Autres Dimensions

Sois qui tu es

RAM

31 août 2008

pdf

Je suis RAM. Recevez la paix, recevez la Lumière. Recevez la paix, recevez la Lumière. Soyez aimés en votre éternité. Je reviens de nouveau à vous pour continuer l'enseignement sur le silence et sur la Lumière. Nous allons donc ouvrir un espace de questionnement spirituel. A chacune des questions je répondrai par les mots et ensuite par le silence et la Lumière. Le silence, vous l'avez compris, est un élément important et indispensable à l'éclosion, en votre profondeur, de votre Lumière. Sans silence cela ne pourrait se faire. L'accès à la profondeur nécessite la disparition de ce qui est superficiel. La parole est tournée vers l'extérieur et vers le superficiel. Le silence est tourné vers les profondeurs et vers ce qui est essentiel. La Lumière vient de l'intérieur et va à l'extérieur. La Lumière ne se trouve donc pas à l'extérieur de vous mais bien à l'intérieur. Vous ne pourrez reconnaître et voir la Lumière si vous ne trouvez pas votre Lumière. La quête extérieure de la Lumière conduit à une impasse parce que celle-ci se déroule à l'extérieur. La quête de la Lumière consiste à se tourner vers l'intérieur, là où se trouvent le silence et votre Lumière. Il n'existe pas d'autre Lumière que votre Lumière. Tout le reste n'est que des projections extérieures futiles, expérimentales de la conscience.

Tant que le regard de la conscience est tourné, focalisé vers l'extérieur il ne peut y avoir de découverte de la Lumière intérieure. L'étape préalable, vous l'avez assimilée, est le silence et l'établissement, autant que possible, du fait de tourner la conscience vers l'intérieur. Sans ce retournement de la conscience il est impossible de révéler la Lumière. Ainsi en est-il de l'expérience de l'incarnation, ainsi en est-il de l'expérience des planètes, ainsi en est-il de l'expérience des soleils, ainsi en est-il de l'expérience des galaxies. Ce processus est présent à tous les étages de la création et de l'incréé. Votre démarche, si toutefois vous souhaitez être aspirés par la Lumière, est de vous tourner vers l'intérieur. L'extérieur appartient au superficiel. L'extérieur appartient à la dualité. L'intérieur est Unité. L'extérieur est la division. L'intérieur est l'union et l'unification. L'extérieur est la guerre parce que division. L'intérieur est la paix parce que l'Amour est à l'intérieur. Vous ne pouvez projeter l'Amour tant que vous n'avez pas trouvé l'Amour. Quand vous aimez quelqu'un vous projetez en ce quelqu'un vos manques. L'Amour extérieur est toujours lié au manque. L'Amour intérieur est toujours lié à la plénitude. L'Amour extérieur est lien. L'Amour intérieur est absence de lien. L'Amour extérieur emprisonne. L'Amour intérieur libère. Dans le regard intérieur, dans la conscience intérieure, la plénitude est telle que vous aimez de la même façon la totalité de l'extérieur car vous comprenez, alors, l'essence de la Vérité et vous vivez l'essence de la Vérité. Bien évidemment, l'être qui refuse d'aller voir à l'intérieur ne pourra jamais comprendre cela car sa recherche de l'Amour à l'extérieur est une fuite. La plupart des religions ont entretenu cette dualité en vous empêchant de regarder à l'intérieur, en attirant votre attention sur des processus extérieurs.

En vous demandant d'imiter Bouddha, Jésus et d'autres grands initiés, vous perdez de vue votre intériorité. Ceci est préalable et correspond aux étapes initiales de la croissance spirituelle mais, si vous êtes présents dans ce corps, ici et aujourd'hui, c'est que vous avez dépassé cette première étape de la conscience. La plupart de l'humanité incarnée refuse de regarder à l'intérieur, même parmi ceux qui se disent spirituels. Ils vivent une spirituelle de surface et donc liée au manque. Ceci est une fausse spiritualité. La spiritualité véritable consiste uniquement à tourner la conscience vers l'intérieur. Une fois trouvé l'intérieur, l'Eveil, l'illumination (appelez cela comme vous voulez, il s'agit de la même Vérité, de toute éternité) vous pourrez alors retourner, à nouveau, votre regard vers l'extérieur. Nombre de voies (religieuses, spirituelles) vous engagent vers l'extérieur et non pas vers l'intérieur. A partir du moment où un enseignement existe il ne peut faire autrement que d'être tourné vers l'extérieur, perdant du même coup sa dimension intérieure. Face à ce retournement de l'extérieur vers l'intérieur vous serez irrémédiablement seul. Ceci n'est qu'une étape mais elle est indispensable. Elle vous conduira à comprendre et à connaître la non distance entre vous et le reste du monde. Mais il est différent d'affirmer l'unicité de la vie dans l‘extérieur et vivre cela dans l'intérieur. Dans le premier cas c'est une illusion. Dans le deuxième cas c'est la Vérité. Parce que le mécanisme de retournement n'a pas été effectué. Il ne peut y avoir saut de conscience c'est-à-dire réalisation, Eveil et illumination, transformation, sans passer par ce retournement.

Vous êtes tellement extériorisés dans la manifestation que la plupart des êtres humains n'arrivent pas à concevoir que l'essentiel est à l'intérieur et pourtant la seule porte de sortie de l'intérieur se trouve à ce niveau. Un jour ou l'autre, un cycle, un l'autre, vous ferez ce retournement. Rappelez-vous que ce retournement implique le silence. Ce silence n'est pas uniquement ce que je vous ai fait vivre, le silence des mots, mais c'est surtout et avant tout le silence extérieur. C'est à cette condition que le regard intérieur s'ouvre. Il ne peut en être autrement. Cela fait partie de la structure même du cosmos dans sa totalité, cela fait partie de la structure même de la création et de l'incréé. Il n'y a pas d'autre alternative. La projection extériorisée de la conscience conduit à l'expérimentation des dimensions denses qui concernent beaucoup de dimensions et pas uniquement la troisième dimension. Mais cela nous emmènerait peut être un peu trop loin. Le plus important est de tourner votre regard vers l'intérieur, de faire le silence des sens, des mots, et avant tout, le silence extérieur. Vous devez faire taire, au propre comme au figuré, tout ce qui vient de l'extérieur qui noie le son essentiel qui est celui de votre Lumière car la Lumière est son, que vous ne pouvez capter tant que le regard de la conscience se porte exclusivement sur l'extérieur. Cette notion est capitale.

Alors, que vous utilisiez votre outil mental, que vous utilisiez l'outil énergétique, ou l'outil direct de votre conscience, ce ne sont que des techniques extérieures mais la finalité doit être identique : faire taire l'extérieur pour éclairer l'intérieur et lui permettre de se révéler, de se réveiller et de faire son travail qui est de vous conduire à l'Eveil, à l'illumination et aussi à la montée vibratoire qui est ce que vous appelez ascension. Il n'y a pas d'autre alternative. Vous devez avoir fait ce chemin, ce pèlerinage vers votre intérieur avant que la Terre ne fasse ce cheminement car, après, il sera trop tard pour ce cycle là. Pour ne rien vous cacher, car vous le savez tous, vous êtes dans ce qui est appelé « les temps réduits ». Nous accélérons, et quand je dis « nous » il s'agit de l'ensemble des hiérarchies dimensionnelles, de l'ensemble des peuples de toutes origines qui adhèrent à la Lumière originelle et qui veulent, avec Amour, que vous rejoigniez votre famille car vous êtes, depuis des temps fort anciens, exclus de votre famille car vous avez fait le choix de l'incarnation. L'incarnation n'est pas condamnable en soi. Vous êtes la projection la plus parfaite de ce que vous appelez la Lumière et le Divin. Vous êtes la projection la plus parfaite de l'ordre, de l'harmonie et de la beauté. Vous avez simplement oublié qu'il fallait maintenant revenir à votre intérieur. Beaucoup d'entre vous, conscients qu'ils sont la Lumière et qu'ils vivent dans une forme parfaite, mais dans un monde qui ne l'est pas, cherchent le chemin du retour et oublient cette chose la plus simple parce qu'ils adhèrent à des faits extérieurs, parce qu'ils adhèrent à des croyances, parce qu'ils adhèrent à des histoires. Ils adhèrent à une histoire qui n'est pas la leur et qui est pourtant l'histoire commune et dans cette histoire il n'y a pas de solution et il n'y aura jamais de solution. Le monde est construit selon cette loi. Voilà les quelques mots que je voulais vous donner avant de rentrer maintenant dans votre questionnement par rapport à cela à travers ma triple réponse des mots, du silence et de la Lumière. Je vous donne la parole.

Question : il est difficile de questionner après cela.
Alors je vais vous donner la réponse à votre absence de question, d'abord avec les mots : vous comprenez l'essence de mes mots, vous avez intégré, même, l'essence de mes mots. Vous vivez en vous, cela, pour l'instant, avec l'intellect et le cœur mais vous ne le vivez pas encore à l'intérieur parce que c'est lié aux mots que je viens de prononcer. Mais cette Vérité doit devenir votre Vérité. Tant qu'elle reste la mienne, même si vous y adhérez, cela n'est pas la Vérité. Alors, après ces mots, nous allons vous donner la réponse, dans le silence.
... effusion d'énergie ...
Et je vais vous donner maintenant la réponse de la Lumière dorée qui est connaissance.
... effusion d'énergie ...
Vivez-vous la différence entre la Vérité énoncée par les mots et la Vérité vécue par le silence et la Vérité vécue par la Lumière et donc, à l'intérieur ? Merci de votre réponse par le silence.Vous pouvez maintenant poser d'autres questions.

Question : comment pourriez-vous nous aider à vivre cela ?
C'est ce que je fais de manière graduelle, à chacune de mes interventions. Quand vous reprendrez la teneur de mes mots et la suite logique de mes interventions, vous percevrez, intellectuellement d'abord, ensuite avec le cœur, ensuite vibratoirement et ensuite par la Lumière, l'aide qui vous est apportée. Chaque mot, chaque phrase est choisie à dessein pour vous permettre de faire résonner en vous ce retournement. Je différenciais ainsi le silence et la Lumière. Je différenciais à mon intervention précédente la parole et le silence. Je différencie aujourd'hui la superficie et l'intérieur. A ma prochaine venue je différencierai l'intérieur et la profondeur. Les mots sont des vibrations. Il faut différencier le silence du bavardage, du silence existant derrière les mots choisis. Leur impact au niveau de votre entité en est profondément différent. A la fin de mon intervention de ce jour, quand vous aurez terminé avec les questions, nous passerons d'abord un moment ensemble dans le silence. Cela, vous le connaissez. Nous passerons ensuite un moment dans la Lumière. Une fois prochaine nous passerons un moment dans le silence, puis nous passerons un moment dans la Lumière, puis nous passerons un moment dans les profondeurs de la Lumière car la Lumière est une mais elle aussi bâtie selon le même principe et possède une périphérie et un centre. La profondeur de la Lumière n'est pas la périphérie de la Lumière et ceci nécessite une graduation temporelle et vibratoire pour vous amener là où je veux vous amener que cela soit par votre présence ici mais aussi par la succession des mots que vous pourrez lire.

Question : dans ce processus de découverte de la Lumière intérieure, comment ne pas tomber dans le piège de l'ego spirituel ?
Tant que vous posez cette question c'est que vous n'avez pas trouvé l'intérieur parce que la question ne se pose pas une fois trouvé l'intérieur. Parce que, quand l'intérieur est trouvé, les mécanismes extérieurs de la vie changent totalement : ce que vous appelez trouver l'affection, trouver le toit, trouver de quoi manger, n'est plus une quête, n'est plus un besoin, parce que tout cela vient à vous mais, bien souvent, l'être humain n'ose pas faire ce pas. Quand vous aurez tourné votre regard vers l'intérieur, l'extérieur sera illuminé. Tout ce qui vous approchera sera baigné dans cette Lumière et tout s'enchaînera selon les lois de l'Unité. Dans l'Unité, même manifestée à l'extérieur, il n'y a plus d'obstacles, il n'y a plus de souffrances, il n'y a plus de manques parce que vous êtes devenus, vous-mêmes, la Lumière et la complétude mais, néanmoins, vous devez faire le chemin. Si vous posez la question c'est que vous avez peur de faire ce chemin. Aller vers l'intérieur c'est lâcher prise, ça demande une bonne dose d'abandon et de courage. Ça, c'est quelque chose qui peut se développer par la méditation, par l'attention consciente, par la prière, si vous voulez, par le fait d'être simplement conscient, à l'instant. Vous n'êtes jamais conscients à l'instant parce que si vous devenez conscients à l'instant vous allez vous apercevoir que l'Amour est omniprésent, même à l'extérieur mais que c'est votre conscience extérieure et extériorisée qui est un filtre qui occulte cette capacité essentielle de l'expérience. Une fois que vous avez retiré le voile de l'inconscience tout devient évidence, tout devient Unité et tout devient synchrone, il ne peut plus y avoir de manque d'aucune sorte parce que vous avez retrouvé la complétude et l'Unité et que, une fois que vous avez fait ce retournement vers l'intérieur, bien évidemment, la Lumière va irradier vers l'extérieur. Je vous propose maintenant de vivre la réponse à cette question dans le silence.
... effusion d'énergie ...
Voici maintenant la réponse de la Lumière.
... effusion d'énergie ...
Quelle est votre prochaine question ?

Question : est-ce normal d'avoir l'impression d'être saturée par tous ces messages et de ne plus rien comprendre ?
Oui, parce que le but n'est pas de comprendre mais de vivre cela. Quand la compréhension est saturée il faut le comprendre avec le cœur et ensuite il faut le vivre. Rappelez-vous que la réponse est vibration avant d'être des mots et qu'elle est aussi silence et qu'elle est aussi Lumière. C'est le filtre projectif du mental qui essaie de s'en emparer. Voici la réponse dans le silence.
... effusion d'énergie ...
Voici la réponse de la Lumière.
... effusion d'énergie ...

Question : y-a-t-il un moyen plus favorable pour initialiser les moments de silence ?
A votre convenance. Le plus important pour faire le silence est de créer un espace extérieur de silence. Cela peut être un endroit géographique dans votre lieu. Cet endroit peut être appelé le cabinet du silence. Ceci est un rituel mais il créé les conditions propices au silence. Cela peut être dans un espace plutôt situé à l'intérieur de votre être, en focalisant la conscience sur ce qui est en rapport avec les points de passage, au niveau du corps, avec l'intérieur : il s'agit essentiellement du cœur et du front. Ainsi, se concentrer ou méditer ou porter l'attention sur l'un de ces deux points va permettre de favoriser l'apparition du silence. Ceci est un autre rituel. Ce sont des mécanismes que vous allez mettre en place qui vont détourner l'attention de votre mental. Il n'y a pas d'autre moyen, si ce n'est l'absence de rituel, à condition que vous soyez capables de maîtriser ce cheval fou qu'est le mental. Or le mental ne peut se maîtriser par le mental, le mental ne peut se maîtriser par l'émotion. Le mental peut se maîtriser par le corps, peut se maîtriser par le rituel, quel qu'il soit. Voici la réponse maintenant du silence.
... effusion d'énergie ...
Voici la réponse de la Lumière.
... effusion d'énergie ...
Avez-vous d'autres questions ?

Question : pourquoi est-il parfois difficile de faire la différence entre la réponse du silence et celle de la Lumière ?
Parce que l'outil mental filtre les réponses de la Lumière. L'attention du mental est beaucoup trop soutenue pour pouvoir permettre à la réponse de la Lumière de pouvoir passer. L'attente est située au niveau du mental, elle n'est pas centrée dans le cœur. La réponse arrive à l'endroit où est centrée l'attention. Si votre attention est centrée sur le mental, bien évidemment, votre mental ne pourra rien recevoir de la Lumière parce qu'il n'est pas concerné par la Lumière. Il n'y aura pas de réponse dans le silence et la Lumière pour cette question. C'était un complément.

Question : comment arriver à vivre le silence dans un lieu de vie très bruyant ?
Ceci est encore une projection du mental. Le bruit n'est pas un obstacle au silence. C'est vous qui faites silence, ce n'est pas l'extérieur qui fait le silence. Voici la réponse du silence.
... effusion d'énergie ...
Voici la réponse de la Lumière.
... effusion d'énergie ...

Nous n'avons plus de questionnements, nous vous remercions.
Alors nous allons partager maintenant non pas une question, non pas une réponse mais tout simplement, d'abord, le silence.
... effusion d'énergie ...
En même temps nous partageons la Lumière.
... effusion d'énergie ...

Je vais maintenant vous quitter. Soyez certains de notre indéfectible Amour. Nous attendons avec impatience votre retour. Je vous transmets la paix. Je vous transmets l'Amour.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page