Autres Dimensions

Sois qui tu es

MARIE

27 novembre 2007

pdf

Je suis Marie, reine des cieux et de la Terre, mes biens aimés enfants je viens à vous afin de raffermir ce que vous êtes, afin d'éclairer la Lumière que vous êtes de toute éternité. Cette Lumière que vous avez revêtue des voiles de l'apparence, des voiles de votre incarnation, des voiles de vos vies. Vous ne devez avoir peur de rien car vous êtes immortels, vous êtes éternels, vous êtes de toute éternité les enfants bien aimés du père, les enfants bien aimés de la Source et vous êtes vous-même une parcelle de cette Source. D'aussi loin que vous pérégrinez, d'aussi loin que vous arriviez à cet instant présent, il y a eu la promesse de ce retour à l'Unité, la promesse du retour à votre Divinité totale, au-delà des expériences de l'incarnation, au-delà des champs de la manifestation et de la création dans lesquels vous évoluez. Cette promesse est inscrite au plus profond de votre être car il ne peut y avoir éloignement de la Source sans retour à la Source. En toute étincelle de vie, en toute âme incarnée, cette promesse est inscrite. Mais, de la même façon la planète qui vous porte aussi a fait un jour ce serment lors de sa création de s'éloigner de la Source et de revenir à la Source, de se fusionner à elle. Dans votre linéarité du temps il est des périodes particulières, des périodes propices au dévoilement de votre Lumière, au dévoilement complet de qui vous êtes. Ainsi, ne vous laissez jamais envahir par le vacarme du monde, ne vous laissez jamais détourner de ce que vous êtes, de la Lumière qui est en vous, de la Lumière qui vous appartient de rayonner, de l'amour que vous êtes qu'il vous convient de délivrer à tout ce qui vient à votre rencontre. Vous ne devez pas séparer, vous ne devez pas juger, cela a été dit à de nombreuses reprises lorsque mon fils a foulé cette Terre. Vous devez aimer au-delà des apparences, vous devez aimer au-delà de ce que votre mental veut bien vous dire, vous devez aimer au-delà des émotions qui trop souvent guident vos pas et votre vie.

L'amour est être, L'amour est Unité, L'amour est pardon, L'amour est transcendance, L'amour est absence de jugement, L'amour est réunification à la Source. Vous êtes amour. L'âme qui vous anime aspire à ce retour à la Lumière. La personnalité que vous avez revêtue peut vous amener à suivre des chemins détournés, cela n'a aucune importance car au-delà de vos expériences temporelles demeure en vous le souffle de votre éternité, la certitude de votre éternité. La vie passe, les expériences passent mais l'amour demeure. Il vous appartient en cette époque que vit votre planète de laisser transparaître votre Lumière. Certaines expériences que vous vivez les uns et les autres et que vous vous apprêtez à vivre sont des expériences inespérées pour vous permettre de dévoiler la Lumière que vous êtes. Soyez aussi certains, chers enfants, qu'à chaque souffle qui vous porte en cette incarnation vous êtes guidés, vous êtes accompagnés. O grand jamais vous n'êtes seuls comme voudrait parfois vous le faire croire votre personnalité. De tous temps, vous êtes épaulés, soutenus, guidés dans vos cheminements. Il n'y a que l'obscurcissement de la Lumière qui peut vous faire croire que vous êtes isolés, que vous êtes seuls, que vous êtes privés d'amour. Mais vous n'avez pas à trouver l'amour, vous êtes amour. Je viens par ma présence, mon rayonnement, mes mots, vous dire encore une fois la certitude qui doit être la vôtre, non pas dans les circonstances heureuses ou malheureuses de votre vie ou de vos expériences, mais la certitude qui doit être la vôtre en votre Unité et en votre Divinité. Mes bien aimés, plus que jamais il est important de trouver l'essence de ce que vous êtes, l'essence de votre centre. Plus que jamais il vous est demandé de faire un effort et d'ouvrir votre temple intérieur à la divine présence. Le souffle de l'Esprit frappe à votre porte, le souffle de l'Esprit s'abat sur la Terre comme une nuée fécondante. Ce souffle n'est pas destruction. Ce souffle est appel et rappel de la promesse de la Lumière. Il convient plus que jamais d'être à l'écoute au niveau du cœur et non pas au niveau de ce qui se passe à l'extérieur car cela ne fait que passer et ne durera pas. Par contre votre éternité, elle, est le joyau suprême qui permet et qui sous-tend les mondes, les univers. Il est un temps pour l'expérience et cela nombre d'entre vous l'ont vécu, d'âme en âme, de corps en corps, j'ai bien dit d'âme en âme. Mais au-delà de tout ça, au-delà de ces jeux d'incarnation, vous êtes Esprit, vous êtes souffle de vérité. A certains moments précis de l'horloge cosmique il est permis à la majorité des âmes en incarnation dans des dimensions lourdes de pouvoir s'alléger, de pouvoir trouver la joie ineffable du retour à la maison, la joie ineffable de retrouver ce que l'on est en totalité. Et vous voilà au seuil d'une année nouvelle en votre temps linéaire qui est aussi un seuil vers un autre espace, vers une autre réalité de vie, une réalité de conscience qui est bien au-delà de vos espoirs et de vos espérances les plus folles. Que faire pour arriver à cela ? Simplement, mes chers enfants, ouvrir votre temple intérieur à votre dimension essentielle, à votre dimension Christique, à votre dimension divine. Le souffle de Dieu vient frapper à la porte de votre être. Le sentez-vous ? Le pressentez-vous ? Que cela soit par la joie, que cela soit par certaines peurs, que cela soit par certaines pesanteurs, il vous appartient néanmoins d'ouvrir grand les portes de votre cœur. N'ayez crainte, je serai à vos côtés, individuellement, pour chaque âme qui en ferait la demande. Je viendrai aussi personnellement, au moment opportun, vous informer par une locution intérieure, par un ressenti intérieur que le moment est venu d'accueillir le souffle de l'esprit en totalité. Détournez-vous du vacarme du monde, de ce qui fait vos ennuis quotidiens. Tournez-vous avec fermeté vers votre Divinité, tournez-vous avec certitude, n'oubliez jamais qu'une promesse a été faite. Cette promesse est celle qui vous a suivi dans vos pérégrinations, dans vos incarnations dans cette dimension si lourde où tout est division, où tout est séparation. Ces expériences ont été utiles à la fortification de vos âmes. Vous deviendrez plus riches des expériences vécues, heureuses comme malheureuses, joyeuses comme tristes mais cela n'a aucune importance. Tout cela passe et trépasse. Seule demeure la promesse de votre Divinité. Mes bien aimés, je vous demande, en cette période qui s'annonce, d'accueillir totalement qui vous êtes, de vous regardez avec droiture et justesse et surtout avec vérité. Ne vous jugez pas non plus. Vos expériences ne sont pas vous. Les évènements qui surviennent ne sont que des trames d'actions et réactions. Au-delà de ces mondes d'actions et réactions existent les mondes de pure Lumière. Vous êtes, mes bien aimés, à ce seuil. Il ne tient qu'à vous d'ouvrir la porte. Il ne tient qu'à vous d'accepter, d'allumer totalement la Lumière que vous êtes. Pour cela il n'y a pas besoin de choses compliquées. Il y a besoin simplement d'écouter son cœur et d'accepter d'ouvrir son cœur. Rappelez-vous vous n'êtes jamais seuls. Dans les moments de pire solitude, dans les moments de désespoir, comme dans les moments intenses de joie, quelle que soit la Source de cette joie, nous sommes là, attentifs à vos appels, attentifs à vos prières. Nous n'attendons qu'une seule chose, c'est l'ouverture à votre Divinité, d'aller au-delà de ce qui est appelé l'éveil pour aller vers la pleine réalisation de votre Divinité.

Mes bien aimés, voilà les quelques mots que je voulais vous délivrer. Encore une fois recevez mon amour de mère et toute ma bénédiction. Vous êtes enfants de l'Unité, enfants de la Lumière, enfants de la Source, Lumière et Source vous-mêmes. Soyez bénis, je vous aime et je vous dis à très bientôt.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page