Autres Dimensions

Sois qui tu es

ANAËL

14 mai 2011

pdf

Je suis ANAËL, Archange. Bien-aimés Enfants de la Lumière et bien-aimées Semences d'Étoiles, que la Paix et la Joie soient en vous. Je viens, aujourd'hui, parmi vous, afin d'exprimer un certain nombre d'éléments complémentaires concernant ce que j'avais introduit, voilà deux ans, appelé Abandon à la Lumière. Il convient, aujourd'hui, de redéfinir et de s'approcher, un peu plus, de ce qu'est, et de ce que représente, le vécu de l'Abandon à la Lumière. Surtout, par rapport à un certain nombre de modifications essentielles, de votre cadre de vie, de vos cadres de référence habituels, préexistants au sein de cette Dimension, où vous êtes encore. J'ouvrirai ensuite, puisque mon intervention sera courte, un espace d'échanges concernant, exclusivement, ce principe même d'Abandon à la Lumière. Nous allons sortir de l'individu, et pénétrer dans les phénomènes que je qualifierais, aujourd'hui, de collectifs, par rapport à l'Abandon à la Lumière.

Un évènement donné, survenant à la surface de la Terre, implique un certain nombre de réactions adaptées, face à cet évènement, afin d'y faire face, de trouver ce qui est appelé, logiquement et fort logiquement, des solutions, face à une altération que peut constituer un tel évènement. L'évènement majeur de l'histoire de l'humanité, depuis deux mois, est, comme vous ne pouvez l'ignorer, la transformation d'un certain nombre d'éléments, contrôlés jusqu'à présent, au sein de la radioactivité, en un processus totalement hors de contrôle, ce qui est arrivé, en cet endroit de la Terre appelé le Japon. Face à un tel évènement, il est tout à fait logique que l'humanité, et en premier chef, ceux d'entre les éléments qui sont concernés, par la proximité avec l'élément et l'évènement, essaient, d'une manière ou d'une autre, de minimiser l'importance de ce qui est arrivé. Et ensuite, fort logiquement, essaient de trouver des solutions, pour pallier un problème survenu, du fait, à la fois, des effets des mouvements de la Terre, mais aussi des effets des technologies de l'humain, utilisées depuis la maîtrise, apparente, de ce qui est appelé l'atome.

Un tel évènement, bien sûr, peut, jusqu'à un certain stade, être ignoré. De ceux qui, en tout cas, ne se trouvent pas exposés, ou ne comprennent pas ce qui se passe actuellement. De la même façon, un certain nombre d'éléments, survenus de façon tout à fait concomitante, et concernant les modifications de l'équilibre planétaire (représentés par les morts d'animaux, les phénomènes climatiques de plus en plus intenses), appellent, là aussi, au niveau collectif, une réponse et une adaptation, face à un évènement appelé impondérable (ou imprévu, ou en tout cas imprévisible) venant altérer le fonctionnement de la vie, considérée comme normale, de l'être humain. La logique de l'humain est toujours de répondre, à une problématique soulevée, pour tenter d'y apporter une solution. Il est extrêmement pénible, pour l'être humain, de ne pas pouvoir apporter une solution à une problématique, soulevée de manière individuelle ou collective. L'ensemble de la vie, au sein de cette Dimension, fait appel, en permanence, à des prises de décision, à des prises de solutions, concernant des problématiques, ou des faits, ou des évènements, survenant dans la vie de chaque être humain. Cela fait partie de la logique inhérente au mode de vie, au sein de cette 3ème Dimension particulière.

Il existe, toutefois, un certain nombre d'évènements auxquels l'humain, aussi bien à titre individuel que collectif, n'a aucun moyen d'action. Il ne peut exister que des formes de gesticulation, que des formes de dissimulation, que des formes de déni, faisant en sorte que, au niveau collectif ou individuel, l'être humain va rentrer dans un processus de négation d'un processus pourtant bien réel, existant au sein de cette Dimension. Par rapport à ce genre d'évènements (sur lesquels il faut bien considérer, qu'en définitive, l'être humain, quelle que soit sa science et quelle que soit sa technique, ne puisse agir) : à ce moment là, un certain nombre de comportements peuvent être adoptés et adaptés par l'être humain, lui permettant, là aussi, de trouver des stratégies d'adaptation à un tel évènement. Cela a été vécu, par certains humains, dans des situations de guerre, où il fallait toujours trouver de quoi subsister, de quoi se chauffer, de quoi manger. Aujourd'hui, la problématique est différente. Car ce qui vient, et qui est déjà en cours d'installation, n'a aucune mesure commune avec un élément ayant existé, de mémoire d'homme, ou ayant pu, même, être envisagé, par une quelconque supposition ou une quelconque croyance.

Les évènements qui s'enchaînent sur cette Terre, ont un caractère d'inéluctabilité totale. Ceci concerne, aussi bien, ce qui est arrivé au Japon, comme ce qui arrive en divers endroits de la planète, dépassant, d'ores et déjà, le déluge biblique de Noé. D'autres éléments, bien sûr, viennent gonfler cette liste d'évènements, auxquels aucune stratégie humaine ne peut prétendre s'opposer ou se confronter. Face à ce processus collectif, l'être humain, se situant dans la réaction logique, ne peut être, dans un premier temps, résigné. Il ne peut que réagir, pour, justement, ne pas être résigné. Ce besoin d'action est inscrit dans la logique même, du fonctionnement physiologique de toute forme de vie, à la surface de cette planète. La stratégie qui est alors adoptée (concernant aussi bien un mammifère, qu'un humain, qu'un insecte), pourrait être appelée, à juste titre, une stratégie de survie, visant, avant tout, à maintenir une intégrité biologique et psychologique (quand cela est le cas), permettant, en quelque sorte, d'éviter un propre anéantissement, de la personne ou d'un ensemble de personnes.

Cet ensemble d'évènements, se produisant de manière visible, tangible, existant comme des faits certains, est accompagné (et ceux, qui êtes là, le savez pertinemment) par l'arrivée de la Lumière. L'arrivée de la Lumière, manifestée Intérieurement, Vibratoirement, et bientôt dans vos cieux, de manière tangible et visible, avec vos yeux) se traduira, là aussi, par une superposition d'évènements. Beaucoup d'êtres humains ne pourront s'Abandonner au principe de la Lumière, car ils seront entraînés, malgré eux ou de plein gré, vers une réaction (logique, encore une fois), aux évènements prenant place, actuellement, sur cette Terre. Pour la plupart d'entre vous, ici, et qui lirez ce que je vous dis, il est évident que l'arrivée de Lumière est un mécanisme s'apparentant à un fait vécu, même s'il n'est pas perçu, même par votre environnement proche, qui ne vit pas les mêmes Vibrations. Parallèlement à cela, vous l'avez compris, se superpose un certain nombre d'évènements, issus de la Lumière, se traduisant par les activités géophysiques de la Terre, et aussi par des circonstances astronomiques, extrêmement précises, et cycliques.

Cet ensemble d'évènements se produit donc de manière concomitante et simultanée. Les deux sont sous vos yeux. Les deux sont sous votre perception. Toute la question est, là aussi, plus que jamais, de savoir, et d'anticiper (ou de vivre dès maintenant), ce que pourrait être une éventuelle réaction de votre part, ou ce qui serait, plutôt, un mécanisme d'Abandon à la Lumière. Il existe des témoins, comportementaux, présents en chaque être humain, lui permettant de préciser, en quelque sorte, son comportement, par rapport à la résistance ou l'opposition à ce qui vient, ou alors, ce qui est plutôt un mécanisme d'Abandon à la Lumière. Une chose est sûre, c'est qu'au plus vous vous immergez dans les Vibrations que vous vivez, au plus votre Conscience sera à même de s'Abandonner à la Lumière, et de passer outre les faits qui viennent. Non pas pour les négliger, non pas pour les nier, mais pour en comprendre le sens profond, derrière l'apparence du fait.

Ainsi, chaque être humain, chaque Conscience, va être amenée, dans un avenir très proche, en termes humains, à se positionner, soit, en tant qu'une réaction, inscrite fort logiquement au sein du corps biologique (et donc au sein de réflexes, pourrait-on dire), soit accepter l'effet de la Lumière, s'Abandonner à la Lumière et accepter, en quelque sorte, de s'extraire d'une Illusion pour pénétrer dans la Vérité. Alors, bien évidemment, celui qui vit l'Illusion comme sa seule Vérité, ne peut concevoir qu'il existe une autre Vérité. Je vous répondrais que l'autre Vérité, est, avant tout, les états Vibratoires, les états de perception que vous vivez, dans votre corps biologique, indépendamment même de tout accès à la Vérité, c'est-à-dire à tout accès à l'Éternité ou à l'Êtreté. Il existe des témoins et des marqueurs, de cet affect biologique, de cette pression biologique, liée à la Lumière, manifestée par vos différentes Vibrations, qui permettent d'anticiper et de savoir par avance (de pressentir, en quelque sorte) quel pourra être votre comportement face à l'inéluctable.

L'inéluctable dont je parle, peut être appelé, selon les points de vue, la mort ou la naissance. Mort de certaines conditions, naissance d'autres conditions. Toute vie, ici comme ailleurs, est en perpétuelle transformation et transmutation. Allant toujours vers plus de Liberté, vers plus d'expansion, vers plus de possibilités, car la Vie est parfaite d'emblée, et elle n'a qu'à réaliser cette perfection dans l'ensemble des possibles, et dans l'ensemble des Créations. Seul l'espace où vous demeurez, pour l'instant, est fini, est fermé, est limité. La limitation, comme toute chose, au niveau de l'humain, est un champ d'expérience. Le champ d'expérience crée, par lui-même et par sa répétition, un processus d'enfermement sur soi-même, faisant que tout élément faisant irruption au sein de cet équilibre (de cette adaptation réalisée, quelle qu'elle soit), va venir modifier l'équilibre existant, et entraîner donc, une réaction, qui vient, bien naturellement, s'opposer à l'Abandon à la Lumière. Rappelez-vous : ce que la chenille appelle la mort, le papillon l'appelle naissance. Et que vous êtes, à la fois, la chenille et le papillon. À l'heure où la Lumière se manifeste en vous, par cette pression biologique et cette perception de vos Vibrations, à l'heure où (pour ceux qui recherchent, en tout cas, l'information juste), depuis le début de cette année, les morts animales, le nombre de séismes, le nombre de volcans, le nombre de révoltes humaines, le nombre d'accidents, nucléaires et autres, vont dans le sens d'un changement majeur de l'humanité.

Ce changement majeur, vous en êtes affectés, ou vous n'en êtes pas affectés. Encore une fois, si vous êtes à des milliers de kilomètres de l'endroit où se produit cette transformation, bien évidemment, vous pouvez considérer que cela ne vous concerne aucunement. Le moment viendra, très proche, où l'ensemble de l'humanité sera, de manière commune, touchée. À ce moment-là, rappelez-vous, quel est le point de vue que vous adoptez ? Celui de la chenille vous entraînera dans des réactions permanentes, dans l'élaboration de stratégies de survie, de maintien d'une certaine forme de vie, au détriment de la Lumière. Le point de vue du papillon vous emmènera, collectivement (en tout cas pour la frange de l'humanité ouverte et Éveillée), à vivre cette transformation en pleine lucidité, et en pleine acceptation.

L'ego de l'être humain est ainsi construit, de manière artificielle, à se concevoir comme enfermé et limité, ne pouvant admettre quoi que ce soit d'extérieur à ses propres champs d'expérience, ou à ses propres champs de croyance. Il y a donc, vous l'avez compris, au travers de cette période qui s'est ouverte, une occasion unique de vivre la Libération, et la Liberté. Mais, saisissez-bien, comme vous l'avait dit Omraam (ndr : Omraam Mikhaël AÏVANHOV), que vous ne pouvez rester, surtout maintenant (et vous le constaterez de plus en plus), entre deux chaises. Vous devez aller fermement, vers ce vers quoi, votre conscience vous tend. Le passage de la chenille au papillon ne peut se réaliser, de manière parfaite, que si l'Abandon à la Lumière devient total. Cela signifie, et peut se traduire, par l'intervention, bien sûr, de l'ego au sein même de votre vie de Lumière. Se traduisant, soit par des pensées opposées à la Lumière, soit des pensées de déni, ou de dénégation, de vos propres perceptions biologiques, de vos propres Vibrations. Le mental, l'émotionnel, sont ainsi faits, qu'ils chercheront à vous entraîner vers la peur, vers la réaction, vers l'action, tournée vers ce monde, et non pas tournée vers votre Être Intérieur.

Je ne reviendrai pas sur la notion d'Amour et de Service, représentée par la Vibration réelle de l'Être, mais je poursuis sur cette notion d'Abandon à la Lumière. L'Abandon à la Lumière, certains d'entre vous l'ont vécu, à titre individuel, avec ou sans résistance, leur permettant de s'établir au sein de leur Vibration actuelle de Conscience. Le mécanisme collectif d'Abandon à la Lumière représente, en quelque sorte, une autre intensité de Conscience. Parce qu'elle n'est plus liée à un groupe d'individus, mais à une totalité d'individus, une totalité de Consciences, correspondant à l'ensemble de l'humanité, que l'on pourrait appeler, en quelque sorte (et englobant aussi les animaux), la Noosphère, qui est la sphère de Conscience de Vie de la Terre. Cette Conscience de Vie de la Terre sait, pertinemment, qu'elle touche à la fin de la Limitation, illustrée par les départs en masse d'animaux, de mammifères marins, rejoignant leur Dimension d'Éternité. L'être humain n'échappe pas à cette règle. Le tout est de savoir quelle est la force d'Amour, et de puissance d'Amour, qui se lèvera de vous, afin de limiter, en quelque sorte, sans s'opposer, les forces de résistance ou de contraction à la Lumière.

Mes mots ont pour but d'attirer votre attention sur ce processus. Il faut, là aussi, accepter de voir en face, et clairement, les choses. Ce qui ne veut pas dire s'y impliquer. En effet, quelle est votre possibilité d'action sur la radioactivité ? Si ce n'est de devenir vous-même radioactif, et donc Lumière. Quelle est votre possibilité d'action devant un mur d'eau de plus de 100 mètres de haut ? La question n'aura pas le temps d'être posée, à ce moment-là. Elle doit, déjà, se poser à l'Intérieur de vous-même, en tant qu'examen de votre propre Conscience (état des lieux, si vous préférez, de la personnalité et de l'Esprit), vous permettant de savoir, très précisément, où vous en êtes, et où vous en serez, au moment de l'Abandon final de l'humanité à la Lumière, et le déversement final de la Lumière sur cette Terre. À travers votre propre vie, à travers ce que vous vivez, dans votre environnement le plus proche, quel qu'il soit, vous est donnée l'occasion de tester (en temps réel, en quelque sorte), votre capacité d'Abandon à la Lumière. Êtes-vous capable de vous installer dans l'Instant ? Êtes-vous capable de dépasser la peur de demain ? Êtes-vous capable de dépasser la peur du manque ? Êtes-vous capable de dépasser, en quelque sorte, vos derniers attachements ? Posez-vous clairement la question. Ceci vous permettra, au travers des émotions qui peuvent naître, en vous posant cette question, ou des activités mentales qui peuvent naître, ou justement l'absence d'émotion et de réaction, vous pourrez, de manière presque parfaite, déterminer là où vous en êtes, par rapport à ce qui vient.

Les circonstances de votre vie, telles que vous êtes amenés à les vivre, chacun d'entre vous, aujourd'hui, depuis quelques semaines ou quelques mois, vous montrent, de façon extrêmement précise, ce qui se passera pour vous, au moment global. Il n'y a pas de meilleure possibilité d'observation, que votre propre vie, en ce moment même. Quoi que vous propose la vie, cela vous est proposé du fait même de la Fusion des Éthers, de la connexion Interdimensionnelle réalisée pour la Terre, et pour vous-mêmes. Permettant, dès ce soir, de mettre en œuvre la partie terminale du trajet allant du sommet de votre tête au Bindu, et vous permettant, par là même, d'être fécondés par l'Energie Métatronique, qui est, on peut le dire, une Libération. Libération de l'Esprit. À condition que l'Esprit prédomine sur la personnalité. L'Esprit est Don. La personnalité est le non don, et l'appropriation. L'Esprit est Liberté, Libération, et Joie. La personnalité est souffrance, tristesse, et absence de Joie. Selon vos moments passés dans la Paix, en quantité et en qualité, et selon vos moments passés dans l'inquiétude, la peur, l'émotion, ou le mental, en quantité et en qualité, vous êtes aptes, totalement, durant ce mois, à déterminer de quelle façon se vivra ce que vous avez à vivre.

Le but, bien sûr, n'est pas de le vivre par avance, mais bien d'en percevoir, d'ores et déjà, les effets, sur votre corps biologique, et sur vos structures mentales et émotionnelles. Cela vous donnera un aperçu fiable de ce qui vous attend. Cet aperçu fiable de ce qui vous attend, peut, bien évidemment être modifiable par votre propre Conscience, qui décidera, à ce moment-là, d'aller ou non vers l'Abandon à la Lumière. La tranquillité du mental, la tranquillité des émotions, est un marqueur, aujourd'hui, aussi important, sinon plus, que votre propre capacité de perception du corps biologique au travers des Vibrations. Face aux aléas de la vie ordinaire, la façon même que vous avez de vous comporter, traduit, et montre, par avance, la façon dont vous vous comporterez au niveau collectif. Vous avez donc, en vous, et comme toujours, tous les moyens de vous rendre compte, par vous-même, de ce qu'il reste en vous d'attachements, de ce qu'il reste en vous de notion de territoire, d'enfermements, de limitations, d'engrammes (liés à vos vécus, de cette vie comme d'autres vies). En insistant sur le fait qu'il n'y a pas à travailler dessus, sous une forme ou sous une autre, mais bien d'accepter de les regarder en face, de les voir, car la Lumière, alors, les transcendera.

Vous ne pouvez plus rien cacher. Vous ne pourrez plus rien vous cacher, à vous-mêmes comme aux autres. L'installation de la Lumière rend Transparent. Ou alors, résistant, et opaque. La Transparence est facile. L'opacité deviendra de plus en plus difficile. Ainsi, aujourd'hui, chaque Conscience humaine, regardant ce qu'elle vit, va pouvoir déterminer, de façon très précise, ce qu'elle aura à vivre au moment de l'Abandon collectif, ou du non Abandon collectif, à la Lumière.

Voilà les quelques éléments, fort simples, que j'avais à vous donner. Je l'ai fait en tant qu'Ambassadeur du Conclave, vous préparant à votre prochain mois, et surtout, à l'intervention de l'Archange METATRON. S'il existe en vous, et par rapport à cela, des questions, alors j'écoute.

Question : lorsqu'un événement est créé par l'ego, il est proposé par la vie en tant que test ?
Oui. On pourrait presque dire en totalité. Aujourd'hui, la Lumière permet que la loi d'Attraction et de Résonance se manifeste à vous. Ainsi, quoi qu'il vous arrive, particulièrement, aujourd'hui, c'est-à-dire en cette période, cet évènement sera signifiant. Non pas comme une accusation, non pas comme une culpabilité mais, bien plus, comme un élément éclairant, à intégrer et à dépasser. Intégrer et dépasser, ne voulant pas dire en comprendre la signification, le sens, karmique ou autre. Mais bien plus, comme un éclairage, à regarder en face. Regarder en face un évènement de la vie, même soumis par l'ego, permet, de le dépasser par la Lumière. Il est aussi une règle très simple. Comment savoir si c'est l'Esprit qui parle ou la personnalité ? Je vais être, en quelque sorte, très abrupt. Si vous ne voyez aucune différence, selon vos états, selon les jours et selon les évènements, si vous n'êtes pas capable de distancier, et de différencier, un autre état de Conscience se produisant en certaines occasions, c'est que ce qui se déroule, dans votre vie, se fait sous l'influence de l'égo. Il n'y a que celui qui a, d'une manière ou d'une autre, touché l'Esprit, qui devient capable (par différenciation et distanciation) de comprendre, et de vivre, le fait qu'il soit dans l'ego ou dans l'Esprit. Mais, tant que cette Dimension de l'Esprit, n'a pas été vécue au moins une fois, bien évidemment, tous les événements se déroulent sous l'influence de l'ego. Seul, l'Abandon à la Lumière (dont j'avais parlé il y a deux ans) permet, justement, de faire la distinction et la différence des moments et instants, où vous êtes dans le Feu de l'Esprit, et des moments et instants, où vous êtes dans le feu de l'ego. Non pas, pour condamner ou réprimer le Feu de l'ego, mais pour bien être, et accepter d'être, lucide, sur ce qui se passe.

Question : comment les forces de l'Amour peuvent-elles nous aider à dépasser les limites de la personnalité, et à nous engager dans l'Abandon à la Lumière ?
Bien aimé, l'Abandon à la Lumière ne se réalise que par soi même. L'Amour ne peut que vous proposer la Lumière, mais c'est vous-mêmes qui allumez votre Lumière. Nous sommes, ici, bien au-delà d'un amour conceptuel, nous sommes bien au-delà d'un amour, au sens humain. C'est pour ça que nous préférons le mot Lumière Vibrale, ou Amour Vibral, illustrant la tonalité particulière de cet Amour Unitaire, vous conduisant à dépasser, et à transcender, les notions de personnalité, les notions de Feu de l'ego. Les forces de l'Amour (comme tu les nommes) ne sont là que comme des témoins, vous permettant, si vous l'acceptez, de vous éclairer vous-mêmes. Mais il ne faut pas oublier, que le Feu de l'Esprit, ou le Feu de l'Amour, pour l'ego, signe sa destruction. Le passage de l'ego à l'Esprit est une Transcendance totale. Procédant par petites touches, jusqu'à présent, mais allant procéder, de plus en plus, par des touches de plus en plus violentes, vous permettant, justement, comme je le disais, de bien distinguer, ce qui est du domaine de l'ego, ce qui est du domaine de l'Esprit, dès l'instant où vous l'aurez vécu une première fois (si ce n'est pas déjà fait).

Question : au titre de la solidarité, peut-on donner son sang ?
Bien Aimée, les circonstances collectives dont je parle ne vous permettront pas ce genre de don. Maintenant, au-delà de la question apparente, il y a la question : peut-on donner sang ? Ou : doit-on donner son sang ? La réponse est éminemment personnelle. Elle est éminemment fonction des circonstances. Et elle engage la Conscience du donneur, comme du receveur. Maintenant, rappelez-vous que les circonstances dont je parle, sont sans aucune commune mesure avec les événements habituels, comme je l'ai dit, vécus par l'humanité.

Question : en ayant l'aperçu de ce qui se passe au Japon, peut-on projeter ce que sera notre propre fin, en tant que chenille ?
Il faut bien comprendre quelque chose, Bien aimé. Chaque fin d'un être humain, au cours de son incarnation est différente : maladie, accident, vieillesse, les causes en sont innombrables, et vous les connaissez. Il y a une différence majeure, par rapport au processus collectif engagé actuellement. C'est que, dans le cas de la mort (habituelle, je dirais), vous disparaissez, mais le monde continue. Là, ce qui va se passer est strictement à l'opposé : le monde disparaît, mais vous, vous continuez. Comment voulez-vous continuer, si le monde n'existe plus, tel que vous le connaissez ? Qu'est-ce que cela signifie ? Cela signifie, simplement, que le papillon évolue dans un autre monde. Il n'y a donc pas à se poser la question d'une projection dans sa propre fin, puisque cela n'a rien à voir. La nouvelle Naissance concerne la disparition de l'Illusion. Or, dans ce monde, tout est Illusoire, même ce corps, qui est votre propre projection, et pourtant le Temple Intérieur, où s'effectue la Transmutation et la Translation. Donc, si l'Illusion disparaît, si l'ensemble du monde disparaît, que reste-t-il ? La Conscience, et seulement la Conscience. Que faire avec cette Conscience ? Cela, bien évidemment, vous le saurez et le vivrez le moment venu.
Mais encore faut-il être totalement lucide sur cela. C'est-à-dire, ce n'est pas vous qui mourez. Ce n'est pas vous qui perdez la Conscience. Mais c'est l'Illusion qui meurt, et qui disparaît. Et cela concerne l'ensemble de l'Humanité. Alors, bien sûr, celui qui sera axé, uniquement, sur les événements élémentaires (survenant à l'endroit où il est, ou ailleurs), et qui n'a pas la capacité de devenir papillon, le deviendra nécessairement, après. Le sens est profondément différent, de devenir papillon avant, pendant, ou après. Car avant, pendant, ou après, signe, simplement, votre Devenir au sein de la Conscience Illimitée. Si cela est après, cela se fera sur des mondes, dits carbonés mais unifiés. Si cela est avant, cela peut se traduire par ce qui a été appelé, par vos sages et mystiques, la Dissolution Brahmanique, la Fusion dans le Tout. Et si c'est pendant, alors, à ce moment là, la possibilité aussi bien, d'accéder à cette Dissolution, que simplement de pénétrer les espaces Illimités de la Création. Mais comprenez bien que, ce qui est fondamentalement différent, c'est que ce n'est pas vous qui disparaissez du monde, mais c'est le monde qui disparaît de vous. Et cela est profondément différent.
La Lumière (appelée aussi : particules Adamantines, Ultraviolet, rayonnement de l'Esprit Saint, de la Source, peu importe les termes et les mots que vous employez), n'est pas de ce monde. Elle se révèle dans ce monde, depuis quelque temps. Elle permet la Transmutation que vous vivez, au niveau Vibratoire. Et donc le changement d'état de Conscience. La Lumière a été détournée de ce monde, peu importe les façons. Ce monde, Illusoire (Maya, comme disent les orientaux), est un monde qui n'existe pas. À l'heure où vos scientifiques découvrent que les rayonnements (du soleil, de la lumière, du cosmos) changent la matière, ce qui était impossible à penser, imaginer ou concevoir il y a encore quelques années, est devenu une réalité. Que fait la Lumière ? Elle fait disparaître les jeux d'Ombre et de Lumière. Elle fait donc disparaître ce qui appartient à cette densité falsifiée. Je le répète encore une fois : ce n'est pas vous qui disparaissez, mais c'est le monde qui disparaît. Et c'est exactement comme cela que cela se passera. Ainsi que l'ont vu de nombreux prophètes. Ainsi que l'avait appelé, de façon humoristique, le Commandeur : « le grille planète » (ndr : O. M. AÏVANHOV). Le grille planète ne vient pas détruire la vie, mais la féconder, et lui permettre de renaître.
La difficulté, et la seule difficulté, est le non Abandon de tout ce qui est Illusoire et éphémère. Ce corps, qui est votre Temple, est éphémère. Il n'est pas éternel. Vos liens ne sont pas éternels, ils durent le temps de l'Attraction. Les cycles de l'humanité et des différentes civilisations n'ont jamais été éternels. L'Éternité ne fait pas partie de ce monde. Vous êtes sur ce monde, mais vous n'êtes pas de ce monde. L'Abandon à la Lumière vous permettra d'envisager ce moment comme il doit l'être : à sa juste portée, et à sa juste valeur, et à sa juste finalité. Le moment de l'Autonomie. Le moment de la Liberté et de la Libération. Maintenant, vous devez le vivre en pleine Conscience, en pleine Lucidité. Et vous devez le vivre, en plus, de manière synchrone, avec le sol là où vous êtes, et avec la planète, dans sa totalité. Ce qui doit se réaliser, est donc cet Abandon collectif à la Lumière. Qu'il soit voulu ou non, il se réalisera.
N'oubliez pas non plus, que les pensées de l'humain sont conditionnantes, et que vous allez pénétrer les espaces de la Création Illimitée et Instantanée. Si vous passez un temps actuel, précieux, pour votre devenir, à bâtir un monde meilleur, à passer votre temps à projeter votre Conscience et votre énergie dans un monde meilleur, vous ne pouvez accéder au nouveau monde. Là est le paradoxe, en quelque sorte. De continuer à être Présent, Ici et Maintenant, dans l'Attention et l'Intention de cet Abandon à la Lumière, d'être libéré de tout attachement. Et pourtant d'Aimer, en toute Liberté, ce que vous êtes. Les témoins, les marqueurs, je vous les ai donnés. Au plus vous allez vers votre détachement, au plus vous allez vers votre Êtreté et votre Éternité, au plus vous acceptez votre Autonomie et votre Liberté, au plus vous êtes capable de vivre la Paix.

Nous n'avons plus de questionnement, nous vous remercions.
Bien-aimés enfants de la Lumière, Bien-aimées Semences d'Étoiles, que l'Amour, la Paix et la Joie soient votre guide, et soient votre Nature. Je vous dis à très bientôt, mais je reviens, Vibratoirement, en vous, dans quelques minutes, pour participer à une Effusion et à une Communion. A très bientôt, et à de suite.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page