Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > O.M. AÏVANHNOV

O.M. AÏVANHNOV

21 avril 2006

pdf

Et bien, chers amis, je suis extrêmement content de vous retrouver, vous tous ici présents vous m'avez déjà rencontré, pour certains une seule fois, pour d'autres un nombre incalculable de fois, je dirais depuis plusieurs mois maintenant. Tout d'abord permettez-moi de remarquer que, dans vos cocons de Lumière, une importante énergie de transformation s'est mise en branle, s'est mobilisée à l'intérieur de vous, permettez-moi d'abord de vous dire ce que je vois pour ceux d'entre vous qui ont vécu cette énergie particulière. C'est une énergie qui est liée, comme vous l'avez compris, au renversement, ce renversement est lui-même lié au phénomène que vous avez appelé pré-ascensionnel. Il y a à ce niveau là un processus de retournement des énergies qui a été mis en œuvre.

Ce processus de retournement correspond à un passage des énergies du quatrième chakra, que vous appelez le chakra du cœur, au niveau du chakra de la tête et le chakra de la tête qui passe au niveau du chakra du cœur. Processus de retournement extrêmement important qui est initialisé, je dirais, et sous la gouverne de l'archange que vous appelez Uriel. L'archange Uriel intervient au niveau du processus initiatique lié au phénomène de retournement. Retenez bien qu'il y a un passage des énergies de la tête au niveau du cœur et un passage des énergies du cœur au niveau de la tête : processus d'alchimie, je dirais, extrêmement important, qui vise à préparer les canaux, les structures, les circuits, si vous préférez, qui vont être mis en œuvre au moment de la transfiguration liée au phénomène de l'ascension.

Voilà, chers amis, si vous le voulez bien nous allons rentrer maintenant dans un processus habituel de réponses à vos questions telles que je les aime. Alors je vous laisse la parole maintenant c'est à vous.

Question : Ce processus peut-il entraîner des tiraillements entre l'âme et la personnalité?
Complètement, puisqu'il y a ici un degré de détachement, de maîtrise, si vous préférez, d'accession à un niveau supérieur de maîtrise. Mais des fois la personnalité a du mal à lâcher ce qui a déjà été acquis qui est considéré comme un acte spirituel. Mais n'oubliez pas que chaque passage spirituel s'accompagne à chaque fois d'un renoncement. Le renoncement, le lâcher-prise doit être préalable toujours à la nouvelle étape et ça de manière continuelle dans l'évolution aussi bien au niveau d'une vie qu'au niveau de l'évolution globale des âmes. A chaque fois qu'il y a acquisition d'un nouveau potentiel, transformation d'un nouveau potentiel, vous devez lâcher ce qui a été acquis à un moment donné, cela correspond effectivement à ce que tu appelles, chère amie, un phénomène de tiraillement.

Rappelez-vous ce que je vous disais maintenant il y a deux à trois mois, par rapport aux éléments, par rapport au réveil des volcans de la ceinture de feu du pacifique, par rapport aux séismes, tout ça est en train de se produire sous vos yeux, l'état, entre guillemets, de raclée, telle que je l'ai défini, cosmique, peut s'appeler maintenant un état d'urgence, je dirais. Il y a urgence au niveau de la planète, urgence à la prise de conscience des individus, urgence à la prise de conscience collective de ce qui est en train de se passer.

Question : Pourriez-vous définir ce qu'est une orbe ?
Le terme orbe ne correspond pas uniquement à un mouvement, comme un mouvement d'une étoile, mouvement de galaxie, mouvement d'un satellite dans son mouvement perpétuel, entre guillemets, d'attraction, à travers sa planète pour un satellite ou à travers une planète pour son soleil. L'orbe est un phénomène, je dirais, d'abord mathématique qui correspond à un aller et un retour de l'énergie, une vibration qui passe cycliquement par le même endroit avec un niveau vibratoire différent en ce qui concerne les orbes dont vous faites état. Les orbes correspondent à une volonté dynamique de la Lumière en mouvement à travers un circuit extrêmement précis, déterminé de manière mathématique, quasiment géométrique aussi.

Ca, ça correspond aux orbes qui sont des phénomènes de volonté contrairement à la propagation de la Lumière tenant compte des corpuscules, aussi bien dans le monde à trois dimensions dans lequel vous vivez que sur les mondes multi-dimensionnels, où la propagation se fait dans toutes les directions de l'espace en ligne droite. L'orbe suit un chemin qui n'est pas la ligne droite, ça c'est extrêmement important, c'est un espace ou une ligne, si vous préférez, imaginaire qui serait de nature courbe. Or la propagation courbe correspond à une dimension au-delà de la dimension pour la Lumière.

Question : y-a-t-il un rapport entre la trajectoire de ces orbes et les brins d'ADN ?
Cher ami, tu touches par cette question un aspect essentiel de la mystique de l'ADN. Effectivement l'ADN, qui est le support vibratoire de beaucoup de choses dans votre troisième dimension, est un ADN, chez vous, de profondément dénaturé par rapport à ce qu'il aurait pu être dans cette troisième dimension qui aurait intégré les dimensions supérieures. Chose qui sera possible au moment du phénomène d'ascension où il y aura une réplication six fois de l'ADN pour passer à douze brins d'ADN, ce qui sera profondément différent de ce que vous avez à l'heure actuelle, douze paires de brins d'ADN. Ça, si vous voulez, c'est une autre histoire qui accompagne le passage dimensionnel comme le changement d'état entre le carbone et la silice mais ça aussi c'est une autre histoire. Maintenant il y a toujours dans les phénomènes Lumière soit une propagation linéaire soit une propagation qui est courbe et vous avez compris, à travers ce que j'ai dit précédemment, que la Lumière dimensionnelle, qu'elle soit dans la troisième, qu'elle soit dans la cinquième ou encore au-delà, la propagation de la Lumière est toujours dans toutes les directions de l'espace de manière linéaire.

Même si c'est une orbe de nature ondulatoire, je dirais, la propagation, elle, est de nature linéaire, même si l'agencement de la Lumière est profondément différent de la cinquième dimension et de ce qui existe dans la troisième, c'est toujours linéaire. Par contre quand on est au-delà des dimensions cela correspond à une propagation de nature orbitale, je dirais, qui est comme une espèce de rond un peu décalé, une ellipse si vous préférez et cette ellipse vous la retrouvez parce que c'est le mouvement, rappelez-vous, de cristallisation de la vie qui est inscrit dans l'ADN, à travers la spirale de l'ADN. Il y a effectivement un lien extrêmement important au niveau micro-cosmique par rapport au macrocosme, par rapport aux galaxies, entre l'orbe d'une galaxie et effectivement l'orbe, l'ellipse qui existe dans l'ADN. Il y a une analogie ici extrêmement importante.

La propagation de la Lumière dans cette troisième dimension se fait, pour rester simple, disons, ça va passer de dimension en dimension en descendant vibratoirement, en dessinant comme un éclair depuis les mondes les plus subtils. On dirait dans la kabbale « les mondes Briahtiques » va descendre le long des Sephirot, le long des émanations énergétiques, pour s'incarner dans la troisième dimension, en faisant un dessin de ligne brisée comme un éclair, ça c'est pas une orbe. Par contre l'association de cet éclair en ligne brisée qui change de dimension, à la spirale, va donner l'angle de cristallisation de l'ADN.

Question : qu'elle est la différence entre l'ADN primaire et l'ADN actuel?
L'ADN actuel est un ADN profondément remanié qui a été contraint par les forces non pas involutives mais par les jeux du processus d'incarnation et de descente au plus profond de la troisième dimension, par la naissance de l'ego, par la naissance de l'énergie que vous appelez distanciée, séparative, qui vous fait voir tout comme extérieur à vous sauf ce qui n'est pas vous. Vous considérez que vous et l'extérieur c'est pas la même chose. Ca, c'est une énergie de distanciation et de séparativité qui est une expérience qui a été rendue, je vous le rappelle, nécessaire, par le souhait exprimé par les âmes de descendre dans l'incarnation. Ca, c'est un processus qui a accompagné une disparition de l'ADN primaire remplacé par l'ADN que vous avez tous dans votre biologie, que j'avais de mon vivant, et que tous les êtres vivants qui passent sur cette planète ont, qui est basé sur un système à deux brins d'ADN.

Mais l'ADN primaire, ou ADN de cinquième dimension (puisque c'est la limite si vous voulez de ce que vous appelez la biologie c'est à dire le processus de particules incarnées denses) se situe au niveau de la cinquième dimension. En onzième dimension il ne commence à y avoir que des processus d'agencement de Lumière sans nécessairement précipitation d'aspect moléculaire, je dirais, ou d'aspect protéique ou d'aspect des constituants que vous connaissez au niveau biologique. L'ADN primaire, qui est l'ADN qui préfigure le passage de la onzième dimension à la cinquième dimension, la naissance de l'ADN primaire se situe donc entre le cinquième et la onzième.

Dans la cinquième dimension la propagation de la Lumière se fait de manière éminemment différente de celle que vous connaissez dans la troisième, nous avons déjà parlé de ça. Maintenant il faut bien comprendre que cet ADN primaire a des particularités par rapport à la Lumière qui sont totalement différentes que celles que vous connaissez aujourd'hui. Cet ADN là, au niveau de la race humaine, doit posséder un nombre de brins beaucoup plus important, pour permettre un fonctionnement à partir des noyaux de silice et non plus à partir des noyaux de carbone. Ca, c'est si vous voulez, quelque chose au niveau biologique qui est difficile à comprendre pour l'instant parce qu'il y a une composition cellulaire qui ne fonctionne plus du tout de la même façon.

Question : Boire beaucoup est-il nécessaire pour les intégrations énergétiques ?
Boire beaucoup est nécessaire pour l'intensité des vibrations qui vous arrivent dessus. Maintenant boire beaucoup, quand on est en excès d'eau, peut aussi paraître paradoxal. Il faut pas oublier surtout de boire pas uniquement de l'eau, j'ai pas dit de l'alcool mais de boire surtout des minéraux, des jus de fruits en quantité importante. Il faut qu'il y ait des minéraux absorbés en même temps que l'eau, si vous absorbez trop d'eau sans minéraux ce n'est pas bon. Tout processus qui va être jus de fruits ou une extraction de fruits va être extraction positive, quels que soient les fruits. Enfin si vous voulez dormir c'est peut-être pas la peine des kilos d'orange le soir. J'ai pas dit de manger des fruits, j'ai dit de boire des jus de fruits c'est pas tout à fait la même chose. En prenant un jus de fruits vous allez éliminer un certain nombre d'éléments que vous mangez pas, comme la peau. Maintenant certains fruits vont être effectivement beaucoup plus assimilables par l'organisme et sans trop de sucre en tout cas, mais il convient de développer, si vous buvez beaucoup, la quantité de minéraux qui sont absorbés en même temps que le liquide.

Question : Qu'en est-il des carottes ?
Les carottes, c'est pas uniquement bon pour la ligne, c'est bon pour les vibrations aussi. La carotte intervient à travers le métabolisme de la vitamine A. C'est un peu complexe à rentrer dedans mais il y a, lors du processus ascensionnel, lors des processus de transformations énergétiques, une activation précise de certaines zones du cerveau qui nécessite un apport plus important en carotène, c'est à dire en pro-vitamine A, il faut faire du jus de carotte.

Question : Qu'en est-il de l'intervention sur les 3 cœurs de Marie et de ce « retournement » ?
Y'a aucun problème. Rappelez-vous une chose extrêmement importante : au niveau du cerveau vous avez deux lobes. De même, au niveau du cœur, vous avez quatre cavités mais vous avez un cœur gauche et un cœur droit. Il y a une analogie entre le travail qu'on appelle les trois cœurs (c'est à dire corps physique, corps énergétique et corps spirituel) et le cerveau, les hémisphères cérébraux mais il y a aussi le cervelet qui intervient dans l'équilibre haut/ bas. Le cervelet est le siège de l'inconscient collectif mais aussi le siège de toutes vos mémoires. Il y a dans ce processus de retournement un passage, je dirais, des énergies de la tête au cœur et du cœur à la tête.

Rappelez-vous que dans la description que vous avez du septième chakra il y a une partie externe qui correspond au septième chakra et une partie centrale qui correspond, elle, au quatrième chakra. Il y a dans l'image du septième chakra, le quatrième chakra déjà. Par contre dans le quatrième chakra il n'y a pas l'image du septième chakra. C'est la chose qui est en train d'arriver, il y a une volonté divine de faire que le centre cœur devienne le centre primordial d'émission d'énergie, ce qui n'est pas le cas pour l'instant.

Pour l'instant votre centre électromagnétique le plus puissant est le centre solaire qui est situé dans le plexus solaire, le centre cardiaque, lui, va devenir, dans la cinquième dimension, un centre non plus émissif/réceptif, contraction/dilatation mais va être en mouvement permanent, encore en cavité unique et non plus en deux cavités. La fusion des trois cœurs est un travail préalable, de même que le travail de retournement est un travail préalable à cela. Donc en résumé il n'y a pas d'antinomie ni d'anomalie entre le travail de fusion du cœur fait par Marie et le travail fait par le collectif féminin qui amène les énergies de la tête au niveau du cœur.

Question : Ce « retournement » est réellement une forme d'inversion ?
Tant que vous êtes en troisième dimension, c'est une mise en relation. Maintenant quand il y a changement dimensionnel, il y a retournement dans tous les sens du terme, la planète doit aussi se retourner, comme elle bascule ses pôles à chaque changement de vibration. De même que le passage à la sacralisation de la planète, passage en cinquième dimension, s'accompagnera d'un basculement des pôles mais aussi d'un renversement des êtres humains, ce qui ne veut pas dire que vous allez avoir la tête dans le cœur, et le cœur dans la tête, mais simplement la mise en relation va s'accompagner d'un fonctionnement différent.

Le fonctionnement du cerveau est une émission permanente d'ondes électromagnétiques, le cœur émet de manière intermittente les ondes électromagnétiques, ça deviendra plus tout à fait vrai dans la cinquième dimension, ça sera exactement l'inverse qui se produira, c'est à dire que la tête passera en émission intermittente, le mental, l'intellect, ne sera plus au premier plan mais le cœur sera au premier plan. Il sera donc en émission permanente mais c'est nécessairement un retournement. Ce qui ne veut pas dire que la pompe cardiaque, telle que vous la concevez, va être dans la tête et que le cerveau va être ici dans le cœur mais il y a néanmoins réellement un phénomène de processus de retournement illustré par les modifications aussi de ce qu'on appelle la région cervicale par rapport au parasympathique crânien, la région qui fait la communication entre le cerveau et le cœur.

Question : C'est le parasympathique qui gêne le métabolisme en ce moment chez beaucoup ?
Dans certains cas tout à fait. La zone du cou est une zone extrêmement importante, c'est un lieu de transition, c'est un lieu de passage de l'air, des aliments mais c'est aussi le lieu de l'éclosion spirituelle. C'est aussi ce que, dans la kabbale qui était chère à mon cœur, de mon vivant, on appelait Daat c'est à dire la porte de l'insondable, de l'inconnaissable, c'est la porte des amygdales qui est liée au parasympathique crânien, qui est liée au retournement.

Les rites de retournement qui avaient été appelés la « Noëtologie » mettaient en avant le processus de transfiguration qui était lié à l'activation de la glande alta-major qui est liée à la carotide. C'est aussi un processus de retournement. L'archange Uriel est lié au processus de retournement, de passage au onzième, au douzième corps, au nouveau corps spirituel. Le onzième corps est le corps du retournement, il est lié à la région cervicale.

Question : Pourquoi rigueur et miséricorde sont au même niveau dans l'arbre des Sephirot ?
Oui mais différenciés entre la gauche et la droite, c'est toujours comme ça au niveau de la construction de l'arbre des Sephiroth, il y a toujours ce qu'on appelle un arbre Sephirotique avec la colonne du milieu qui est l'équilibre entre la colonne de droite et la colonne de gauche. La colonne de droite, la colonne de gauche sont les deux polarités, les deux plateaux de la balance si tu préfères qui permettent d'établir l'équilibre. L'équilibre tout seul ne veut rien dire, ne peut se faire qu'à travers l'équilibre de deux masses latérales, de deux énergies latérales. La rigueur seule conduit au déséquilibre, la miséricorde seule conduit au foutoir, c'est exactement le même principe, il y a un équilibre à trouver en toute chose. C'est la même chose aux trois étages des Sephiroth, aux trois étages de la vie de l'âme.

Alors, chère amie, si tu dessines sur quelqu'un qui est devant toi, il y a d'abord la couronne, Kéther, qui descend d'abord vers la tête, vers les deux hémisphères du cerveau qu'on appelle Chokmah et ensuite Binah, ensuite il y a Hesed, Guebourah, Tiphreth, Netzah. Gebourah c'est la sphère qu'on appelle martienne, c'est la rigueur, la rigueur martienne, la rigueur de la guerre. De l'autre côté il y a la miséricorde. Maintenant ça ne te dira pas grand chose de plus de savoir de quel côté est l'énergie. L'important est de résoudre la dualité de ces deux choses qui sont a priori antinomiques, de chaque côté du plateau. On les réunit au centre de manière à passer au niveau inférieur.

Question : Est-ce que cela correspond aux 4 « barrières » indiquées par Marie ?
C'est exactement la même chose, de même au niveau des barrières des hanches, il y a les deux autres Sephiroth inférieures. Et puis il y en a encore deux autres ici, ces deux autres, là, peu importe le nom hébreu mais elles correspondent aux deux polarités masculine et féminine d'enracinement. C'est papa et Maman, c'est ce qu'on appelle la porte des hanches qui correspond à une région extrêmement importante qui doit se résoudre au milieu, à travers l'Hesod, c'est à dire le fondement, le moment où l'être humain devient un homme, se débarrasse de ses racines paternelles/maternelles, mais aussi les racines, je dirais, plus au niveau symbolique qui est le lâcher-prise total par rapport à la masculinité, à la féminité qu'on retrouve d'ailleurs en haut, au niveau du cerveau. Mais là tu me fais aller beaucoup trop loin, c'est pas un cours de kabbale ce soir.

Question : Pourriez-vous nous parler des peurs ?
L'absence de peurs peut être générée aussi par un ego extrêmement fort. La spiritualité s'accompagne aussi de certaines peurs : la peur de chuter, la peur du vide, la peur de mourir, pourquoi pas, chaque peur est différente. La peur est un grand garde-fou. Quand je parle de maîtrise c'est la confiance plutôt que le mot peur mais qui dit confiance en la vie ne supprime pas nécessairement toutes les peurs. Bien évidemment quand il y a une sérénité intérieure, quand il y a un état d'éveil permanent, la peur tente à s'effacer, mais crois-tu que de mon vivant je n'ai jamais expérimenté la peur, crois-tu que les grands sages de l'orient n'aient jamais expérimenté la peur, c'est une foutaise. Crois-tu que le Christ sur la croix n'a pas eu peur ?

La maîtrise s'accompagne aussi de peurs. Quand je parle de maîtrise, je parle pas de suppression de la peur. Et j'entends les cerveaux qui réfléchissent, ça arrive toujours avant que je parte, il y a toujours un moment de réflexion comme ça. La maîtrise n'a rien à voir avec la peur. Maintenant si un individu arrive à supprimer les peurs à travers un artifice, quel qu'il soit, que ce soit une bougie, une prière et bien tant mieux. Maintenant méfie-toi d'un être humain qui n'aurait jamais peur, je dirais que, lui, il est complètement perdu dans son ego. Donc, voilà, la peur fait nécessairement partie du jeu, dans tous les sens du terme de jeu.

Et bien je vous remercie et comme d'habitude je vous apporte toute ma bénédiction et bonne route sur votre chemin d'incarnation, je vous dis à la prochaine fois. A bientôt chers amis.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page