Autres Dimensions

Sois qui tu es

SNOW

21 juin 2010

pdf

Je suis Snow. Recevez, mes Frères et mes Sœurs, la Joie de me trouver parmi vous. Recevez aussi toutes les Grâces de notre cercle des Sœurs de Marie. Je viens à vous pour échanger et vous parler de la chair de votre chair, au sein de votre incarnation. La chair de la chair qui pourrait s'appeler votre sœur, la Terre, celle dont vous êtes issus, au niveau de la matière, celle qui vous nourrit, celle qui vous permet de vivre. Quelque soit ce qui a été faussé, la Terre a préservé l'essentiel, par certaines de ses composantes, même au niveau du monde de surface. Je voudrais, tout d'abord, vous donner ce qui me tient à Cœur concernant la Terre et ses constituants. Je vais essayer, avec des mots simples, de vous faire partager et de vous donner envie, vous aussi, une envie mystique, profonde. Bien souvent, des êtres beaucoup plus élevés que moi vous ont parlé de votre destin, de votre devenir, de votre Être au-delà de ce monde. Pénétrer ces sphères-là, se fait, bien sûr, à l'Intérieur de soi mais n'oubliez jamais que vous êtes aussi constitués de la même Terre que la Terre et de ses autres habitants.

Ainsi, comme le Grand Archange Anaël vous l'a dit, monter en Vibration est une affaire de relations, une affaire de relations avec vous-mêmes et, aussi, de relations avec tout le reste. La Mère Terre abrite en son sein de multiples formes de Vie, parcourues par le même Souffle de l'Esprit, dans ses multiples diversifications. Vous avez la possibilité, vous aussi, en recherchant ce que vous êtes, de pénétrer le Mystère de la relation avec la nature, comme beaucoup d'autres peuples, restés près d'elle, ont été capables de le vivre et sont encore capables de le vivre. Une partie de vous est issue de la Terre, cette partie périssable que vous appelez corps mais vous êtes-vous posé la question de ce que les végétaux, les animaux, quels qu'ils soient, les éléments, même, une fois qu'ils perdent leur forme et leur Vie au sein de cette Terre, où sont-ils ? Est-ce que ce qui vit, et qui est pourtant différent de l'homme et de la femme, vit aussi dans un ailleurs, un autre espace, une autre Dimension ? Comment est-ce que quelque chose qui est animé par le Souffle de l'Esprit peut apparaître et disparaître sans raison ? Le contact avec la nature et ses différents peuples est aussi un élément qui concoure à vous faire pénétrer et à vous donner les clés de la Dimension de l'Espr, en vous. Bien sûr, il y a des êtres plus doués, pour cela, que d'autres. Cela a été le cas de tous temps. Au sein des peuples restés près de la nature, certains êtres doués en ont fait d'ailleurs leur rôle : celui d'intermède entre l'Esprit des éléments de la nature et l'Esprit de leurs Frères et de leurs Sœurs.

Aujourd'hui, au vu des moments et des instants particuliers que vous vous apprêtez à vivre, il est peut-être important de percevoir la résonnance de la Mère Terre pour vous y appuyer et pour y trouver ne serait-ce que l'appui nécessaire à cet envol. Aujourd'hui, plus que jamais, du fait des circonstances particulières de la Vie sur Terre, il est beaucoup plus aisé de parcourir la voie du chaman et de rentrer en contact, naturellement, sans forcer, avec la Terre et ses habitants, que cela soit les végétaux, les animaux, la Terre elle-même ou les éléments qui la parcourent. Il y a, dans cette nature dont vous êtes aussi constitués, au sein de ce corps, une force et une Lumière. Comme certains d'entre vous le savent peut-être, les arbres sont des intermédiaires privilégiés entre ce monde et le monde de l'Esprit. En ce sens, ils peuvent vous aider à aller vers ce que vous cherchez. Les habitants aussi, quel que soit leur règne et leur genre sont, eux aussi, à même d'entrer en relation et puis en résonance avec vous. Comme vous l'avez souvent entendu, les barrières doivent tomber. Les masques doivent tomber. La fragmentation doit faire place à l'unification, unification en vous-mêmes mais aussi avec tout le reste. L'Unité, c'est rejoindre le Grand Esprit et le Grand Esprit est partout, même étouffé, comprimé, au sein de ce monde.

Le jour est venu de vivre le grand réveil de la Mère Terre. La Terre qui, aujourd'hui, au travers de ses différents constituants, exprime et manifeste beaucoup de choses. Les barrières tombant, il vous est plus facile, si vous le souhaitez, de capter, d'échanger avec la Mère Terre. Il n'est même plus nécessaire, comme certains peuples ont pu le faire dans le passé, d'absorber une quelconque drogue pour modifier la Conscience. La Conscience se modifie et s'élargit d'elle-même. La Vibration de l'Esprit est beaucoup plus grande aujourd'hui. La nature et ses habitants peuvent vous être d'une aide majeure durant cette période. Vous immerger, en elle et par elle, vous donnera accès à vous-mêmes. Entrer en Vibration au sein de la nature vous permettra, très possiblement, d'améliorer votre capacité à entrer en vous-mêmes. Vous mettre en résonance, à l'écoute, en relation avec la Terre, avec la nature, peut vous donner, littéralement, des ailes et accélérer ce mouvement de votre Conscience pour rejoindre le Grand Esprit. Très longtemps, il a été nécessaire, au-delà même de plantes qui ont été utilisées, d'anticiper cette relation particulière avec la nature, par des jeûnes, par des cérémonies. Aujourd'hui, contacter la profondeur et la clarté de la nature et en recueillir le message, le Souffle, est extrêmement facile. Vous n'avez besoin ni de plantes, ni de cérémonies mais juste et simplement d'être vous-mêmes.

Par l'immersion au sein de la nature, vous allez constater facilement, en étant centrés sur cette mise en relation de votre être profond avec la nature, vous allez vous apercevoir que des informations, des Vibrations, vont vous parvenir d'elle car la nature n'attend que ça, votre contact, aux uns et aux autres, que cela soit avec un arbre, avec un insecte, avec une fleur ou avec la Terre, elle-même, ou ses roches. Rentrer en communication puis en communion avec l'un des éléments de la nature fera de vous quelque chose de plus simple et vous conférera une vision plus pénétrante, une profondeur plus grande, dans la compréhension réelle de ce qui se vit aujourd'hui, ce que j'ai appelé l'accouchement. La Mère Terre a besoin, comme toute femme qui accouche, de sentir qu'elle est aimée et accompagnée. Vous avez tous la possibilité de réaliser cela, sans exception. Vous avez tous ce que j'aurais appelé, de mon vivant, un animal totem, un végétal totem, un élément totem, avec lequel il y a une forte attraction, une forte résonance. Aborder la nature et la Terre avec simplicité est une aide qui deviendra de plus en plus essentielle dans votre capacité à rester alignés, centrés et en Paix. Quoi que produise la Terre, vous pouvez toujours, tant que vous n'êtes pas en relation avec son côté intime, dire et médire. Dire que cela est mauvais, que cela n'est pas bon mais cela est le regard de vos émotions, de votre ignorance. En établissant un contact de l'Esprit de votre chair à l'Esprit de la Terre, vous réaliserez, en réalité, ô combien cela est profondément différent. Ainsi, les changements à venir au sein de la Mère Terre ne vous apparaîtront plus jamais sous le même jour et sous la même vision, quand vous en aurez saisi et vécu la profondeur. Le chant de la Mère Terre et des autres créatures que humaines, aujourd'hui, peut être vu comme un chant de souffrance mais il n'en est rien. Cette souffrance n'est que transitoire car elle débouche sur quelque chose qui, pour la nature aussi, est quelque chose de beaucoup plus grand. La nature, à sa façon, vit une transformation, pas plus importante mais aussi pas moins importante que la vôtre même si elle est différente.

Alors, oui, la Terre a, elle aussi, un message à vous donner. Encore faut-il tendre l'âme pour en saisir la profondeur, l'intensité. Tout cela est accessible. Tout cela est fort simple, à condition que vous abordiez la nature, la Terre, avec une grande simplicité, avec un désir simple d'entrer en relation, en communion et en résonance. Au sein de cette résonance, nombre d'informations vous seront délivrées mais pas seulement. Vous serez littéralement nourris par la Mère Terre et pas uniquement par ses aliments mais, surtout, par son Esprit qui vivifiera le vôtre. La nature vous sera d'une grande aide, quels que soient ses soubresauts dans les temps que vous vivez. Mes chers Frères, mes chères Sœurs, nous allons tout d'abord échanger sur ce que je viens de vous dire. Je vous donnerai, après, la façon la plus simple et la plus adéquate de vivre cette relation. Alors, tout d'abord, échangeons.

Question : la rose a une fonction particulière, souvent associée, à des saints, à des mystiques ?
Cela est propre à votre culture. Nous, quand nous sentons le Grand Esprit, même en son absence, il y a d'autres parfums, tout aussi fins que celui de la rose mais dont la fonction est la même. Alors, oui, certaines fleurs ont des vertus qui vous sont rappelées par leur odeur et par leur forme. Bien sûr, il existe, même au sein de votre Occident, une grande littérature sur cela, qui pourrait être appelé (et d'ailleurs cela a été appelé ainsi) la magie naturelle, par opposition à la magie cérémonielle. Tout à l'heure, je vous engagerai à vivre cette magie naturelle par votre propre expérience de contact avec la Mère Terre. Chacun ira à la recherche de son totem.

Question : mon besoin, mon respect de la nature sont une résonance avec cette nature ?
Oui, mais, aujourd'hui, l'être humain, d'une manière générale, s'est tellement éloigné de la nature. Il a coupé, quasiment volontairement ou, en tout cas, inconsciemment, tout contact ne serait-ce que dans votre façon de vivre, en vous coupant du sol et en vous coupant du Ciel. Vous vous êtes isolés et enfermés et vous aussi, au sein de cette matrice, comme vous la nommez, par les comportements, par les conduites, par vos vêtements même et votre façon de vivre, d'une manière générale. Mais, devant l'imminence de ce qui arrive, il est urgent de vous rebrancher, littéralement, sur la nature car elle vous sera d'une grande aide pour vivre ce passage, cet accouchement.

Question : comment se protéger des éléments se déchaînant, en dehors de l'ouverture du Cœur ?
Il n'y a pas d'autres façons. Celui qui a le Cœur ouvert pourra assister au déchaînement de la nature sans qu'une seule de ses cellules ne soit altérée. Rechercher une protection par rapport à la nature serait rechercher une protection contre soi-même, contre ses propres débordements. Si vous êtes calmes et en harmonie, la nature ne vous fera jamais aucun mal. Si vous étiez alignés et centrés, vous pourriez être au milieu d'un troupeau de bêtes sauvages, celles-ci vous éviteraient, par respect. Il en est de la même façon pour les éléments de la nature, pour les secousses de la Terre, pour les secousses de l'air, pour les secousses du Feu ou les secousses de l'eau.

Question : peut-on dire que l'homme serait un résumé de la nature ?
Beaucoup d'êtres beaucoup plus sages que moi ont dit que ce qui est à l'Intérieur est comme ce qui est à l'extérieur, ce qui est en haut est comme ce qui est en bas. L'homme incorpore, en lui, la totalité de la Création et, aussi, la totalité de la nature au sein de ce corps, même détournée et falsifiée. Il y a, en toute forme de Vie, le principe de Vie. Il y a, en toute forme de Vie, le Grand Esprit.

Question : somme nous un miroir de la nature, car il y aurait comme une correspondance entre notre Intérieur, nous et la nature.
Cela est une étape dans la perception, dans la compréhension et dans la Vérité de ce qui est. Tout d'abord, il y a un vague reflet. Ensuite, ce reflet peut devenir miroir mais, dans le miroir, il y a toujours deux. Il y a l'objet et le reflet. Il y a une autre étape où le miroir lui-même disparaît et où l'objet se confond avec le reflet. Ainsi, tu peux te regarder dans l'eau et te voir et considérer que l'eau est un miroir mais, là encore, il y a une distance et puis vient un moment où tu ne te vois plus et tu deviens l'eau. De la même façon qu'un chaman qui voyage va devenir l'aigle dans lequel il est, ou le bison dans lequel il traverse son étendue. C'est à cela qu'il faut accéder. Ne pas s'arrêter seulement au miroir, même le plus parfait, car le miroir, même s'il est fidèle, est quand même une division.

Question : est-ce que ça signifie que l'étape suivante serait la fusion ?
Bien sûr.

Question : dire : quand je deviendrai comme ce brin d'herbe, j'aurai terminé mon travail, reflète ce que vous venez de développer ?
Je ne deviendrai pas comme... Il ne s'agit pas d'un principe d'identification mais de communion et de fusion.

Question : que la nature, Mère nourricière, offre également des plantes toxiques n'est pas duel ?
Ce qui est toxique pour toi ne l'est pas pour un autre règne.

Question : ce qui signifierait que dans la nature il n'y a pas de manifestation de la dualité ?
Ce qui signifie que toute manifestation a son utilité. Ceux qui sont dans la dualité, au niveau de l'âme humaine, rencontreront la dualité. Ce fameux principe que vous appelez attraction et résonance existe aussi au sein de la nature. Si vous êtes en communion, et non pas en miroir, avec la nature, vous saurez instantanément, même sans jamais avoir ouvert un livre, ce que vous pouvez manger ou pas. Il ne pourra exister aucun doute car vous ne serez pas dans l'intellect mais dans le vécu et dans l'instant. Toute la nature vous parle. Bien sûr, le monde occidental a cherché à décortiquer, à comprendre et s'est privé du vécu. Aujourd'hui, il va vous être demandé de revivre. Vous ne pourrez pas vous fier à vos connaissances de la tête, même au sein de la nature, mais uniquement à ce que vous vivez dans le Cœur. Ainsi, certains animaux ne se coucheront jamais à tel endroit parce que cet endroit n'est pas bon pour eux, alors que d'autres animaux pourront s'y coucher parce que cet endroit est bon pour eux. Cela n'est pas dualité mais cela est en total accord avec l'attraction, la résonance, la sympathie, si vous préférez, et l'empathie.

Question : il faut développer un langage de Cœur à Cœur avec la nature, pour ne pas prendre, par exemple, le risque de consommer un élément de la nature qui ne nous serait pas adapté ?
Oui. De la même façon que vous développez votre Cœur à l'Intérieur de vous. La qualité Vibratoire de ce Cœur vous permettra aussi de générer autour de vous un champ d'énergie qui fera que ne pourra entrer en résonance, en attraction, que ce qui est conforme à ce que vous êtes. Rappelez-vous : même le plus féroce des animaux sauvages ne peut rien et ne tentera rien par respect et par Amour pour un être humain qui est dans le Cœur, jamais.

Question : ceci est valable quelles que soient les lignées d'animaux ? Puisqu'il me semble avoir compris que certaines lignées sont des créations qui ne seraient pas des créations de la Source.
Tout à fait. Rappelez-vous que l'Ombre ne peut s'opposer à la Lumière. Elle ne peut que l'entraîner dans le terrain de la réaction et de l'opposition mais, si vous êtes Lumière et que vous ne vous opposez pas, il n'y aura en vous aucune prise aux forces de l'Ombre, même au travers de Créations faussées.

Question : est-ce qu'il existe également des créations faussées dans le règne végétal et minéral ?
Dans le règne minéral, non, c'est impossible. Certes, des constructions à base de minéraux sont légions sur cette Terre et qui ont permis d'incarner des forces que j'appelle, moi, démoniaques. C'est la concrétisation de Frères et de Sœurs dont l'Esprit est malade mais, à part cela, non. Les minéraux ne peuvent être une Création de l'Ombre. De même que la Terre n'a pu être créée par le principe de l'Ombre. Le principe de l'Ombre ne peut que se superposer sur la Création. Il peut aussi créer ce que j'appellerais, moi, aujourd'hui, des chimères, des parodies. Ainsi, vous pouvez comparer, selon ce principe-là, l'abeille et la guêpe mais, au sein-même de ce monde, la guêpe à son rôle.

Question : et au niveau végétal donc ?
L'exemple que j'ai pris serait superposable au niveau du monde végétal. Mais cela serait très complexe car, si vous êtes en Cœur et en Amour, à quoi vous sert de savoir ce qui est d'origine de la Source ou d'origine de la tromperie car votre regard de Cœur vous fera aimer l'un autant que l'autre et l'un comme l'autre agiront pour vous.

Question : pourriez-vous nous instruire sur le rôle des félins dans notre monde ?
C'est trop complexe, beaucoup trop long, c'est comme pour les végétaux. Cette connaissance là resterait au niveau intellectuel et ne nourrirait que votre intellect. Cher frère, si tu veux comprendre les félins, ouvre ton Cœur et caresse un félin et tu auras toutes les réponses.

Question : les produits toxiques peuvent avoir moins d'impact lorsque le Cœur est ouvert ?
L'Esprit est supérieur à la chair, cela ne fait aucun doute. Mais la chair peut limiter l'Esprit. Cela a été le but de la Création de ces chimères : nuire à l'Esprit en passant par la chair mais si votre Vibration est pure et profonde, vous serez sans aucune difficulté au-delà de ces mondes de l'action, de la réaction, de la souffrance et de la destruction.

Question : quel est le devenir des chamanes ?
Le même qu'un policier ou qu'un militaire. Tout est fonction du Cœur, à l'Intérieur, et non pas de la fonction. Un chaman peut très bien avoir ouvert la communication avec les autres règnes, sans avoir ouvert, toujours, sa Dimension Intérieure de Cœur. Un militaire, le plus féroce, a peut-être un Cœur plus grand qu'un chaman. Ne jugez pas selon la fonction, ne jugez pas, selon rien. Simplement, appréciez la profondeur par le Cœur. Tout le reste vous renvoie au monde des croyances, des émotions, des certitudes mentales et pas au Cœur.

Question : aujourd'hui on observe une recrudescence du chamanisme, en particulier amérindien.
Mon point de vue est simplement que l'occidental perçoit, au sein de ses diverses quêtes et recherches, la coupure avec la nature. Alors, il va chercher à apprendre mais je peux vous affirmer qu'il n'y a rien à apprendre, il y a juste à vibrer dans le Cœur et à aller au sein de la nature. C'est cet apprentissage qui est certainement le plus utile mais cet apprentissage n'est pas quelque chose qui s'apprend. C'est quelque chose qui se vit et qui se décide.

Question : dans les temps qui viennent, il y a des éléments de la nature qui seraient, pour nous, plus importants que d'autres ?
D'abord, le contact par les arbres. Ensuite les aliments, par les végétaux.

Question : dans les végétaux, en tant qu'aliments, il y en a qui sont préférables à d'autres quand on est sur le cheminement d'ouverture du Cœur ?
Tout ce qui ressemble au Cœur. Je pourrais vous dire, les aliments qui nourrissent le Cœur mais vous n'en auriez pas la profondeur. À vous d'aller dans la nature et de demander la réponse par le Cœur. Cela est extrêmement facile.

Question : la mer est aussi utile pour se connecter avec la nature ?
Mais la mer est la nature. Elle n'est pas séparée. La nature n'est pas uniquement vos paysages ou le désert. Le désert est aussi la nature. L'océan, l'étang, le lac, font partie intégrante de la nature. La nature est l'ensemble où vous évoluez en dehors de ce qui a été transformé, en dehors de vos cités où les gens se sont empilés les uns sur les autres, ce qui est totalement à l'opposé de la nature. A-t-on vu un arbre empilé sur un autre ? Il n'y a que l'homme pour avoir transgressé la nature. La nature ne transgressera jamais la nature.

Question : dans notre mode de culture, faut-il privilégier l'aspect « sauvage », non ordonné, que l'on peut trouver dans la nature proprement dite ou peut-on se permettre d'organiser ses plantations ?
La réponse est très simple. Regardez le paysage d'un industriel de la Terre. Tout est conçu pour le rendement. Regardez le paysage d'un jardinier de Cœur ou d'un paysan de la beauté. Tout est question de beauté, de Vibration, de profondeur. Il est évident que le fruit de l'un n'est pas le fruit de l'autre. C'est aussi simple que cela. Il est très difficile de faire mieux que la nature. Il est possible de modifier la nature et cela peut aboutir à des choses très belles, à condition d'être en harmonie, soi-même, avec la nature.

Question : des éléments marins (poissons, algues) disparaissent. Pourquoi et que deviennent-ils ?
Ils passent au Grand Esprit. Ainsi que le grand Melchizedek en chef et que Marie vous l'a dit, c'est la fin d'un monde que vous vivez. Cette fin n'est pas la fin mais la renaissance. Alors, votre mental pourra toujours se demander pourquoi. Pourquoi ? Vous n'aurez jamais la réponse car la réponse n'y sera jamais. Comprendre cela n'est possible qu'avec le Cœur, en Paix, sans révolte. De la même façon que l'être humain meurt un jour et rejoint le Grand Esprit, avant de revenir, la Terre meurt pour renaître ailleurs, au-delà de ce que vous pouvez même imaginer. Cela rejoint la façon dont accompagnent la mort, les différents peuples, les différentes civilisations. Ceux qui ne croient en rien vivent la mort comme une perte irréparable. Ceux qui vivent au sein de l'Esprit savent que la mort est la promesse de retrouvailles, ailleurs. Écoutez la Terre, posez-lui la question. Voulez-vous être du côté de ceux qui pleurent ou de ceux qui rient ? C'est la même réalité, visible avec les yeux, avec les sens, mais ce n'est pas la même Vérité, selon le Cœur et selon la tête. À vous de choisir. Il en est comme ça de tout élément de la Vie mais, là, aujourd'hui, c'est la totalité de la Terre qui est concernée. Certains préfèrent et préféreront se noyer dans l'oubli, dans les passions, dans les jeux, les drogues. D'autres regarderont ça avec la tête et seront plein de larmes. Et d'autres, enfin, vivront cela selon le Souffle de l'Esprit, dans le Cœur, et se réjouiront et, pourtant, c'est les mêmes événements. De tous temps, les peuples natifs, comme vos propres prophètes occidentaux, vous ont prédit et annoncé cela. Vous êtes immergés dedans. À vous de choisir votre regard et votre Vibration. Le Grand Esprit, la Roue de la Vie, comme vous dites, le Souffle, sera toujours plus puissant et plus intense que toute l'Humanité humaine rassemblée. Pour renaître, il faut mourir.

Question : l'animal totem renvoie à l'âme groupe d'un animal particulier et quel est son rôle ?
Cela renvoie simplement, chère Sœur, au principe de similitude, dans l'action, dans la présentation, dans l'émotion et dans l'âme. Mais il n'y a pas qu'un animal totem, ainsi que je l'ai dit, il y a un élément totem. Les astrologues, ceux qui observent les planètes, le savent pertinemment. Il y a aussi un végétal totem.

Nous n'avons plus de questionnements. Nous vous remercions.
Chers Frères et chères Sœurs, je vais vous laisser aller maintenant trouver la réponse au sein de la nature et les réponses. Snow vous donne le Souffle de son Amour. Que le Cœur vous accompagne dans votre démarche et dans votre quête. À bientôt.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page