Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > O.M. AÏVANHOV

O.M. AÏVANHOV

1er novembre 2011

pdf

Eh bien, chers amis, je suis extrêmement content de vous retrouver. Alors, tout d'abord, je suis vraiment attentif à ce que vous avez à me demander.

Question : quand on dit : « ce qui est en haut est comme ce qui est en bas, et ce qui est en bas est comme ce qui est en haut », le bas est ce monde où nous sommes incarnés, et le haut serait l'astral. Ou le bas est cette 3ème Dimension, et le haut seraient les autres Plans ?
Bien évidemment, c'est un abus de langage. Ce haut là, c'est, très précisément, ce qui correspond à ce qui vous est invisible, ici. Mais ce n'est pas ce qui est situé au-delà de la sphère astrale. Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas. Il y a, au sein même de ce monde astral, aussi, une loi de résonance. Mais cette loi de résonance, elle s'applique au sein de l'action / réaction, liée à la gravitation, liée au karma et tout ça. Mais ça veut pas dire que ce sont les lois de l'Esprit. Parce que l'Esprit, il n'est ni en haut, ni en bas. Il est partout. Sur ce monde, il a été, comment dire, amputé de beaucoup de choses. Donc il peut pas être localisé en haut ou en bas. Le en haut et en bas fait, bien évidemment, référence au haut et au bas de cette même Dimension, dans sa partie visible (quand vous êtes de ce côté-ci) et dans sa partie invisible qu'on appelle l'astral, là où agit ce qu'on appelle la magie, qui est fait appel aux forces invisibles. Mais ces forces invisibles, ça ne veut pas dire que ce sont la Lumière. C'est une forme de lumière. Parce que, comme vous le savez, la vraie Lumière Vibrale a été plus ou moins occultée, au sein de ce monde. Donc, le haut et le bas dont il fait état, c'est une échelle de graduation Vibratoire, qui est présente, bien sûr, au sein de ce monde, et pas ailleurs. Mais dire que le haut c'est l'Esprit, c'est une hérésie.

Question : CHRIST a dit : « ce que vous faites au plus petit d'entre vous, vous me le faites ».
Parce que vous êtes, tous, Un. Et nous sommes, tous, Un. Bien au-delà des principes même d'amour, ou de non amour, ou de détestation de n'importe qui. Et ça n'a rien à voir avec la notion de bien et de mal, d'ailleurs parce que ce « nous sommes tous Un » est valable, aussi, au sein du bien et du mal. Mais ce n'est pas inscrit, exclusivement, dans le bien et le mal, c'est bien au-delà, ça appartient à l'Esprit. De la même façon qu'il disait : « moi et mon Père sommes Un ». Donc on peut dire aussi : ce que vous faites au plus petit d'entre vous, vous le faites au Père. C'est-à-dire à LA SOURCE.

Question : CHRIST a dit : « ce qui est le plus important est ce qui sort de votre bouche et non pas ce qui y entre ».Oui, parce que la langue est un poignard. Vous pouvez tuer avec des mots. Donc, ce qui est important, c'est l'attitude et le comportement. Mais tu préjuges que le bien et le mal s'appliquent à cela. Ça veut dire quoi ? Ça veut dire que, quelque part, tu considères que, si tu dis des bonnes paroles, tu es dans le bien. Et si tu dis des mauvaises paroles, tu es dans le mal. Mais n'oublie pas que tu peux dire aussi des paroles très agréables et avoir des envies de meurtre, à l'intérieur de toi, n'est-ce pas ? Donc, la parole c'est que ce que vous donnez à entendre à l'autre mais c'est, rarement, la Vérité de ce que vous pensez. Donc, ce qui est important, ce n'est pas ce que vous mangez, ce n'est pas les mots que vous dites, c'est ce que vous pensez. Donc, ce qui est important, c'est ce qui sort de vous. Qu'est-ce qui sort de vous ? La question, elle est là. Mais, là aussi, c'est toi qui colores cela avec le bien et le mal. Maintenant, quand tu me dis : « le CHRIST a dit », nous aussi nous le disons. Mais nous, nous sommes peut-être sur une autre Vibration. Tu as beau répéter, toute ta vie, ce principe et considérer que tu dois être attentif aux mots que tu emploies (ou aux pensées que tu émets) mais ça ne te fera, à aucun moment, sortir de la Dualité. Ça te permettra, peut-être, de limiter la fameuse loi de résonnance, au bas, que j'évoquais tout à l'heure, dans l'Action / Réaction. Mais, à aucun moment, tu ne pourras sortir, avec cette phrase, de l'Action / Réaction. Moi, je te dis que le Christ, il a surtout dit : « Votre Royaume n'est pas de ce monde. Vous êtes sur ce monde mais vous n'êtes pas de ce monde ».

Question : MARIE a dit que MIKAEL allait devenir CHRIST MIKAËL.
Ça veut dire que, au moment des Noces Célestes, Mikael a pénétré le Soleil. Le Soleil est ce que vous appelez, ce que nous appelons, tous, le Logos Solaire, c'est-à-dire le Verbe. C'est aussi le corps d'Êtreté qui est dans le Soleil. Et on a dit aussi, à de très nombreuses reprises, que Ki-Ris-Ti (qui, je vous rappelle, veut dire Fils Ardent du Soleil), Christ ou le Principe Christ, est inscrit dans le Soleil. Donc, pour même cette Dimension où vous êtes, MIKAËL a pénétré le Soleil : la Vibration et la Conscience CHRIST et MIKAËL se sont unifiées. C'est pour cela, voilà plus d'un an, les emplacements Vibratoires, à l'intérieur de vous puisque Christ, comme un Archange, comme nous tous, sommes tous présents à l'Intérieur de vous. Comme vous êtes extériorisés à l'extérieur de la Présence, vous pouvez pas comprendre, avec le cerveau, que tout l'Univers est en vous. Mais quand vous sortez de la projection, et que vous rentrez dans la Vérité, vous conscientisez, réellement, cela. Donc ça veut dire quoi : que le principe MIKAËL et le principe Christ, qui étaient dissociés, sont à nouveau réunis. C'est la Nouvelle Tri Unité. C'est pour cela que MARIE a dit que MIKAËL, ayant actualisé sa Vibration dans le Soleil, dans votre corps d'Êtreté et dans ce corps, peut maintenant permettre le déploiement d'un autre type de Vibration, pour la Nouvelle Dimension de la Terre et du Système Solaire, qui est en résonnance, avec quoi ? Avec Uriel, Ange de la Présence, Archange du Retournement qui vous fait vivre la Présence c'est-à-dire la résonnance et la reliance, on va dire, à votre propre Unité, mettant fin à l'isolement, à l'enfermement, à la falsification, à l'illusion. Et je crois que c'est pour bientôt d'après ce que vous a dit Marie. Au niveau Vibratoire, à l'Intérieur de vous, on va dire que c'est en quelque sorte l'allumage du dernier étage de la fusée, ce qui propulse hors de la gravitation de ce monde. Mais on verra ça avec la gazette de l'Ascension.

Question : Quelle est la différence entre les expressions « je remercie » et « je rends grâce » ?Rendre grâce c'est aller au-delà du remerciement parce que, quand vous rendez grâce, vous rendez grâce à la Lumière et à l'Unité. Vous pouvez remercier une personne pour une action donnée : remercier, c'est une action de communication. Rendre Grâce, c'est une action de Communion parce que, quand vous remerciez, vous remerciez quelque chose ou quelqu'un que vous considérez comme extérieur à vous-même. Vous dites merci parce que vous mettez une distance entre vous et la personne ou la situation que vous remerciez. Quand vous remerciez la Lumière, ça veut dire que vous considérez, Vibratoirement, que la Lumière vient d'ailleurs que de vous-même. Quand vous communiez, et que vous rendez Grâce, vous mettez fin à toute distance. Et donc la Grâce n'a rien à voir avec merci. Merci est un acte extérieur. La Grâce est un acte Intérieur qui vous fait passer de la communication (qui est toujours monodirectionnelle) à une communion (qui déborde largement la communication). Donc, rendre Grâce ce n'est pas remercier. Je dirais pas que c'est opposé mais je dirais que, dans un cas, c'est quelque chose d'extérieur et, par contre, pour la Grâce, c'est quelque chose d'Intérieur. Tant que vous êtes dans le remerciement, vous êtes à l'extérieur de vous-même parce que vous êtes dissociés de ce que vous remerciez. C'est déjà très poli de remercier mais ce n'est pas communier. D'ailleurs, vous voyez que la plupart des intervenants qui venons, maintenant, nous vous disons, encore des fois, merci mais souvent nous communions avec vous et nous rendons Grâce à votre Présence. Correspondant aussi ce qui a été dit, autrement, c'est que nous étions à l'orée de votre Dimension et que, maintenant, y a du monde, en vous. Nous y sommes. Mais tant que vous êtes tournés à l'extérieur, vous pouvez pas nous voir à l'Intérieur, c'est clair. Le cerveau, il pourra jamais même poser une équation, là-dessus. C'est impossible parce que ce n'est pas en rapport avec le cerveau. Ça concerne le Cœur et exclusivement le Cœur. Et jusqu'à présent, la Tête et le Cœur, même s'ils se réunifient, à travers les Couronnes Radiantes, pour la plupart des êtres humains, comme vous êtes encore présents sur ce monde incarné, la Tête n'est pas encore dans le Cœur. Mais bon, la Tête est presque carrément coupée, maintenant, hein avec la Lumière.
Alors, maintenant, nous allons évoquer la deuxième partie de ce que j'avais à vous dire. Vous savez que, depuis le mois d'avril, je répète sans arrêt que c'est maintenant. Alors, bien sûr, ce maintenant, vous le vivez différemment. Soit vous le vivez avec conscience parce que vous Vibrez. Et soit, pour vous, c'est pas maintenant parce que vous Vibrez rien. Mais quand je dis, c'est maintenant, c'est aussi dedans mais aussi dehors, puisque la différence entre dedans et dehors est destinée à disparaitre : on passe, là aussi, du merci à la Grâce. Tout ceci se traduit, comme a dit Marie, par beaucoup de modifications de vos propres perceptions mais aussi, et nous l'espérons, de ce qui reste de votre tête au niveau des conceptions. Donc les perceptions, les conceptions, les vécus Vibratoires de la conscience, tendent à être différents. Vous êtes (vous allez peut être le constater, si ce n'est pas déjà fait) de plus en plus impliqués par la Lumière et impactés par la Lumière. Quand je dis impliqués et impactés, ça veut dire que vous prenez conscience, à votre rythme, pour l'instant, que ce que vous faisiez auparavant, de manière spontanée, naturelle, automatique, avec plaisir ou avec effort, vous semble beaucoup plus loin de vous. C'est comme si il s'établissait (même si c'est pas encore défini clairement dans votre conscience) une autre type de priorité et cette nouvelle priorité concerne, bien sûr, ce que nous vous avons dit : qui êtes vous ? Nous n'employons jamais de mot au hasard. De la même façon que « Je suis Un », qui a été demandé par RAMATAN (ndr : voir la brochure « Humanité en devenir »). De la même façon que MARIE vous a demandé de communier et de vivre la Grâce. Tout cela converge vers des autres mécanismes de vécu, vers autre chose qui est le fonctionnement ordinaire, on va dire, de la vie, même sur ce monde.
Alors, bien sûr, cela va, avec plus ou moins de bonheur, avec ce que vous étiez avant. Pour certains d'entre vous, ça entraine des réajustements qui ne sont plus des impulsions de l'âme mais qui sont, vraiment, ce qui est réajusté par la Lumière, comme disait MARIE, en frappant à votre porte, à différents endroits (par rapport, parfois, à des épreuves que vous avez dans la vie ou à des joies) et vous demande : qu'est-ce que vous voulez être ? Ou voulez-vous vous placer ? Ou voulez-vous vous situer ? Ça concerne pas, bien sûr, les circonstances extérieures de votre vie (même si ça peut l'être, encore) mais ça concerne surtout l'endroit d'où vous êtes en train de Vibrer. Êtes-vous l'observateur ? Êtes-vous l'observé ? Êtes-vous ce corps ? Êtes-vous l'ensemble de l'Univers ? Il y a un changement, comme dirait l'Archange Anaël, de point de vue. Ce changement de point de vue est plus ou moins violent. Il est plus ou moins rapide mais ? incontestablement, si vous prenez le temps et l'honnêteté de vous voir, tel que vous êtes, aujourd'hui, et tel que vous étiez, il y a encore il y a un an, bien évidemment, vous êtes obligés de constater que les choses ont changé. Et même si les choses ont changé dans ce que vous pourriez appeler « en mal », ce n'est qu'une illusion. Parce que la Lumière, dans son Intelligence, dans son déploiement, dans sa Révélation totale, appelle (elle vous appelle, elle frappe à la Porte), en vous, à ces changements de point de vue. Et ces changements de point de vue, si vous voulez, c'est le principe de la grenouille qu'on est en train de faire cuire en montant la température très, très, très doucement, et puis, un jour, elle est plus là mais elle s'en est pas aperçu. Mais vous avez la possibilité, parce que vous n'êtes pas une grenouille jusqu'à preuve du contraire, de sortir du bocal (ndr : référence est ici faite à l'image, souvent évoquée par O.M. AÏVANHOV, du singe qui est bloqué car il ne veut pas ouvrir la main qui maintient une poignée de cacahuètes, dans un bocal, car ouvrir la main, pour la sortir du bocal, l'obligerait à lâcher les cacahuètes). Alors, jusqu'à présent, je disais de sortir la main du bocal. Mais je vous dirais, maintenant : c'est vous, tout entier, qu'il faut sortir du bocal. Qu'est-ce que c'est que le bocal ? C'est l'enfermement de la personnalité, c'est l'enfermement de tout ce que vous avez bâti, comme illusions, comme croyances, quelles qu'elles soient. Parce que la Lumière vient vous démontrer que même ce que vous appelez des choses naturelles, ne résultent que des croyances et de rien d'autre. Parce que la Lumière n'est pas une croyance.
La Lumière, encore une fois, c'est Qui vous Êtes, c'est la Nature. Et MARIE disait : « la Nature » et « l'Essence » de ce que vous Êtes. Donc, bien sûr, tout ce qui est bâti sur vos illusions, tout ce qui est bâti sur vos croyances, tout ce qui est bâti sur des certitudes. Et quand on vous pose des questions sur le CHRIST : « l'as-tu entendu ? », c'est exactement ce que ça veut dire. Vous répétez (et nous l'avons tous fait, même quand j'étais vivant), nous répétons des phrases que nous avons entendu, sans nous poser une moindre seconde la question de « où ça vient ? ». Ça vient, tout simplement, du bocal. Le bocal, c'est l'autre nom du système de contrôle du mental humain. Mais tout cela vous apparait. Car regardez autour de vous : il y a des êtres, des personnes, des situations, à qui, pour vivre à peu près normalement dans ce monde, vous étiez obligés, en quelque sorte, d'apporter une forme de confiance, ou un contrat de confiance, tacite, on va dire. Et vous allez vous apercevoir que tout cela c'est du vent. Parce que c'était bâti par le mental, par des contrats, si vous voulez. Mais que le contrat, même si c'est signé en bas de la page, ne correspond jamais à l'Esprit. Et que le contrat vous enferme, même si vous avez l'impression que le contrat vous protège. Tout ce que vous signez (et je ne parle pas de ce que vous signez avec un stylo, je parle de signer avec votre conscience) sur ce monde, n'a qu'une vocation : c'est vous maintenir dans le bocal. Alors, jusqu'à présent, si vous regardez en arrière, les questions qu'on avait c'était : « Il est quand même nécessaire que je gagne ma vie », « Il est quand même nécessaire que je sois responsable de ma famille, de mes enfants, de mes parents, si ils sont vieux ». Oui mais quand le bocal n'existe plus, qu'est-ce que vous faîtes ? Quand les systèmes, les contrats qui vous liaient (et je parle des contrats, ça concerne aussi bien les contrats moraux, que les contrats sociaux, que les contrats avec la banque), quand ces contrats n'existent plus parce que le bocal disparaît, qu'est-ce que vous faîtes ?
Il faut commencer sérieusement à vous poser la question : qu'est-ce qui détermine vos attitudes ? Est-ce que c'est la phrase qu'un sage a répété ? Est-ce que c'est les contrats que vous avez signés avec la banque, ou avec qui que ce soit sur Terre ? Ou est-ce que c'est le contrat avec la Lumière ? Comme disait la Source : « Le Serment et la Promesse » ? Que vaut un contrat face à la Lumière Une de la Source, de l'Unité et de la Vérité ? C'est à cela que votre vie va vous appeler. Parce qu'il y a des contrats qui n'existent pas dans la Lumière. Y'a pas de bocal, dans la Lumière. Y'a pas de limites, y'a pas d'enfermement. Et ce qu'a dit MARIE, tout à l'heure, et ce que vous êtes appelés à vivre, dans cette période, c'est la conscientisation totale de cela. Alors, bien sûr, il y a plus ou moins de résistance par rapport à cette fin du bocal. Y'en a qui préfèrent rester dans la communication et faire un grand sourire devant pour ne pas avoir à dévoiler ce qu'ils ont à l'Intérieur. Mais comme, malgré vous, vous devenez Transparents, même si l'un d'entre vous décide de rester opaque, l'autre, s'il est Transparent, il va voir au-delà de l'opacité que vous voulez maintenir, puisque, dans la Lumière, tout est Transparent. Les contrats, il n'y en a qu'un : c'est la Loi de UN. Tous les autres contrats sont caducs. Tous les enfermements et qui pourtant, sur ce monde, vous semblaient porteurs de hautes valeurs (quoi que vous les appeliez, même les plus nobles, au sens humain), vont voler en éclats. Par exemple (je vais prendre un exemple très simple), dans la vie vous avez des contrats. Des contrats, encore une fois, avec la banque mais aussi avec la famille, avec le conjoint, avec les enfants, parce que c'est comme ça. Parce qu'il y a ce qu'on appelle les liens de la chair, par exemple, qui va faire qu'on va aimer bien sûr, plus son enfant que l'enfant de l'inconnu à côté. Y'a pas beaucoup de parents qui sont capables d'aimer tous les enfants de la même façon n'est-ce pas ? Eh bien, tout ça, ça va voler en éclats parce que, bien sûr, au niveau de l'Unité, ça n'existe pas. D'ailleurs, même au niveau de cette vie, vous avez des parents et des enfants. Mais vous savez que les lois qui vous unissent, aujourd'hui, à travers ce que vous appelez l'affectif et l'amour, dans les vies passées, c'était totalement l'opposé. Tout ça doit voler en éclats, c'est la seule façon de se libérer. Et tout cela va, peut-être, pour vous, pour certains d'entre vous, vous amener à vous repositionner c'est-à-dire lâcher les cacahuètes mais aussi sortir la tête du bocal parce que le bocal il est vide, il est rien du tout, ça n'existe pas. D'ailleurs, quand vous vivez ,de vie en vie, vous êtes tellement persuadés que vous devez maintenir des liens que, même dans certains mouvements spirituels, on vous a parlé de contrat d'âmes, des âmes sœurs, mais ça, ça appartient à la matrice. Ça n'existe pas en Esprit. Qu'est-ce que c'est que ce besoin, de l'être humain, de vouloir systématiquement tout relier et tout enfermer ? Donc le fonctionnement de l'humain, dans la personnalité, contribue à vous enfermer.
Et ce qui arrive, comme vous le savez, c'est la sortie de la prison. C'est-à-dire que toutes les lois d'enfermement de la matrice volent en éclats et vous allez vous retrouver un peu hébétés, selon vos systèmes de croyances, par rapport à la Vérité. Parce que imaginez que, dans cette vie, vous ayez tout misé sur un contrat (un contrat d'âmes), parce que vous êtes parents, parce que vous avez des enfants et que vous avez apporté tout l'amour du monde à ces enfants, à ces parents, au conjoint. Vous allez réaliser (parce que vous allez le réaliser) que tout cela n'existe pas ailleurs que dans votre tête, ailleurs que dans le sang. Mais ça n'existe pas dans l'Esprit puisque chaque Esprit est parfait, est Libre, est en communion et non pas en liaison. Tout cela, c'est ce qui est en train de se conscientiser, en vous. Et ça va aller très, très, très vite. Ça va pas se dérouler pendant des années. Ça va se dérouler sur l'espace de jours, sur l'espace de semaines. Il est question simplement d'être lucide et conscient de ces contrats qui vous enferment. Parce que, dès l'instant où vous changez de regard, le contrat disparaît. Seul reste l'Amour. Mais pas l'Amour conditionné (parce que c'est votre chair, parce que c'est le conjoint, parce que c'est celui avec lequel vous dormez) : vous allez, réellement, concrètement et de façon de plus en plus manifeste (du moins, nous l'espérons, pour la plupart d'entre vous), passer de l'amour personnel et de l'amour contractuel, à l'Amour Libre. C'est cela la Grâce. C'est-à-dire que votre communion, d'Être à Être, ne sera plus conditionnée par un contrat : elle sera totalement inconditionnelle parce que inscrite dans la Vérité de l'Esprit. Et l'Amour, dans la Vérité de l'Esprit, n'a que faire de tous les contrats établis au sein de la matrice. Tous ces enfermements sont conditionnants et vous maintiennent dans l'illusion. Il faut vous libérer. Et quand je dis « il faut », c'est il faut le pouvoir de le faire. Le pouvoir de le faire n'est que l'Abandon à la Lumière. Mais, c'est pareil pour tout ce qui existe à la surface de cette Terre. Et vous allez, extrêmement rapidement, dans votre vie, voir comme tout ce qui fait les contrats de l'humain, sur cette Terre, que tout cela n'est que du vent et est bâti sur quelque chose qui n'existe pas et qui n'existait que par la confiance relative, par le pouvoir, par des règles tacites mais qui vous privaient de votre Liberté. Il y a pas d'autre façon de vous faire réaliser cela et la Lumière sait, pertinemment, ce qu'Elle fait.
Quand, déjà, MIKAËL parlait de déconstruction, nous pouvons, maintenant, parler de destruction mais, qu'est-ce qui est détruit ? C'est le bocal. C'est pas la Conscience, bien sûr. Et, de la façon dont vous vivrez la destruction de vos divers bocaux, vous trouverez, de manière de plus en plus soudaine et véridique, la Liberté. Liberté, même par rapport à ce corps. Vous êtes dans ce corps. Vous n'êtes pas ce corps. Ce corps est un Temple où se réalise l'alchimie parce que votre Conscience est dedans. Ce qui est sacré, c'est pas le Temple, c'est ce qui est dans le Temple. Mais, aujourd'hui, c'est fini tout ça. Vous devez, comme disait FRÈRE K, vous affranchir de toutes les croyances parce qu'elles vont disparaître. Tous les contrats qui sont liés à cette matrice vont disparaître, en totalité, et c'est en route sous vos yeux, à l'extérieur de vous, en vous et dans toutes les relations. Vous passez, comme je l'ai dit tout à l'heure, de la communication à la Communion et, dans la Communion, il peut pas y avoir de contrat parce que la Loi de Un n'a que faire des contrats de l'Illusion. Il faut vous préparer à vivre cela, si telle est votre Vibration (ou, en tout cas, à être affecté par cela) parce que, comment voulez-vous maintenir un contrat, si l'autre rompt le contrat ? Expliquez-moi cela. Que ce soit avec votre banque, avec le mari ou avec qui que ce soit. Parce que vous n'êtes pas seuls. L'autre, aussi, il vit cela. Et, comme les contrats disparaissent, en totalité, vous ne pourrez pas y échapper.
Voilà, en ce moment même, ce qui est à vivre (là, maintenant, c'est pas dans 6 mois, encore une fois) : tous les contrats disparaissent. Il va vous falloir vous habituer à vivre et à être Humain, c'est-à-dire à ne plus dépendre d'un contrat qui vous enferme dans la matrice, tout en restant (comme vous le savez, comme ça a été dit), encore un petit peu de temps, pour apporter la Vibration de votre Cœur, sur l'humanité, sur la totalité de vos Frères, de vos Sœurs et de nos Frères. C'est en cela que vous ferez preuve de ce qu'on appelle l'Amour et le Service, à l'humanité et à la Lumière. Mais, c'est une Libération. C'est très important à comprendre, cela. Voilà les quelques mots de la « Gazette de l'Ascension » qui essaient de donner un peu plus d'éléments par rapport à ce que vous a dit MARIE et qui sera développé (comme cela a été dit), de manière Vibratoire. Si y'a des questions complémentaires, je vous écoute. (ndr : intervention de MIKAËL et URIEL, en Vibration, le 10 novembre, à 22 heures. Puis, intervention de MIKAËL et URIEL, en échanges, le 12 novembre, à 15 heures. Vous trouverez les détails à la fin de l'intervention de MARIE, du 1er novembre, dans la rubrique "messages à lire").

Question : pourquoi l'intervention Vibratoire de MIKAËL et URIEL aura lieu, le 10 novembre, à 22 heures et non pas pendant l'alignement de 19 heures ?
Pour vous permettre, justement, de vivre la différence entre ce que beaucoup d'entre vous commencent à vivre. Et, si vous l'avez remarqué, ça commence pas à 19 heures. Nous l'avons déjà dit. Ça commence plus tôt. Mais, nous vous avons demandé une tranche horaire pour être, le plus possible, en Communion. Ça, c'est la Communion que vous établissez du Cœur de chacun (chaque Un) au Cœur de tous, sur ce monde, dans la Merkabah Interdimensionnelle, humaine et, aussi, de la Terre. Donc, réunion des Merkabahs. Mais, maintenant, y'a un autre octave. C'est la dissolution des contrats et cela se réalise, en ce moment même. Et vous constaterez, par vous-mêmes, que ce jour là, à cette heure là, on s'occupera de vous et, surtout, l'Archange MIKAËL et l'Archange URIEL. Vibratoirement. Et, quelques jours après, Ils vous donneront l'explication parce que, remarquez que si on vous donne l'explication avant, vous allez dire : « ça y est, on me l'a expliqué donc, si je le vis, c'est parce que je l'ai compris ou parce qu'on me l'a dit ». Mais, si vous ne savez pas, précisément, ce dont il s'agit, que vous le vivez et que quelques jours après, on vous donne les mots, vous allez dire quoi ? Euréka. Voilà la logique. Nous sommes, comme vous le savez (surtout avec moi à la tête des Melchizédechs), un peu, beaucoup, pédagogues. Nous respectons une logique Vibratoire pour ceux d'entre vous qui ont eu la chance (ou le malheur, hein, ça dépend du point du vue) de lire tout ce que j'ai pu dire depuis des années, vous allez vous apercevoir, très facilement, qu'il y a, bien sûr, un projet logique (c'est-à-dire tout cela) qui suit une progression logique, vous amenant à conscientiser, de manière logique (mais dans la logique de l'Esprit) un certain nombre de mécanismes. Si j'avais dit (voilà quelques années) : « il est temps de rompre tous les contrats », vous m'auriez dit : « mais qu'est-ce qu'il raconte, là ? Ça veut dire quoi ce qu'il dit ? ». Si nous vous avions dit, y'a plusieurs années (pour ceux qui vivent les Vibrations), par exemple, tout ce que j'ai dit sur Yaldébahoth, vous l'auriez accepté ? Non. La preuve que vous avez n'est pas parce que vous avez été serrer la main à Yaldébahoth, n'est-ce pas. C'est parce que vous constatez que les Vibrations dont nous vous parlons, vous emmènent, de plus en plus, vers cette fameuse Conscience de l'Ệtre, débarrassée de toutes les croyances. Voilà l'aspect un peu pédagogique sur lequel nous vous avons amenés. Alors, les rendez-vous Vibratoires, vous en avez depuis des années, depuis, déjà, les Noces Célestes. Aujourd'hui, c'est un petit peu différent. Vous avez votre rendez-vous, indépendamment de nous, tous les jours, partout sur la Terre. Mais, là, maintenant, c'est encore autre chose.

Nous n'avons plus de questionnements. Nous vous remercions.
Alors, chers amis, je vais vous transmettre toutes mes Bénédictions. Je vous transmets tout mon Amour, toutes mes Bénédictions. Je vous dis à très bientôt. Portez-vous très, très bien, dans la Joie de l'Unité, dans la Joie de l'Amour et dans la Conscience Une. Nous sommes, tous, UN. À bientôt.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page