Autres Dimensions

Sois qui tu es

ANAËL

5 juillet 2009

pdf

Question : est-il exact que nos Guides personnels nous ont quittés ?
Les Guides, les Anges Gardiens, sont plus que jamais présents, en vous et autour de vous. L'Archange qui m'a précédé (l'Archange de l'année dernière, si vous préférez, puisque maintenant j'interviens en permanence), Jophiel, a bien dit que c'était l'année de la rencontre avec l'Ange Gardien. Comment est-il possible que vous soyez seuls ? Vous n'avez jamais été seuls et jamais personne ne vous a abandonnés. C'est vous-même qui avaient abandonné le Ciel, de par votre histoire, de par vos souhaits, de par vos désirs, mais jamais le Ciel ne vous a abandonné. Celui que vous appelez Père (et que vous situez dans le Ciel ou que vous situez en votre cœur) est présent, de toute Éternité, sur cette Terre. Il n'a jamais quitté la Terre. Alors, comment voulez-vous que ceux qui vous accompagnent aient un jour quitté, ou imaginé quitter, votre Présence. Cela est impossible. Si le Père n'était pas là, le monde n'existerait tout bonnement pas, tel que vous le connaissez. Ainsi, le Père a été obligé, tout en étant le Tout, de se restreindre en une forme qui va et qui vient afin de vous accompagner dans votre périple. Il ne peut en être autrement. Ainsi en est-il de vos Guides qui vous accompagnent, de la même façon que vous guidez, vous aussi, à votre niveau, certaines choses. Le mot a peut-être été mal compris ou mal assimilé. Aucun Guide ne vous quitte jamais mais les Guides peuvent changer, les Guides peuvent se transformer. Il y a de nombreux Guides, de même qu'il y a de nombreuses demeures, de même qu'il y a de nombreux chemins au sein de votre vie. Le choix de ces chemins oriente le choix des Guides. Par résonnance et par affinités, ceux-ci se manifestent et entrent dans la ronde de vos destins afin de vous permettre d'œuvrer au mieux et, eux aussi, ils œuvrent en vous, à vos côtés, pour vous et par vous. Ce que vous faites se répercute, par résonnance aussi, sur leurs mondes. Il n'y a pas de séparation, excepté par votre point de vue et par le sacrifice que vous avez fait de votre Divinité, en vous manifestant au sein de cette densité. Néanmoins, comme vous le savez, cela est terminé. L'heure est aux retrouvailles conscientes. Il ne peut y avoir abandon de qui que ce soit, par qui que ce soit. Ceci est un point de vue. Les points de vue arrivent à créer un isolement, une perception. Cette perception de solitude, cette perception d'isolement est une création mais elle n'est pas une création de la Lumière. La Lumière n'a jamais voulu la séparation, la Lumière n'a jamais voulu que vous soyez isolés. C'est vous-même qui avez fait ce choix. Et, pourtant, au sein de cet isolement, ceux que vous appelez les Guides ont toujours été présents. Le Père, même, a toujours été présent, sans ça, la réalité ne pourrait être telle que vous l'avez vécue, telle que vous l'avez souhaitée.

Question : les Guides peuvent changer selon notre propre changement d'évolution ?
Il y a de nombreux Guides. Il y a d'abord votre Ange Gardien mais vous n'avez pas un seul Ange Gardien, vous en avez plusieurs. Les guides qui vous accompagnent sont fonction de votre point de vue. Si votre chemin tourne à 90 degrés, à ce moment là, se manifeste un autre guide. Les guides suivent, encore une fois, le principe de résonnance de vos vies et de vos chemins. Ainsi, si votre chemin change, un Guide peut changer. Beaucoup d'êtres humains ont un Ange Gardien qui les suit depuis leur naissance jusqu'à leur mort mais il existe des Guides qui ne sont pas des Anges Gardien. Un membre de la famille, parti, peut vous guider, de la même façon quelqu'un qui a eu un lien fort avec vous dans d'autres vies peut aussi être votre Guide. D'un commun accord vous avez passé un contrat. Dans le contrat il était stipulé que l'un de vous viendrait sur Terre et que l'autre l'assisterait et le guiderait de manière silencieuse mais efficace. Néanmoins, en descendant dans l'incarnation, vous avez perdu de vue ce contrat. Néanmoins, celui qui reste de l'autre côté n'oubliera jamais ce contrat et ira jusqu'au bout du contrat. Alors, oui, les Guides peuvent changer. Certains êtres ont une multiplicité de Guides qui changent en fonction des rondes vibratoires, en fonction des rondes de la résonnance qu'ils créent au cours de leur pas au sein de cette manifestation.

Question : il est possible de connaître son Guide ?
J'ai déjà répondu, à un autre moment, à cette question : il ne m'est pas permis de répondre car cela ne servira à rien. Cela serait une projection de ma conscience vers votre conscience. Même si cela est Vérité, si vous ne vivez pas cette Vérité, vous allez accepter une projection de ma conscience, même vraie, comme une Vérité extérieure mais elle ne sera pas la Vérité intérieure, même si elle est vérité absolue. Ainsi, ceux qui vous accompagnent et vous guident attendent patiemment de se réveiller à vous si, vous-même, vous vous réveillez à eux. Et cela se fait par une seule clé qui est la clé du cœur. La clé de l'allégeance et de l'abandon à la Lumière. Il ne peut en être autrement. Le nom que je pourrais donner de l'extérieur figerait, dans ta propre conscience, un certain nombre d'éléments, d'émotions, de sensations mais ces sensations, tu ne les a pas vécues toi même, elles ont été déclenchées par ce que j'ai prononcé et cela n'aurait aucun sens et serait un non sens au sein de ton évolution.

Question : pouvez-vous nous donner une définition de la compassion ?
Il existe plusieurs formes de compassion. De la même façon qu'il existe plusieurs manifestations possibles de la Joie quand vous pénétrez le sanctuaire de votre cœur, de la même façon, la compassion est une forme d'expression de l'Amour mais ce n'est pas l'Amour. La compassion est capable de se mettre à la place de l'autre. Endosser sa propre responsabilité de l'autre, en soi, endosser son chemin, endosser sa souffrance, certaines âmes ont la capacité de faire cela parce que cela est leur destin, parce que cela est leur destinée, parce que cela est leur chemin. Néanmoins, il ne vous a jamais été demandé, non pas d'éprouver de la compassion, mais d'endosser la compassion. Il est beaucoup plus utile de rayonner la Lumière que de ressentir la compassion. Néanmoins, pour certains êtres, la compassion est le moyen de comprendre la souffrance car eux-mêmes ne vivent pas la souffrance et parfois il est utile de comprendre la souffrance de l'autre pour comprendre qu'elle est réelle, pour comprendre qu'elle limite le rayonnement de la Lumière de celui qui souffre. Ainsi, certains êtres ont cette capacité, de par leur chemin, encore une fois, d'endosser, par compassion, la souffrance de l'autre mais ceci n'est pas le chemin de toute âme. La compassion est donc une forme particulière, enseignante, de l'Amour.

Question : pourquoi la perte de deux chaînes, deux colliers, alors que je n'ai jamais rien perdu ?
Ce que vous portez au cou, en tant objet de décor, mesdames ou messieurs, représentent symboliquement des chaînes. Si vous perdez les chaînes, c'est que vous avez besoin de vous affranchir de ces chaînes, quelle que soit la valeur matérielle de ces chaînes. Il est important de comprendre qu'à travers la disparation, il y a nécessité de se libérer de certaines chaînes. Toujours le même principe de résonnance et d'attraction qui est en œuvre. Les phénomènes de synchronicité, les phénomènes de résonnance et d'attraction deviendront de plus en plus présents, de plus en plus forts dans vos vies. N'oubliez pas que Mickaël vous a dit que vous devenez des co-créateurs de la Lumière et vous devenez aussi des co-créateurs de votre propre Vérité. Cela sera de plus en plus vrai et de plus en plus immédiat. Vous n'aurez plus longtemps à attendre. Ainsi, celui qui imagine qu'une fiente d'oiseau lui tombe sur la tête, n'attendra pas bien longtemps avant que la fiente lui tombe sur la tête. Quand de nombreux Maîtres vous ont dit que vous créiez votre propre réalité, vous aviez du mal à l'accepter parce qu'il existait souvent une latence importante entre ce que vous créiez dans votre tête, dans votre mental, dans vos souhaits, dans vos désirs, dans vos émotions, dans vos impulsions. Il existait parfois une latence extrêmement longue et, dans les méandres de vos pensées, de vos agitations mentales, vous ne pouviez pas faire le lien entre une pensée ayant existé un certain temps auparavant et ce qui se produit beaucoup plus longtemps après. Aujourd'hui, ce temps est extrêmement raccourci. Vous devenez capable de créer dans l'immédiateté, cela est un grand changement pour vous. Si vous demandez à l'Univers, cela se produira. Si vous demandez à votre Ange Gardien qu'il transmette une demande à la Source, au Père, cela se traduira extrêmement vite. Cela correspond au précepte, déjà énoncé par le Christ, quand Il disait à ceux qu'Il rencontrait : « qu'il te soit fait selon ta foi ». Et cela était instantané.

Question : comment arriver à maîtriser ses pensées ?
Vous ne pouvez maîtriser les pensées par les pensées. La seule façon de maîtriser, entre guillemets, les pensées est de laisser la Lumière les dissoudre. Autrement dit, il n'y a pas de Lumière dans la pensée mais la Lumière peut dissoudre la pensée. La Lumière, dissolvant la pensée et le mental, vous permet de trouver la paix. Au sein de ces espaces de paix vous pouvez créer, instantanément, la Beauté, la Vérité, l'Amour et la Pureté. Tant que vous laissez votre pensée, votre mental, agir ils ne créeront jamais que des obstacles et des Ombres. Jamais, même la pensée juste, même le mental juste, ne pourra créer une Vérité Lumineuse car le mental n'appartient pas au monde de la Lumière. Seul le supra mental, qui est au dessus du mental, participe de la Lumière. Et cela n'est même plus une pensée.

Question : au cours d'une méditation sentir irradier la Lumière par son cœur peut s'attribuer à ce qu'on appelle « manifester la Lumière » ?
Oui, totalement et complètement. A partir du moment où vous vous installez dans l'espace au centre de votre cœur, à partir du moment où vous cessez le mouvement, à partir du moment où vous cessez tout mouvement, vous mettez en mouvement la Grâce, la Vérité, la Lumière. Ainsi, oui, au travers d'un espace sacré, au sein de l'étreinte du cœur et de la Lumière, vous arrivez à manifester la Lumière et vous devenez Créateur de la Lumière. Ceci concourt à procurer le Samadhi de paix ou le Samadhi de Joie.

Question : vouloir traverser ses souffrances, qui font écran à sa propre Lumière, pour retrouver sa Lumière, peut être considéré comme une forme de masochisme ?
Oui, il est beaucoup plus facile de contourner ses souffrances. L'écran se contourne, il n'est pas obligé de le traverser. Les souffrances sont devant vous, vous les voyez, vous les percevez, elles nécessitent votre attention et votre intention et, néanmoins, il existe des mondes au delà de la souffrance, aujourd'hui, bien plus qu'hier et encore moins que demain. Néanmoins, il vous appartient de comprendre que le mode d'action au sein de votre Univers et de votre manifestation est, aujourd'hui, différent. Les schémas anciens sont périmés. Vous devez laisser place et faire place au nouveau et le nouveau est Joie, le nouveau est abondance, le nouveau est évidence et simplicité. Voulez-vous participer au domaine de la simplicité et de l'évidence ? Alors, comme disait le Christ : « redevenez comme des enfants », arrêtez de chercher le sens car vous êtes le sens.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page