Depuis, la Terre ne réagit plus de la même façon. L'Onde de Vie naît sous les pieds. Elle naît sous les pieds quand vous l'accueillez, que vous soyez allongés ou debout. Mais il est évident que l'Onde de Vie, comme je l'avais dit aussi, vient du Noyau Central de la Terre. C'est la réponse de la Terre, c'est l'Ascension de la Terre. Donc les charges électriques de la Terre, les Ondes de Vie, cette Onde de l'Éther qui remonte, il est normal qu'elle agisse sur toi. Mais tout le monde ne sent pas l'Onde de Vie. Et pourtant, elle est là pour tout le monde.

Question : comment concilier le fait que certains intervenants nous proposent de demander de l'aide et que d'autres nous disent qu'il ne faut rien demander, rien attendre, rien vouloir ?
Mais ils parlent pas de la même chose. Ne rien attendre, ne rien vouloir : pour l'Absolu, pour l'Onde de Vie. Ça ne contredit pas de demander quelque chose, une action, pour quelqu'un, pour quelque chose de précis, pour vous, à demander à une entité. Mais vous ne pouvez pas demander à l'Onde de Vie d'apparaître. Vous ne pouvez pas demander à un Ange Gardien ou à MARIE de faire naître l'Onde de Vie. Puisque ça ne dépend que de vous. Ça concerne pas les mêmes secteurs, ça concerne pas les mêmes choses. Vous voulez tout mettre dans le même endroit. Quand on vous dit de ne rien faire, j'ai expliqué, j'espère que vous avez un peu mieux compris maintenant. Mais quand on vous dit de ne rien faire, ça ne veut pas dire non plus ne pas demander. C'est pas du tout la même chose « faire » et « demander », il me semble, ou alors je parle plus votre langue. Ne rien faire ne veut pas dire ne rien demander, me semble-t-il, n'est-ce pas ?

Question : dans quel domaine peut-on faire des demandes ?
Mais dans tous les domaines qui vous arrangent, sauf un : celui du Passage de l'ego au Cœur ou du Soi à l'Absolu, parce qu'aucune demande ne peut être exaucée. Parce que y a que vous qui pouvez le réaliser, ça. Nous vous l'avons dit depuis déjà des années. Personne ne peut ouvrir votre Cœur à votre place, strictement personne. Personne ne peut faire naître l'Onde de Vie, en vous. Alors, bien sûr, y a des techniques, peut-être, qui vous ont été données, je crois, pour faciliter mais ça fait pas naître l'Onde de Vie. Ça crée les circonstances, les conditions. Mais vous pouvez pas demander à l'Onde de Vie de naître. Par rapport à cela, il faut rester tranquille. Mais qu'est-ce qui vous empêche de demander ? Mais ne demandez pas par rapport à un objectif autre que l'endroit où c'est demandé. Maintenant, Abandonner le Soi, c'est s'établir Absolu, Ultime. Vous ne pouvez pas demander l'Absolu, de même que vous ne pouvez pas demander le Soi. Puisque le Soi n'a commencé à émerger, pour beaucoup d'entre vous, qu'à partir du moment où il y a eu l'Abandon à la Lumière. La Grâce, le Manteau Bleu de la Grâce et l'Onde de Vie, elle est la Grâce elle-même. Rappelez-vous : voilà des années, nous avions dit que, quand vous étiez dans l'Unité, vous viviez la Fluidité, vous viviez la Fluidité de l'Unité. Tout se déroulait de façon un peu plus facile, voire beaucoup plus facile. Aujourd'hui, avec la Grâce, vous n'avez même plus rien à demander, quand vous vivez le Manteau Bleu de la Grâce, quand vous vivez l'Onde de Vie. Y a même pas à demander puisque tout ce que vous supposeriez demander serait déjà arrivé. Mais c'est pas la demande de « je veux une Ferrari », n'est-ce pas ? C'est des demandes concernant la vie, telle qu'elle est à vivre pour vous. Parce que, pour vivre l'Onde de Vie, je vous rappelle que la personnalité est effacée. Elle est transmutée, elle est transfigurée, elle est plus maître à bord. Y a aucune raison que cette personnalité demande quoi que ce soit, puisque la Grâce est là. Et quel est le principe de la Grâce ? C'est l'Action de Grâce, c'est-à-dire de faire disparaître toutes les difficultés de votre vie. Qu'y aurait-il à demander, quand vous êtes Absolu ? La demande, elle vient soit de la personnalité, soit du Soi, comme je disais précédemment, qui n'est pas stabilisé, qui n'est pas dans l'Ultime Présence. Maintenant, c'est très simple : vous n'avez pas à vous poser la question, parce que si vous avez une demande, ça veut dire quoi ? Que vous n'êtes pas Absolu. Puisque, en étant Absolu, dans cet Ultime ou dans l'Ultime Présence, il ne peut exister la moindre demande de quoi que ce soit, puisqu'il ne peut exister ni manque, ni incertitude, ni question, ni quoi que ce soit à demander. Et d'un autre côté, quand vous êtes dans le Soi ou dans le Je, vous ne pouvez demander l'Absolu. Puisque comme je l'ai dit, ce n'est pas un choix, ce n'est pas une aspiration, ce n'est pas une projection, c'est déjà là. Est-ce que c'est un peu plus clair ?

Question : demander l'Abandon du Soi, n'est-ce pas une façon de demander l'Absolu ?
Mais qui a dit qu'on pouvait demander l'Abandon du Soi ? Il faut s'Abandonner, il faut Abandonner le Soi. Mais ça ne peut pas être une demande. Une demande à qui ? Qui est-ce qui a dit ça ? Il ne peut pas exister de demande d'Abandon du Soi. Vous avez eu des tas d'informations pendant des heures, sur l'Abandon du Soi. Comment voulez-vous demander l'Abandon du Soi ? C'est le Soi qui s'Abandonne, lui-même. Comment est-ce que quelque chose d'extérieur pourrait vous faire franchir la Porte Étroite ? L'Abandon du Soi, y a que toi qui peut le réaliser. C'est le Passage de la Porte Étroite, c'est l'action du Manteau Bleu de la Grâce qui est venu vous impulser à franchir la Porte OD. Mais vous pouvez pas demander, à qui que ce soit, l'Abandon du Soi.

Question : Ā quoi correspond le fait d'être secoué de droite à gauche et de gauche à droite ? Et d'une épaule à l'autre ou d'une tempe à l'autre, est-ce pareil ?
Je te rappelle que l'Onde de Vie, quand elle remonte, quand elle arrive au périnée, quand elle arrive au chakra du bas, quand elle franchit les obstacles des résistances de la personnalité, c'est une ondulation. Cette ondulation peut se traduire par des vertiges, par une sensation de tanguer physiquement ou par une ondulation de l'énergie, c'est le même processus. Ça peut aller d'un pied à un autre, d'une main à une autre main. Ça peut aller d'une oreille à l'autre, ça n'a aucune importance. C'est l'ondulation de l'Onde de Vie. C'est un ondoiement. C'est la spirale, c'est le lemniscate. C'est la spirale de Vie, si tu préfères, qui peut donner vertige, qui peut donner sensation, par exemple, de douleur au foie et à la rate, qui peut donner impression, réelle, de tanguer, d'onduler, d'ondoyer. Ou alors, le corps ne bouge pas. Mais c'est, on va dire, un mélange d'énergie, de Vibration et de conscience, qui ondule. C'est l'ondoiement. Ça s'appelle une Onde de Vie ou Onde de l'Éther. Pourquoi nous l'avons appelée onde et pas Lumière Vibrale ? La Lumière Vibrale ou le Supramental, c'est une résonnance d'un champ qui est stationnaire. L'énergie circule selon des lignes, selon des trajets. L'Onde de Vie, elle, remonte par-dessous les pieds, et quand elle établit la connexion avec le périnée et que ça circule dans tout le corps, ça fait une ondulation. C'est une onde.

Question : Lorsqu'on écoute une canalisation et que l'on s'endort, que se passe-t-il ?
Il y a toujours l'aspect Vibratoire. Et nous vous avons toujours dit que la Vibration était plus importante que les mots. Beaucoup de frères et de sœurs incarnés perçoivent la Vibration, même dans une autre langue. Ils comprennent rien, mais y a la Vibration. De plus en plus, vous allez vous apercevoir, et d'ailleurs c'est ce qui a été dit par GEMMA (Ndr : intervention de GEMMA GALGANI du 20 mai 2012), c'est ce qui a été dit par SRI AUROBINDO (Ndr : intervention du 21 mai 2012), y a pas longtemps. Par exemple : le Son, comment le Son se modifie ? C'est une Vibration, le Son. Donc, vous pourrez de moins en moins vous fier à votre compréhension, au sens intellectuel, et non plus au ressenti, parce que le ressenti est coloré par vos expériences. Le ressenti n'est pas toujours relié à l'Essence, il est lié aussi à votre expérience. Vous allez dire, par exemple : « je ressens ceci comme positif ». Un autre va vous dire : « je ressens ceci comme négatif ». Aucun des deux n'a raison ni tort : c'est fonction de leur propre conscience, de leur propre état. Mais, de plus en plus, vous allez passer par une perception Vibratoire qui vous donnera les réponses. Le Son en est un bon exemple. L'Onde de Vie en est un autre. Si vous vivez l'Onde de Vie, en permanence, et que vous rencontrez quelqu'un qui étouffe votre Onde de Vie, à vous d'en tirer les conclusions. C'est pas une interférence extérieure. C'est simplement que l'Onde de Vie est, elle, susceptible de varier selon les circonstances. Mais c'est pas vous qui variez. C'est à vous de décider, à ce moment là, ce qu'il convient de faire. Mais vous avez des témoins, des marqueurs, beaucoup plus que la compréhension des mots. La Vibration est essentielle. Et aujourd'hui, au-delà de la Vibration (que ce soit du Cœur, la réponse du Cœur dont RAM (Ndr : intervention du 28 mars 2009) vous avait parlé y'a de nombreuses années ou que ce soit les respirations qui avaient été données par SRI AUROBINDO (Ndr : canalisation, entre autres, du 17 février 2010)), aujourd'hui, vous avez le Son. Ce qui est un niveau, on va dire, une échelle Vibratoire beaucoup plus fine, beaucoup plus précise que même la vibration des couronnes. Nous faisons appel, là, à des niveaux qui sont liés à la vraie claire audience, c'est-à-dire le son de l'univers.

Question : La méditation est-elle toujours utile ou faut-il préférer un Alignement ?
Je dirais : fais attention que la méditation ne soit pas une fuite. L'alignement ne peut pas être une fuite parce qu'il y a un rôle qui était, jusqu'à présent, d'ancrer et de semer la Lumière et maintenant de favoriser l'Onde de Vie. Mais attention que, dans ton cas, la méditation ne soit pas une fuite de ta vie. Bien sûr, la méditation, chez tout le monde, a des effets puisque les médecins l'étudient aujourd'hui : ils savent très bien que la méditation fait baisser la pression, fait baisser les pulsations du cœur, etc.... Maintenant, tu dois aussi définir tes objectifs. Quel est ton objectif par rapport à la méditation ? Si c'est pour un bien-être, oui, tu peux méditer. L'alignement est un travail collectif, une réception collective, que vous pouvez générer à n'importe quel moment, ça a été dit. Mais la méditation sans objet ou sans alignement va procurer certains effets, je peux pas t'en dire plus. Maintenant, si tu espères vivre l'Absolu en méditant, c'est impossible.

Question : haleter, avoir l'impression d'accoucher, correspond à quoi. Que se passe-t-il si on interrompt le processus à cause d'obligations extérieures ?
Quand l'Onde de Vie monte, réellement, vous la percevez. Donc les gens qui me demandent, par exemple, si l'Onde de Vie est née chez eux, je les regarde bizarrement parce qu'ils la sentent ou ils la sentent pas. C'est aussi simple que ça. C'est comme les gens qui me demanderaient ou qui vous demanderaient : est-ce que j'ai le Cœur ouvert ? Mais c'est une question qui ne veut rien dire. Le Cœur Vibral, quand il est ouvert, on le sent Vibrer, n'est ce pas. C'est pas un cœur mental, le Cœur Vibral. Donc, dire que le cœur est ouvert, chez quelqu'un qui a bon cœur parce que son comportement est d'être dans le cœur, si y a pas de Vibration du Cœur, quel est ce cœur ? C'est un cœur intellectuel, affectif, mental, mais c'est pas le Cœur Vibral. Je te dis ça parce que l'Onde de Vie, dans les moments où elle arrive au périnée, et où elle travaille sur les deux premiers chakras, y'a le sentiment d'être porteur de quelque chose de bizarre dans cette région. Ça peut être un bébé, selon l'imaginaire, ça peut être un autre sexe, etc... Voilà où je voulais en venir. C'est le travail de l'Onde de Vie sur les deux premiers chakras. Maintenant, c'est à toi de voir, aujourd'hui, si tu sens l'Onde de Vie déployée ou pas. Ça se sent, c'est pas intellectuel, c'est pas une projection d'un désir ou d'un vouloir, c'est quelque chose qui est vécu, comme l'exemple du chakra du cœur tout à l'heure. Maintenant, si il y avait un processus d'accouchement, on va dire ça comme ça, ou de transmutation de l'Onde de Vie au niveau des deux chakras du bas, et que tu n'as pas accordé ton temps, ta conscience en me parlant d'obligations matérielles, je te renvoie face à tes propres responsabilités, mon garçon. Nul ne peut servir deux maîtres à la fois. Quelle obligation peut tenir devant la Lumière. Ça montre, là aussi, où tu te situes. Rappelez-vous : ça fait des mois que nous vous avons dit, les uns et les autres, qu'il fallait répondre à l'appel de la Lumière. Vous n'allez pas dire à la Lumière ou à l'Onde de Vie : « minute, j'ai encore quelque chose à terminer, j'ai une obligation sociale, familiale, affective ou autre ». Ça montre effectivement où sont les priorités. C'est toute la différence entre la personne qui veut bien un peu de Lumière, à condition que ça ne dérange pas la personne, et la personne qui accepte de s'en remettre à la Lumière. Nous vous avions prévenus par rapport à cela.

Question : pendant des interventions de BIDI, mon tympan gauche réagit. Pourquoi ?
Mais qu'est-ce qui se passe à gauche ? Qu'est-ce que vous avez ? C'est là où y'a l'antahkarana. C'est là où y'a la Corde Céleste. C'est là où y a le canal Marial. Donc, BIDI ne vous secoue pas les puces, il vous secoue le canal Marial et ça passe par le chakra de la gorge et par les oreilles et surtout la gauche.

Question : Pourquoi nous n'entendons plus le Son de la Terre depuis l'apparition de l'Onde de Vie ?
Il y a une relation totale et formelle. À partir du moment où l'Onde de Vie naît, elle vous conduit à vivre le Son, après, ou en même temps, ou parfois un peu avant, le Son du canal Marial qui est un Son différent des sept Sons. Et aussi, il y a, à un moment donné, où le Son que vous aviez, de manière plus habituelle, on va dire, va disparaître pour laisser la place à autre chose. C'est tout à fait normal.

Question : quel est ce souffle qui semble parfois se superposer au souffle habituel du corps ?
Il y a plusieurs choses : il y a le souffle du corps d'Êtreté, il y a le souffle du canal Marial, il y a aussi le souffle de l'Onde de Vie, qui peuvent te donner l'impression d'avoir plusieurs souffles. Et il y a, effectivement, plusieurs souffles, oui. L'Onde de Vie, comme je l'ai dit, elle est ondulante, elle est un ondoiement, elle crée une agitation, non pas psychique, mais elle crée un mouvement. Ce mouvement peut tout à fait être perçu comme un second souffle ou un autre souffle. Pareil pour le corps d'Êtreté. Pareil pour MARIE.

Nous n'avons plus de questionnement. Nous vous remercions.
Eh bien, je vous remercie pour toutes ces questions passionnantes. Et j'espère vous revoir très bientôt. C'est vrai que depuis quelques temps notre ami BIDI prend beaucoup de place, mais ça fait partie de l'ordre des choses. Je vous transmets tout mon amour, toutes mes bénédictions. Je vous dis à très bientôt, portez vous bien.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page