Autres Dimensions

Sois qui tu es

ANAËL

12 mai 2009

pdf

Question : pourriez-vous développer sur les rapports entre forme / couleur / nombre ?
Ainsi que je vous le disais, les formes, les nombres, les couleurs, sont les briques et le ciment qui permettent de construire les mondes et les dimensions. Les couleurs vont bien au-delà de ce que vous percevez en cette dimension puisque toute vibration, toute radiation, toute pensée possède une couleur, sans exception. La communication que vous appelleriez télépathique ou directe, sans le support de la vibration des mots, passe par la couleur, passe par les nombres et passe par les formes. Les formes sont l'émanation même du principe de causalité, ou principe divin causal, conduisant à la démultiplication et à la propagation de mondes, des univers, des galaxies. Ce qui sous-tend, quelles que soient les dimensions envisagées, que les manifestations, au sein même de ces dimensions, sont entièrement reliées par le support de la forme, le support de la couleur et le support du nombre. La réflexion de la Lumière se fait elle-même au travers de la démultiplication de formes, de nombres et de couleurs. Il m'est difficile d'évoquer en mots le fonctionnement précis et la description adéquate de ce que sont les associations des formes, des nombres et des couleurs. Néanmoins, ce que vous observez en votre monde, au travers de la palette de couleurs que vous définissez comme visible, au travers des nombres, au travers des formes, reprend exactement les mêmes principes à une octave différente, où les couleurs, les formes, les nombres sont en nombre plus important. La forme est la correspondance en réduction électromagnétique, pour employer votre langage (même si d'autres forces sont en jeu), la forme est une réduction de la couleur. La couleur peut être, elle aussi, convertie en nombres. Les nombres sont à la base même de la pensée de Dieu ou de la Source ainsi que vous pouvez le nommer. La Lumière de la Source est, elle aussi, une forme, un nombre et une couleur. La démultiplication ou la précipitation de cette Source se fait par réfraction, diffraction au sein des multiunivers passant, là aussi, par une démultiplication (et une réduction en même temps) de nombre en forme et de forme en couleur. La base de la cohérence de ce système est liée à, ce que je crois que vous appelez en votre monde, le symbolisme qui permet, grâce à l'abstraction, de percevoir la réalité même, l'Essence, je dirais, au-delà du nombre, au-delà de la forme et au-delà de la couleur. Au bout de l'échelle de la démultiplication, qui n'est pas votre niveau mais les niveaux que je qualifierais d'encore plus démultipliés, ou d'encore plus denses, encore plus lourds, ces niveaux s'accompagnent de formes beaucoup plus complexes que les vôtres. Au fur et à mesure que vous remontez l'échelle des dimensions, l'échelle des formes, des nombres et des couleurs, se simplifie. Ce qui ne veut pas dire que les couleurs se limitent, bien au contraire. Par contre, les formes et les nombres, oui. La multiplicité de la démultiplication de la Lumière Source s'accompagne d'une multiplication des formes mêmes de vie, de conscience, de molécules et d'atomes. La forme la plus proche de la Source de la Lumière originelle de Dieu est un rayon. Cette dimension est la plus élevée. Après le rayon vient ce que j'appellerais les formes triangulaires. Ces formes là, extrêmement simples par rapport aux multiples formes de conscience que vous connaissez en ce monde sont, néanmoins, les plus grandes en conscience. Leur capacité à appréhender la Source, à permettre les mouvements des univers et des galaxies, est inversement proportionnelle à la complexité de la forme. Il m'est difficile de dire ou d'en dire les mêmes choses par rapport aux couleurs car je ne peux définir, en mots, des couleurs qui n'existent pas en votre dimension. Néanmoins, à un certain seuil de perception et à un certain seuil dimensionnel, les couleurs sont la représentation de la vibration. Ainsi, certaines ondes, certaines fréquences sont, pour vous, invisibles mais elles correspondent, de notre point de vue et de notre perception, à des couleurs. Le moins que l'on puisse dire c'est que ces couleurs vous assombrissent littéralement. Ces couleurs sont des couleurs qui démultiplient encore plus la densité, la lourdeur. Je parle de certaines ondes générées par vos appareillages. N'oubliez pas que la manifestation, quelles que soient les dimensions, ne fait que suivre l'intention de création. Si l'intention de création d'une nouvelle forme ou d'une nouvelle onde, si vous préférez, ou de vibration, sert un but que je qualifierais de technologique ou de commercial, à ce moment là, l'intention de création est une intention de nature alourdissante. La couleur qui y est associée est des plus sombres et des plus éloignées de la Source Originelle que certains d'entre vous ont pu voir lors de certaines expériences qui définissent, le plus souvent de manière approchante, avec leur niveau de conscience, même dissociée du niveau du corps limité, comme une Lumière blanche mais ce n'est pas tout à fait du blanc. Néanmoins les couleurs s'assombrissent au fur et à mesure de vos créations technologiques lourdes vous éloignant encore plus de la Source. Il existe à la surface de la planète où vous vivez un certain nombre de maillages ou de réseaux de Lumière sombre qui paralyse littéralement vos possibilités d'accès à des mondes plus unifiés. Néanmoins, comprenez bien que, même si l'intention n'était pas de nuire, cela nuit tout autant. À partir du moment où une création, une chose que vous créez participe d'un bien-être que vous qualifiez de matériel et non pas spirituel, vous assombrissez les couleurs, vous démultipliez les formes et vous éloignez de la Source. Ceci, bien évidemment, est exprimé au niveau collectif. Voici, avec des mots simples de votre langage, ce qui peut en être dit. Les couleurs prennent, elles aussi, de manière spontanée, au sein des dimensions qu'elles parcourent, des formes qui leur sont propres. Ainsi, plus une couleur se rapproche de la clarté et de la luminosité, plus celle-ci se rapproche d'une forme parfaite. Plus la Lumière s'éteint et plus cette Lumière et cette couleur est donc sombre, plus les formes deviennent complexes et enfermantes. Voilà, j'espère avec ces mots simples, vous avoir fait touché de l'esprit la réalité des nombres liés aux couleurs, liés aux formes.

Question : comment fonctionne la conversion des couleurs en formes ?
Vous allez comprendre très vite. Le photon, la lumière blanche que vous appelez à la fois onde et corpuscule, se propage, selon la théorie ondulatoire, selon une ligne droite et dans toutes les directions de l'espace. Une onde créée par vos technologies ne se propage pas selon le principe de la ligne droite mais selon le principe d'oscillations beaucoup plus amples que celles que vous connaissez avec la Lumière, entraînant, si je prends par exemple des ondes qui sont utilisées dans votre technologie nouvellement créés par vos téléphones dits cellulaires, une altération de la couleur qui va vers l'assombrissement mais aussi par une altération de la propagation en ligne droite de la Lumière. Ainsi que je vous l'ai défini, la forme la plus proche de la pensée de Dieu est ce que vous appelleriez, en votre langage, un rayon. Le rayon étant une Lumière parfaitement délimitée dans sa structure, dans sa forme et dans sa propagation. L'onde de la lumière est cohérente. L'onde de vos technologies est absolument non cohérente. Elle altère donc les formes de conscience que vous êtes sans pour autant que vous puissiez en percevoir l'effet car vous ne les voyez pas, sauf, bien évidemment, quand l'effet de ces ondes se manifestent au niveau de vos structures les plus denses par des altérations profondes.

Question : peut-on compenser ces effets alourdissants et assombrissants ?
Cela existe déjà. Les formes simples, ce que vous appelez ondes de formes ou ondes à effets de formes, s'appuient sur des dessins géométriques ou des formes simples où la constante sur un plan est soit un triangle, soit un rond, soit des courbes. Ces ondes, ces dessins, l'onde de ces dessins, peut tout à fait venir contrebalancer la nuisance occasionnée par vos technologies. Si vous pouviez voir l'onde de forme, non pas telle qu'elle se présente quand elle est dessinée mais quant à la réalité de ses couleurs, quant à la réalité de ses vibrations, cela ne vous permettrait absolument pas de douter de l'efficacité de celle-ci. L'onde de formes, ou l'onde à effet de formes, est certainement l'énergie la plus puissante, sur un laps de temps relativement long en votre dimension, pour apparaître, mais, néanmoins instantanée dans les mondes multidimensionnels. Ainsi, le tracé de certaines formes est certainement l'acte magique le plus lumineux que vous puissiez créer. Cela rejoint les alphabets sacrés mais aussi certaines formes géométriques créées au sein de certains bâtiments que vous connaissez comme des traces historiques à la surface de votre planète depuis fort longtemps. La forme n'a pas été créée par ces initiés uniquement pour générer la forme mais pour générer un effet de forme qui, de par la présence même de cette forme, modifie ce que j'appellerais la courbure de l'espace / temps et l'influence des pensées négatives ou technologiques.

Question : pourriez-vous donner un exemple de rapport entre un nombre, une forme et une couleur ?
Oui. Sans rentrer dans les détails nous allons prendre deux exemples que vous connaissez plus ou moins bien au niveau de votre monde manifesté. Si je prends une pyramide, quelle qu'elle soit, une pyramide reconstruit la Lumière Unitaire de par une forme à quatre côtés avec des angles, entre ces côtés, extrêmement précis. Ceci reconstruit, à une octave inférieure, la Lumière blanche de la Source. La couleur se rapproche donc de ce que vous appelleriez la couleur de la Source. Autre exemple. Je vous ai parlé des nivaux dimensionnels les plus élevés que sont les rayons. La meilleure illustration que l'on puisse en donner en votre monde et en votre technologie en est le laser. Le rayon laser est une Lumière cohérente dont la propagation se fait, bien évidemment, en ligne droite avec une certaine puissance. La lumière, quand elle est visible, apparaît comme monochromatique donc sur une seule longueur d'ondes. Elle est donc entièrement cohérente. Et elle se rapproche donc de la cohérence de la Source alors qu'un organisme complexe comme un organisme humain se présente à nos yeux comme une multitude de couleurs, un chatoiement de couleurs, si la personne est lumineuse, ou des couleurs sombres vibrant beaucoup plus lentement et dont la radiation est limitée dans l'espace et dans le temps. Ainsi, du point de vue de ma dimension, quand je regarde, à ma façon, votre vibration, votre Essence, je ne pourrais définir des formes mais bien des longueurs d'ondes, des couleurs et des formes qui me renseignement sans détour et sans illusion possible sur ce que vous êtes réellement. Elles vous dévoilent totalement. Il existe, au niveau de notre dimension et de notre monde archangélique, une certaine forme d'anthropomorphisme. Cet anthropomorphisme n'est absolument pas de type humanoïde mais il n'est pas non plus d'un autre type. Il correspond, je dirais, à la forme archétypielle de la Lumière en manifestation dans les mondes de la densité, peut-être individualisée, néanmoins sans orifices : un tronc, des membres en haut et en bas plus un certain nombre d'excroissances, en employant votre terminologie, fort maladroitement décrite par certains de vos stylistes et artistes comme des ailes. Il ne s'agit pas à proprement parlé d'ailes, bien sûr, mais néanmoins il s'agit d'appendices de lumière qui stabilisent nos capacités de transfert de notre propre conscience et de notre propre forme au sein de certaines dimensions. L'anthropomorphisme, et la vision anthropomorphique de l'homme, lui fait percevoir ces réalités auxquelles il n'a pas accès par quelque chose qui va se rattacher à ce qui existe au sein de votre densité par analogie, synchronicité et résonance. Néanmoins ceci n'est qu'un pâle reflet de la réalité.

Question : il semble qu'il y ait malgré tout une réelle forme d'anthropomorphisme ?
Qui n'est pas aussi construite que la vôtre, qui ne va pas jusqu'à dessiner par exemple des doigts ou des segments de membres. Il s'agit bien plutôt d'appendices au sens où je l'ai employé. Toute création dimensionnelle, que cela soit au sein de votre dimension, que cela soit au sein de mon multidimensionnel nouvellement créé, se manifeste toujours par une certaine forme de cohésion dont l'illustration en est l'arc électrique. L'arc électrique ou l'éclair, si vous préférez, la foudre, va déployer une énergie particulière qui se traduira par l'apparition d'une forme qui aura systématiquement une tête, un tronc, des appendices que vous appelez bras et des appendices que vous appelez jambes. Cela est reproductible à l'infini. L'éclair, la foudre, le principe divin se déployant, la Lumière se déployant va générer, de manière absolue, au sein de toutes les dimensions, ce vague anthropomorphisme. Cela est une constante. Ainsi, il a pu être écrit dans vos livres sacrés que Dieu a créé l'homme à son image et cela est une vérité. Néanmoins, les multiplications de vos densités ont abouti à créer quelque chose d'éminemment complexe puisque ces espaces de formes (si je prends l'exemple de l'appendice appelé bras, au niveau même de ma dimension cela existe mais il s'agit en votre langage de ce que j'appellerais une forme vague de bras), c'est le degré de précipitation de votre matérialité, de votre densité, qui a permis l'apparition de structures au sein de la structure, classées en différents organes, en différentes fonctions alors qu'au niveau dimensionnel où j'évolue cela n'existe pas. Néanmoins, la forme révèle une certaine analogie, ce qui explique que, dans les univers ou les dimensions où cet anthropomorphisme existe, vous ne verrez jamais deux têtes, vous ne verrez jamais deux troncs, vous ne verrez jamais trois bras et vous ne verrez jamais trois ou quatre jambes. Cela est impossible. Vous le vérifiez même au sein des différentes formes de vie de votre dimension où, même si l'anthropomorphisme des bras ne sert pas à prendre mais à voler, alors, à ce moment là, l'anthropomorphisme des membres dits supérieurs se transformera en ce que vous appelez ailes chez, par exemple, les oiseaux. Il y a toujours cette notion de symétrie par rapport à un axe central. Cela signe la création Divine.

Question : pourriez-vous développer sur le jeu de cartes par formes et couleurs ?
J'ai déjà donné toutes les précisions. Il y a deux formes et sept couleurs. Je ne peux donner d'autres précisions sur quelque chose d'aussi simple. Ce symbolisme fait partie du décodage que vous pouvez exercer par vos sens et en particulier par la vision qui vont s'imprimer de manière forte au niveau de votre cerveau à travers la forme ronde ou carrée qui y est associée. Il n'y a pas de développement autre que cela. Il suffit simplement d'en faire l'expérience. Ce n'est pas un raisonnement mental mais un fonctionnement lié à la synchronicité, en votre dimension, par rapport à d'autres dimensions. Donc, développer des arguments de nature intellectuelle ou mentale serait vous éloigner de la simplicité de la réalité de ce que je pourrais appeler ce jeu de cartes. Vous remarquerez la nature du fonctionnement humain : je donne un élément simple (deux formes et seulement deux formes, associées à sept couleurs c'est-à-dire quatorze possibilités) et d'ores et déjà vous envisagez de démultiplier la signification à travers votre outil mental plutôt que d'accepter que ces symboles et ces couleurs vous parlent en dehors de votre mental. Le malheur de l'être humain est lié à cette façon de fonctionner. Le simple fait, comme je le disais hier, de porter votre vue sur l'association d'une couleur parmi les sept couleurs visibles les plus simples, à une forme, induit une façon de voir qui n'est plus liée à votre mental mais qui est liée directement à l'intégration symbolique et à l'intégration du mode de fonctionnement que j'appellerais télépathique. Donc, pourquoi vouloir complexifier alors que je simplifie. Je vous engage simplement à construire ces formes et ces couleurs. Vous verrez bien par vous-mêmes ce que cela déclenche. Il vous faut vous déshabituer aux mots, aux concepts pour rentrer dans la réalité de la construction de la Lumière. Sans revenir là-dessus il vous faut abandonner certains modes de fonctionnement afin d'accéder à l'Essence. Décrire avec l'outil intellectuel ou l'outil des mots une forme simple ... si vous avez devant les yeux un rond rouge et que vous passez ensuite à la vision d'un carré rouge vous constaterez très facilement que l'induction au niveau de votre conscience en est profondément différente. La forme, les formes dont je vous ai parlé, associées aux couleurs que vous voyez, sont les portes d'entrées réelles et les clés, en même temps, d'accès à un mode de fonctionnement autre que celui lié à votre mental, à votre langage et à votre mode de fonctionnement, d'une manière générale, habituel.

Question : les écritures des anciennes civilisations, de par les formes et les sons, étaient basées sur ce concept là ?
Les alphabets que vous appelez sacrés sont en nombre limité à la surface de votre Terre, participent activement à ce mode de fonctionnement. Il y avait, à travers certains alphabets, la capacité de faire fonctionner la conscience humaine, et donc le cerveau humain, d'une manière fort différente de celle avec laquelle vous fonctionnez aujourd'hui à travers vos langues profanes et vos alphabets profanes.

Question : pourquoi avons-nous perdu cela ?
Du fait même de votre complexité et de votre besoin de complexifier les choses à l'extrême. En votre langage populaire cela s'appelle couper les cheveux en quatre. Les langues non sacrées mais de nature idéogrammatique se rapprochent au mieux de l'association d'une forme avec un concept alors que vos lettres non idéogrammatiques n'évoquent aucun concept.

Question : quelles civilisations ont créé ces alphabets ?
On ne peut pas parler de civilisations qui ont créé puisque ces alphabets existent de toute éternité. Ils ne sont pas l'apanage de votre monde. Ainsi, parmi les langues sacrées et les alphabets sacrés, ceux-ci représentent la quintessence même des systèmes solaires, des planètes, des étoiles et des galaxies. Ils sont donc inscrits dans la structure même du cosmos avant de servir des formes de conscience particulières. Ils n'appartiennent pas en propre à cette humanité terrestre incarnée mais ils sont, je dirais, le legs de la Lumière à l'ensemble de ses manifestations au sein de toutes les dimensions. Certains idéogrammes sont des formes évoquant des concepts. La plupart de vos alphabets sacrés participent du même processus et prennent leur source dans l'agencement même du cosmos et ne sont pas une création liée à une civilisation ou une autre puisqu'ils se réfèrent à l'archétype même de la création et non pas à un sens pratique lié à votre dimension, comme vos alphabets profanes.

Question : qu'appelez-vous Livre de Vie ?
Le Livre de Vie est un enregistrement, je dirais, en temps réel sous forme symbolique, allégorique de tout ce qui se vit au sein des multiples dimensions de la création. Ceci se fait sous forme non pas condensée, non pas résumée, mais ce qui se rapprocherait le plus, selon vos concepts, serait la notion d'enregistrement holographique. Ce livre de vie peut être pénétré afin de faire revivre ce qui a été vécu. Le Livre de Vie existe pour toute forme de conscience, pour tout système de conscience au sein d'un monde cohérent c'est-à-dire qu'il existe un Livre de Vie pour chaque conscience créée, il existe un Livre de Vie pour chaque association de consciences, pouvant aller d'une famille en passant par un pays ou encore un continent. Rien, absolument rien de ce qui se crée et se déploie de la création depuis le point de Lumière central de la pensée de Dieu, ne peut se perdre ou disparaître. Cela est impossible. Ainsi, reproduire les multiples dimensions et leur complexité sur deux dimensions est le moyen le plus fiable de s'assurer que rien ne puisse se perdre, que rien ne puisse être effacé. Il s'agit réellement d'un langage non verbal, d'une graphie universelle.

Question : quelle est l'utilité d'une bougie qu'on allume avant une pratique ?
Il est simplement de vous rappeler que vous êtes, vous aussi, Lumière. Il s'agit non pas d'un symbole mais en voyant cette Lumière qui s'allume, cette flamme, en l'occurrence, cette bougie, est l'image qui correspond le mieux à ce que vous êtes en Esprit : une flamme. Le simple fait d'allumer la bougie correspond à l'éveil de votre flamme et vous renvoie à ce que vous êtes. Après, bien évidemment, vous pouvez ritualiser le processus mais le plus important est d'allumer la flamme.

Nous n'avons plus de questionnement. Nous vous remercions.
Merci

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page