Autres Dimensions

Sois qui tu es

ANAËL

24 octobre 2011

pdf

Je suis ANAËL Archange. Bien aimés Enfants de la Lumière, bien aimées Semences d'Étoiles, que la Grâce, l'Amour et l'Unité s'établissent entre nous. Vivons, en premier lieu, un espace de Communion.

... Effusion Vibratoire ...

Bien aimés Enfants de la Loi de Un, ma venue parmi vous est dictée par l'assemblée des Archanges, appelée Conclave. Ainsi, je viens m'exprimer, par ma Présence, mon Rayonnement et mes mots, parmi vous, afin d'expliciter ce que beaucoup d'entre vous ont commencé (ou vont commencer) à expérimenter concernant ce mécanisme de passage de la conscience actuelle à la Conscience nouvelle.

Je ne reviendrai pas sur les mécanismes de la Conscience nouvelle, cela vous a été révélé et enseigné de différentes façons. Je ne parlerai pas non plus de votre conscience actuelle car, celle-là, vous êtes sensés la connaître. Mais je développerai surtout ce qui, durant cette période, peut vous sembler des étapes et des jalons concernant le passage de l'une à l'autre. Passage pouvant se faire dans les deux sens, pour l'instant. Pouvant se traduire, au niveau de ce que vous vivez, comme au niveau de votre corps, comme au niveau de votre environnement, par un certain nombre de modifications plus ou moins agréables, plus ou moins joyeuses, traduisant le passage de l'une à l'autre.

Le passage de la conscience fragmentée, à la Conscience Turiya, s'accompagne par un certain nombre de mécanismes Vibratoires mais aussi par un certain nombre de mécanismes vous mettant face à ce qu'il existe, en vous, encore, à pacifier et à libérer. L'époque de ce passage que vous êtes en train de vivre, prend maintenant son dernier tournant, afin de vous permettre de vous ajuster au plus proche de la Vibration Ki-Ris-Ti, de la Lumière Blanche et de votre Unité. Ceci ne va pas sans inconvénient, que cela soit au sein de vos structures, comme aussi au travers des allées et venues de vos diverses expériences de conscience. Ainsi, durant cette période, très précisément appelée le Choc de l'humanité, se déroule, en vous, comme à l'extérieur de vous, dans la même synchronie et dans la même manifestation, un certain nombre d'éléments vous appelant à repasser la Porte Étroite, lors de ce troisième passage, rappelant, en quelque sorte, le passage lié à l'Ouverture de la bouche, réalisée par l'Archange Uriel durant votre mois de décembre de l'année précédente.

Dorénavant, votre conscience va expérimenter des allées et venues. Ces allées et venues ne sont pas, pour beaucoup d'entre vous, de tout repos. Se traduisant, bien sûr, par des cortèges de signes physiques extrêmement variés, extrêmement intenses. Passant par des moments de conscience complètement oblitérée, concernant la conscience ordinaire, sans pour autant vivre la Conscience nouvelle. Vous amenant à vous poser des questions sur vos mémoires, vous amenant à vous poser des questions sur le maintien de vos activités, vous amenant à vous poser des questions sur votre propre corps et ses propres sensations, parfois envahissantes, faites de modifications thermiques, de douleurs diverses et variées, se localisant sur les Portes ou sur les Étoiles, ainsi que d'altération de vos rythmes de sommeil ainsi que de perceptions Vibratoires survenant, de plus en plus, à l'emporte-pièce (indépendamment de vos espaces d'Alignement, de vos espaces de connexion et de vos espaces de Communion). Ceci peut se traduire, aussi, au niveau de votre sphère psychologique, par le revécu des derniers engrammes, liés aux dernières peurs, celles appelées attachements collectifs (ndr : voir rubrique « protocoles à pratiquer »), mais de manière beaucoup plus aigüe, de manière beaucoup plus intense et brève que ce que certains d'entre vous ont pu vivre jusqu'à présent.

Ainsi, dans cet intervalle de temps et lors de ces passages, peuvent se manifester, avec une acuité toujours plus vive, un certain nombre d'éléments et de sentiments particuliers, traduisant les différentes peurs, encore manifestées par la personnalité, au sein de la conscience actuelle, et venant, en quelque sorte, brider votre accès à la Conscience nouvelle. Le maître mot de ces blocages temporaires et limités (même si leur intensité peut vous sembler, pour certains d'entre vous, extrêmement difficile à dépasser) ont pour nom « la peur ». Les cinq peurs archétypielles résultant directement de votre enfermement au sein de cette illusion vous mettent, justement, face aux peurs de perdre ladite illusion. Surtout pour ceux d'entre vous qui n'ont pas encore vécu l'accès total à leur Unité, au sein du corps d'Êtreté. Mais, même pour ceux-ci, il existe un mécanisme de Passage en Revue vous amenant, petit à petit, à accepter de voir, face à face, vos dernières peurs. À accepter de voir, face à face, vos dernières limitations, vos derniers enfermements, afin de vous en libérer, de manière totale et définitive, avant l'avènement complet et collectif de la nouvelle Dimension.

Comme vous le savez, et comme nous vous l'avons répété (déjà depuis de nombreux mois de votre temps Terrestre), les mécanismes de l'Ascension sont en cours. Ils ont démarré, à titre individuel, plus ou moins rapidement, vous amenant et vous confrontant à vivre ces dernières peurs. Mais, aujourd'hui, ces dernières peurs sont appelées à se manifester au sein de la collectivité humaine, mettant fin, en quelque sorte, à l'Illusion mais aussi, mettant fin à vos propres doutes et réactivant, par là même, toutes les peurs inscrites au sein de ces attachements collectifs.

En premier lieu, le Passage de la Porte Étroite, l'Abandon de la personnalité, la peur de la perte matérielle, la peur de la mort, la peur de perdre ce corps, la peur de perdre quoi que ce soit concernant ce monde. Vient ensuite la peur affective, en résonance directe avec la peur de la privation affective, pour ceux qui ne connaissent par l'affectif totalement libre des Mondes Unifiés et vécu au sein du corps de l'Êtreté. Vient ensuite la peur de l'Abandon et de la perte, vous conduisant, en définitive, à vous Abandonner, en totalité, à la Lumière, car nul ne peut lutter, de par sa personnalité, contre la peur de l'abandon et de la perte. Il n'y a que l'Abandon à la Lumière, total (ainsi que je l'avais défini voilà quelques années), qui vous permettra de transcender cette dernière peur. Ensuite, se manifesteront la peur de la mort, en elle-même, et la peur de la fin, en elle-même. Ceci vous amenant à envisager et à conscientiser, au sein de la conscience ordinaire, que la mort n'est pas une fin mais bien le début d'un nouveau monde, d'une nouvelle Dimension et d'une nouvelle qualité de votre conscience, expérimentant la liberté, la plus totale, de créer ce que bon vous semble, d'aller où bon vous semble, dans votre corps d'Êtreté, afin de ne plus être limité par un quelconque enfermement et par une quelconque peur. La résurgence, transitoire, éphémère, plus ou moins importante, peut se traduire par le réveil de certains symptômes, au sein de vos corps.

Beaucoup d'entre vous perçoivent les Vibrations liées au Son du Ciel, les Vibrations de l'âme, les Vibrations de l'Esprit, les Vibrations du noyau central de la Terre, ainsi que la Vibration de la ionosphère, se manifestant au sein de ce corps, et traduisant un bouleversement et un changement complet de paradigme de vos vies. C'est à cela que vous avez à faire face, non pas pour lutter ou vous opposer mais, bien plus, pour ancrer, encore plus, la Lumière, rayonner la Grâce, manifester la Grâce et la Conscience de la Communion. Seuls moyens de vous extraire et de vous extirper des dernières peurs, inscrites, de manière indélébile, au sein de la personnalité, quelles qu'elles soient. Quelle que soit votre étape d'avancement au sein du déploiement de la Lumière Une et Unitaire, chacun d'entre vous doit se dépouiller, en totalité, de ses derniers attachements, quels qu'ils soient. Et ceci doit être vécu en conscience, afin de vous libérer, ici même, de tout ce qui peut représenter un syndrome de deuil, quel qu'il soit, le moment venu, quand la collectivité humaine devra faire face à l'arrivée totale de la Lumière sur la surface de ce monde, vous dévoilant la nouvelle bande de fréquences de Vie et vous appelant à vous établir dans la nouvelle Vie.

Ceci est en cours, de manière individuelle, mais viendra un instant et un moment, remarquables entre tous, permettant à la collectivité (dans son ensemble, humaine et non humaine) de prendre conscience de la Vérité de la Lumière. Ce mécanisme, dont vous n'avez pas à connaître la date car, comme Il vous l'avait dit : « Il viendra comme un voleur dans la nuit ». La Lumière Christ arrivera à un moment donné précis de cette époque de l'humanité, dans des temps extrêmement courts en termes terrestres, qu'il vous appartient non pas de préparer par une quelconque anticipation de quoi que ce soit mais bien plus par une attitude intérieure juste et totalement Unifiée de votre Conscience, vous faisant accepter de voir et de regarder vos propres limites, vos propres peurs, afin de saisir que vous n'êtes ni ces limites, ni ces peurs et que la seule façon possible et envisageable de transcender cela, est d'accepter le passage de la Porte Étroite, votre propre Crucifixion et de dire, comme le Christ : « Père, je remets mon Esprit entre tes mains, car tout est accompli ». À ce moment-là, votre âme se tournera, en totalité, vers la Vibration de l'Esprit Unitaire, la Vibration du Père ou de la Source, en vous. À ce moment-là, vous accéderez à l'état de l'Unité, dans sa plus grande Grâce et dans sa plus grande magnificence. Tout ne sera pas terminé pour autant, même si tout est accompli.

Il vous restera à mener un certain chemin, durant une certaine période extrêmement précise, permettant à l'ensemble des Éveillés, où qu'ils soient sur cette Terre, de recevoir le complément des codes Vibratoires permettant de générer la nouvelle Vie, quelle que soit votre Dimension de destination (en tout cas, au sein des Mondes Unifiés). C'est durant cette période que l'ensemble de vos Frères et de vos Sœurs, comme vous l'a demandé Marie et comme vous l'a demandé Mikaël, vont avoir besoin de votre Amour, de votre Lumière et de votre Service. Vous n'avez pas à décider d'aider tel ou tel (où qu'il soit sur la Terre) mais, bien plus, à communier cette Grâce autour de vous, à provoquer un élan de Grâce, par votre simple Présence aimante, aligné dans le Cœur au sein de la Vibration de l'Esprit. Ainsi, vous œuvrerez, au sein de votre dernière tâche au sein de cette Dimension qui s'achève, maintenant, à grands pas. Les signes, comme Mikaël vous l'a dit, seront innombrables, au sein de vos Cieux mais, de la même façon, au sein de vos corps. La majoration des Sons du Ciel et de la Terre, ainsi que du Son de l'âme et de l'Esprit, perceptibles par beaucoup d'entre vous, sont dorénavant le signal vous disant de vous préparer à vivre ce qui est à vivre, pour établir, de manière collective, la nouvelle Conscience.

La préparation est maintenant, elle n'a que faire de la date de demain ou d'après-demain. Elle vous appelle à vous abandonner à la Lumière, à vous fondre dans l'Unité, à vous fondre dans la Grâce, dans la Merkabah interdimensionnelle collective, à vous réunifier les uns aux autres, dans la Paix, dans l'Amour et dans l'Unité. C'est dans ces temps troublés (au sens de la personnalité individuelle comme collective) que vous devrez montrer et démontrer votre aptitude à vivre dans la Lumière. Vous permettant, par vos passages de la conscience actuelle à la Conscience nouvelle, de rentrer, de plus en plus, dans les domaines de la Grâce, dans les domaines de la Joie, dans les domaines de l'Unité et dans les domaines de la Fraternité vraie. Quoi qu'il vous apparaisse, au sein de la Vision juste (qu'elle soit éthérique, qu'elle soit la vision du Cœur ou toute autre vision liée à l'accès à l'Unité), cela doit vous permettre de rester stable (quoi qu'il vous soit révélé, quoi que cela concerne, au sein de vos vies). Quelles que soient les personnes mises en cause par la Vision juste, vous n'avez ni à réagir, ni à condamner mais simplement à Être et à rayonner, dans la Lumière de l'Unité, la Présence et la Grâce. Car c'est grâce à cette Présence et à cette Grâce que vous allez pouvoir permettre d'établir la Communion et vous libérer, justement, de ce que j'ai appelé les dernières peurs collectives, liées à la collectivité humaine.

Passer de ce stade de la conscience actuelle à la Conscience nouvelle, avec ces allées et venues, est votre ultime défi à réaliser et à conscientiser au sein de ce monde, afin de vivre la Libération totale de l'humanité, dans des temps extrêmement courts en termes humains. C'est durant cette période qu'il vous sera demandé le plus, vous rappelant, par là même, les paroles du Christ : « à celui à qui il a été beaucoup donné, il sera beaucoup demandé ». Et ce qu'il vous est demandé, c'est de devenir Transparent à la Lumière, de vous établir de plus en plus au sein des quatre Piliers du Cœur, afin que la Lumière œuvre et agisse, au travers de votre simple Présence sur cette Terre, sans aucune action de volonté, sans aucun déterminisme et sans aucune action de la personnalité, en vous. C'est à cette condition que vous deviendrez la Conscience Lumineuse de l'Unité, que le corps d'Êtreté se révèlera à vous, dans sa totalité, dans sa Vibration, dans sa Joie, dans son Feu, vous permettant, de manière anticipée et individuelle, de préparer la venue du mécanisme collectif appelé Transcendance de l'humanité. Les Noces de Lumière sont irrémédiablement enclenchées. Elles se traduisent, dans vos vies, par l'accélération d'un certain nombre de processus, aussi bien Vibratoires que traduisant les ajustements ultimes à réaliser, dans vos vies, vous permettant d'être au plus près de la Grâce, au plus près de l'Unité et au plus près de la Vérité.

C'est durant cette période qu'il vous appartient de ne pas chercher à comprendre, qu'il vous appartient de ne pas chercher à extérioriser une quelconque réaction mais bien de vous laisser abreuver à la Lumière Une, à la Lumière de la Grâce, à la Lumière de la Vérité. C'est la seule façon dont il vous est possible de devenir Transparent et de manifester cette Transparence. Cela demande, de votre part, une Humilité et une Simplicité à toute épreuve. Cela demande, de votre part, un acquiescement à votre propre Crucifixion, vous faisant parfois prendre conscience des illusions dans lesquelles vous étiez encore attachés, au sein de ce monde, ayant participé toutefois à une vie qualifiée de conscience ordinaire et normale, tant que la Libération n'était pas venue. Certains d'entre vous, parmi les Éveillés, étant été contactés par la Lumière, détourneront leur regard et leur conscience de la Lumière. À aucun moment, vous n'avez à juger cela. Rappelez-vous la liberté absolue de chacun de vos Frères et de vos Sœurs humains, quel qu'ait été son chemin jusqu'à présent. Le pire des personnages pourra devenir le plus saint des personnages. Le plus saint des personnages en devenir pourra renoncer à devenir saint. Cela fait partie des ajustements ultimes de la Lumière, qu'il vous convient de ne pas juger, qu'il vous convient de ne pas condamner mais simplement d'acquiescer et d'accepter de voir, face à face (qui que cela concerne, autour de vous, proche ou moins proche).

Rappelez-vous que la Lumière confère la Liberté de l'accepter, ou de s'en détourner. La Loi de l'Unité, et les Enfants de Un, ne peuvent qu'accepter cette Loi de Grâce, cette loi de liberté absolue de toute conscience. C'est, pour vous, la seule façon de renoncer à l'Illusion de ce monde. C'est, pour vous, la seule façon de renoncer à tout pouvoir sur quiconque, afin de manifester votre propre pouvoir. Celui de votre maîtrise de Lumière, afin de passer des Enfants de la Loi de Un, aux Maîtres de la Lumière de Un. Ainsi, vous réaliserez et finaliserez votre Ascension, au sein même de cette Dimension. Au fur et à mesure de votre Transparence, vous constaterez que, en Vérité, vous deviendrez Transparent pour ceux qui ont décidé de rester au sein des densités basses. Là non plus, vous n'avez rien à demander, vous n'avez rien à juger, vous n'avez rien à contraindre mais simplement acquiescer à la Liberté de chaque conscience. La superposition de cette Dimension avec la nouvelle Dimension ou, si vous préférez, de la conscience actuelle avec la Conscience nouvelle, sera réalisée, maintenant, de manière individuelle, de manière de plus en plus évidente, mais aussi de manière graduelle et, là aussi, de plus en plus évidente pour l'ensemble de l'humanité, précédant de peu l'Étoile qui annonce l'Étoile. Précédant de peu les ultimes bouleversements de cette planète, se traduisant par l'accès à l'Unité, à l'éthérisation de la planète, à la sacralisation de la planète et au retour à votre Liberté et à votre Unité.

C'est durant cette période, cruciale et ultime, de ce dernier tournant, que nous comptons sur l'ensemble de l'humanité (Éveillée à l'Unité ou non Éveillée à l'Unité) pour décider et acquiescer à la Lumière. Car nul ne pourra se soustraire, nul ne pourra éviter de vivre la Noce de Lumière, quel que soit son devenir ultérieur. La Noce de Lumière sera offerte à toute conscience, fût-elle, pour l'instant, la plus éloignée de la Lumière, afin de marquer chaque conscience de son sceau de la Libération possible et du retour de l'Unité, possible à chaque instant. Nous vous remercions, au nom du Conclave, d'avoir œuvré pour ancrer la Lumière Une, d'avoir éveillé vos Lampes (vos chakras), d'avoir allumé vos Couronnes et d'avoir éveillé, pour ceux d'entre vous qui l'ont réalisé, votre Kundalini appelée Canal de l'Éther. Il reste maintenant à parachever l'œuvre de votre Unification, aussi bien à titre individuel que collectif. Rappelez-vous que, durant cette période, la seule chose qu'il vous est demandé, c'est de manifester l'état d'Être correspondant à la Grâce, l'état d'Être correspondant à votre propre Présence, sans rien diriger, sans rien commander et sans rien demander d'autre que l'établissement de la Lumière, en vous. C'est durant cette période qu'il vous est démontré (et qu'il vous sera demandé de démontrer) que l'Intelligence de la Lumière est à l'œuvre, en vous comme au sein de ce monde, afin de dissoudre, de manière définitive, les dernières Ombres, en vous comme au sein de ce monde de surface.

L'ensemble de vos Frères Intra terrestres, au travers leur réunion géodésique des vingt-quatre Consciences Unifiées, a maintenant terminé son œuvre et laisse le noyau de la Terre agir librement, afin de rétablir les grilles magnétiques, à leur origine, sur la Terre, permettant à la Terre son expansion finale, au niveau de son éthérisation, au niveau de ses changements de forme, de ses changements de continents, de masses hydriques, ainsi que de son basculement des pôles, maintenant enclenché. Bien aimés Enfants de la Loi de Un, voici l'annonce formelle que je vous retransmets, au nom du Conclave Archangélique, en ce jour très précis. Je reste, maintenant, bien sûr, présent parmi vous, non seulement pour votre alignement quotidien mais surtout, et nous en avons le temps, pour répondre à votre ultime question concernant ce processus de Passage de la conscience actuelle à la Conscience nouvelle, à titre individuel comme à titre collectif. Bien aimés Enfants de la Loi de Un, je vous remercie de votre écoute, je vous remercie de la Grâce de votre Présence et je suis, maintenant, à votre écoute.

Question : je souhaiterais vous remercier à mon tour, tout simplement.
La Communion est un merci adressé à la Source, à l'Unité et à l'Amour, par la Grâce de la Lumière. Que cela soit et cela est.

Question : les protocoles, donnés par vous ou d'autres intervenants, sont toujours utiles ?
Bien aimée, cela peut l'être. Tout dépend, pour chacun, de l'endroit de votre conscience où vous êtes. Il est, bien évidemment, loisible d'utiliser tout ce que nous avons fourni (en particulier, les Anciens et les Étoiles) concernant les différentes techniques, si l'on peut les appeler ainsi, vous permettant de vous rapprocher de votre propre Unité. Ce que je vous demande, simplement, aujourd'hui, de saisir, c'est que la Lumière est omniprésente : elle est là. Il vous reste simplement à le conscientiser et cela se fait, de manière fort simple, dès l'instant où vous-mêmes pénétrez, de manière la plus simple, la Voie de l'Enfance et votre propre Simplicité. Dès cet instant, vous n'aurez plus besoin d'aucun exercice, d'aucune technique et d'aucun Alignement car vous serez alignés, en permanence, dans la Grâce et dans la Lumière. Mais il n'est pas interdit, ni déconseillé, d'utiliser les moyens que vous jugerez bons pour vous approcher de cette Grâce.

Question : pourriez-vous préciser ce que vous appelez : communier avec les autres et avec la Merkabah interdimensionnelle collective ?
Bien aimée, les précisions que je donnerai sont extrêmement simples. Vous saurez que vous communiez quand vous vivrez la Grâce de cette dite Communion. Car la Communion est une Grâce. Ce n'est pas une décision, intellectuelle ou mentale, qui va vous faire dire : « je vais communier avec telle conscience ». C'est simplement l'ouverture à la Conscience nouvelle, l'Alignement à la Merkabah interdimensionnelle collective qui permet, par l'adjonction du canal Marial, à votre gauche, de réaliser cette Grâce de Communion. Ceci n'est donc pas un protocole ou un exercice mais, simplement, durant vos périodes d'Alignement (qu'elles soient collectives à 19h ou durant vos espaces intériorisés), d'émettre, ne serait-ce que quelques secondes, un acte de Grâce et de Communion mais sans aucune volonté. Soit pour l'ensemble de la Terre, soit éventuellement pour une conscience qui en aurait fait la demande consciente, soit pour une conscience que vous ne connaissez pas, ou que vous connaissez, mais qui n'en a pas fait la demande. Parce qu'à ce moment-là, il ne s'agit pas d'une violation de la Liberté mais il s'agit, simplement, d'une proposition de Lumière, sans rien demander d'autre. Si le contact de la Grâce de la Communion s'établit, alors, vous le saurez instantanément, par le Feu du Cœur. Si cela ne se produit pas, alors, changez de partenaire ou, si vous préférez, changez de cible, tout en sachant que cette notion de cible n'est aucunement une action de votre volonté de faire quoi que ce soit, chez l'autre ou en l'autre. Il n'est pas question de violation de la Liberté individuelle mais, bien plus, d'une Grâce que vous proposez à toute conscience. Celle-ci, bien sûr, est libre de l'accepter ou de la refuser. De la même façon que, depuis un certain nombre d'années, bien avant les Noces Célestes, les descentes de Lumière ont été accueillies par un nombre toujours plus grand d'êtres humains, sans pour autant savoir, par eux-mêmes, que ceci correspondait à la Lumière. La perception Vibratoire qui est venue, à un moment donné, les a confortés dans l'établissement de cette Lumière, de cette transformation, en eux-mêmes. Aujourd'hui, la transformation (achevée pour nombre d'entre vous) vous conduit à pouvoir vivre cette Communion, à pouvoir vivre cette Grâce, à la proposer, sans indisposer. C'est donc juste un acte de conscience, ne s'embarrassant d'aucun exercice, d'aucun rituel, d'aucune projection mais simplement une demande, à la Lumière, d'établir la Grâce, sans s'occuper du résultat. Mais si résultat il y a, vous le sentirez instantanément, par un état de Communion de Cœur à Cœur. Du Cœur de l'un, au Cœur de tous, et du Cœur de tous, au Cœur de l'un.

Question : l'utilisation des cristaux est-elle toujours utile aujourd'hui ?
Bien aimé, il n'est pas possible de répondre, de manière globale, à cette question. Chaque conscience est profondément différente sur son Éveil à la Lumière. Certains, encore une fois, vivent la Grâce sans même avoir demandé quoi que ce soit. Et d'autres persévèrent sur un certain nombre d'éléments de recherche, sans vivre la Grâce. Chaque être humain est différent. La Grâce ne se vit que quand les quatre Piliers du Cœur sont installés : Humilité, Simplicité, Transparence et Pauvreté. Nul ne peut pénétrer le Royaume des Cieux s'il ne redevient comme un enfant. Toute connaissance ésotérique, toute connaissance (au sens occulte) n'est qu'une projection de la conscience, au sein de ce monde extériorisé, et aucunement une intériorisation de la conscience. Cela vous a été exprimé, voilà déjà quelques années, par l'Archange Jophiel, et confirmé par nombre d'Anciens : nul ne peut pénétrer le Royaume des Cieux par la connaissance car la Connaissance est Intérieure. Toute connaissance extérieure n'est qu'une projection extériorisée de la conscience et ne conduira jamais à la Lumière et jamais à l'Unité. Elle vous en éloigne, de plus en plus. Les premiers seront les derniers. Les derniers seront les premiers. Heureux les simples d'Esprit, le Royaume des Cieux leur appartient.

Question : l'abnégation de soi, dans le passé, peut bloquer l'accès à l'Enfance et la Simplicité ?
Il n'existe aucun obstacle d'âge, de karma, de passé ou d'avenir. La Lumière de la Grâce est omni présente, dorénavant, sur ce monde. Tout un chacun, avec le pire des passés, peut devenir un saint, ainsi que je l'ai dit. Les seuls obstacles se situent au niveau de la conscience limitée ou actuelle, qui tend à vous faire croire que vous êtes redevable d'une erreur passée, ou redevable d'une tare, quelle qu'elle soit, ce qui, bien évidemment, est totalement faux.

Question : comment définissez-vous la Pauvreté ?
Bien aimée, la Pauvreté est synonyme d'Enfance. C'est celui qui accepte de déposer tous les outils de la personnalité et toutes les connaissances intellectuelles, quelles qu'elles soient, afin de redevenir comme un enfant. Cela est la vraie Pauvreté, n'ayant rien à voir avec un quelconque état financier ou économique.

Question : comment faire, concrètement ?
S'Abandonner à la Lumière. S'Abandonner, soi-même. Accepter de mourir, au sein de la personnalité. Accepter de n'être plus rien, pour être Tout. Vous ne pouvez être Tout, au Ciel, et tout, ici. Rappelez-vous le Christ. Rappelez-vous certains Anciens qui vous l'ont exprimé, de manière parfaite. Ils vous ont tous dit, ceux qui se sont exprimés, ou ceux qui vous ont laissé témoignage : « ce que je fais, vous le ferez et bien plus grand encore », « ce que je fais, je le fais parce que je suis le plus petit d'entre vous, sur ce monde », « mon Royaume n'est pas de ce monde ». Tant qu'il existe, en vous, une volonté persistant au sein de ce monde, vous n'êtes pas pauvre. « Nul ne peut servir deux maîtres à la fois ». C'est à cela, à cette Grâce-là, que vient vous confronter la Lumière, dans son déploiement total sur l'humanité. Que voulez-vous être ? Cette personnalité limitée ? Ce corps limité ? Ou voulez-vous être la Totalité ? Mais cela ne peut pas être l'un et l'autre. Cela est l'un ou l'autre. En ce sens, il y aura des grincements de dents. Tous les tenants de la perpétuation de l'Illusion, tous les tenants de l'adhésion à l'amélioration de la personnalité, tous les tenants de la spiritualité de l'âme (et non pas de l'Esprit) grinceront des dents au moment où la Lumière se déploiera. Ce grincement de dents n'est que la distance que chaque conscience a mise entre elle et la Lumière. L'ensemble de ce que j'ai pu exprimer, voilà quelques années, concernant l'Abandon à la Lumière, l'ensemble des enseignements transmis par les Étoiles et par les Anciens, n'a été, en définitive, que destiné à vous préparer à ces Noces de Lumière. Le passage de la Porte Étroite, la Nuit noire de l'âme (tel que cela a été exprimé, depuis quelques mois), est la stricte vérité de ce que vous avez, maintenant, à vivre. La Lumière est un Feu dévorant. Le Feu de l'Esprit vous appelle à l'Esprit. Mais, pour vivre l'Esprit, il ne peut exister la moindre personnalité, le moindre enfermement, la moindre peur. Tout doit être Abandonné et Crucifié, pour l'Esprit. Vous ne pouvez vivre et vous ne pourrez vivre, les deux à la fois. Cela sera soit l'un, soit l'autre. Et de ce moment, de cette rencontre ultime de la Lumière collective avec votre lumière individuelle, résultera la phrase que nous vous avions donnée : « il vous sera fait très exactement selon votre Vibration ». À ce moment précis, certains, sans aucune préparation, passeront la Porte Étroite. Certains, malgré leur préparation, ne passeront pas la Porte Étroite car ce n'est pas une affaire de travail, ce n'est pas une affaire d'ancienneté mais bien une affaire de Transparence et de Clarté Intérieure. Chaque être ira, très précisément, là où le porte sa Vibration. Vous devenez co-créateur de votre réalité, de votre Vérité et de votre état Dimensionnel. Comprenez bien que la Lumière, ainsi que nous vous l'avons dit, ne jugera jamais votre chemin et votre destination, au sein de ce processus de Passage de la conscience actuelle à la Conscience nouvelle, au niveau de l'ensemble collectif de la Terre. Vous le voyez bien autour de vous. Partout sur cette planète, pour peu que vous vous tourniez vers ce qui se passe, réellement et concrètement, nombre de peuples, aidés ou non, ont voulu des changements. Nombre de peuples ne veulent pas de changement. Il en a toujours été ainsi, même au sein de l'Illusion de ce monde. Toute la question est là : « que voulez-vous être ? ». Mais vous ne pouvez pas être la Lumière, et être la personnalité. La personnalité doit être transmutée, par la Grâce de la Lumière, et en totalité. Car la personnalité n'est maintenue que par la préexistence de la peur, inscrite dans vos structures et absolument pas par l'Esprit.

Question : cela signifie que pour atteindre cet état, il vaut mieux ne rien faire ?
Bien aimé, ce sont exactement les mots qui ont été employés. On ne peut pas faire et Être. Maintenant, cherchez le Royaume des Cieux et le reste vous sera donné de surcroît. Vous ne pouvez faire et Être. Mais, par contre, vous pouvez Être et faire, ensuite.

Question : En tant qu'Archange, avez-vous réellement ce que nous appelons des ailes ?Bien aimée, le déplacement interdimensionnel s'effectue sans aucune aile. Mais la structure des corps d'Êtreté, sans aucune exception, comprend ces structures appelées ailes. Mais ce que vous appelez ailes (pour voler, au sein de ce monde, comme les oiseaux) est sans commune mesure avec la Vibration des ailes. Les ailes ne permettent pas le déplacement. Elles sont simplement un moyen Vibratoire qui n'est pas lié à une vitesse ou un déplacement mais plutôt à un changement Dimensionnel, instantané. Les bras et les mains ne nous sont d'aucune utilité, au-delà de la cinquième Dimension. Nous n'avons rien à tenir car tout nous est offert.

Question : est-il possible en tant qu'être humain, de ressentir la présence d'ailes immenses ?
Mais, bien aimée, c'est la stricte vérité. L'ouverture de la porte Ki-Ris-Ti du dos s'accompagne du développement des ailes éthériques, pour tout être humain ouvert, sans aucune exception.

Question : pourriez-vous développer sur la Transparence ?
Bien aimée, la Transparence est une qualité Vibratoire de la conscience qui consiste à ne rien arrêter, à ne rien réagir mais à se laisser traverser. Dans les mécanismes de la Transparence, l'impulsion du Christ est prédominante. Elle vous conduit à vivre cette Transparence, faisant en sorte que la Fluidité de l'Unité s'établit, que les synchronicités de la vie sont instantanées. Rien ne peut venir être arrêté par la personnalité qui est transcendée par la Transparence. Aucun obstacle, aucune maladie, aucun conflit ne peut être arrêté : il ne fait que traverser. Car, à ce moment-là, la Conscience vit l'Unité et ne peut être identifiée à aucune problématique, à aucune souffrance, à aucune maladie et à aucun problème.

Question : qu'appelez-vous la possibilité de faire, seulement après Être ?
Bien aimée, le faire de l'être humain, au sein de la personnalité, est un ensemble et une suite d'actions / réactions. Vous travaillez pour avoir de l'argent. Vous avez de l'argent pour acheter à manger. Vous avez de l'argent pour vous loger et nous pourrions multiplier cet exemple à l'infini. Donc vous faites, pour avoir. Par contre, dès l'instant où vous êtes établis dans l'Être, et non plus dans le faire, rien ne vous empêche de faire mais les conditions dans lesquelles vous faites ne sont plus les mêmes qu'auparavant. Vous ne faites plus, pour avoir, mais vous faites pour Être, encore plus et, à ce moment-là, les Grâces et l'abondance sont le marqueur de votre vie. Il ne peut plus exister aucun manque, aucune insuffisance et aucune privation. Car la Lumière est abondance, dès l'instant où vous êtes vous-même Lumière. Et c'est cette abondance de Lumière et d'Esprit qui vous permet de vivre avec la plus grande des sérénités, et de façon la plus rapide possible, la Crucifixion, afin de renaître totalement au sein de la nouvelle Conscience.

Question : pourquoi dit-on que Marie est dans l'Antakarana, à gauche ?
Bien aimée, le canal Marial de communication s'est établi au sein de l'Antakarana, ou pont de Lumière unissant le corps, l'âme et l'Esprit. Cette Corde Céleste est une communication interdimensionnelle. Ce canal Marial (ou canal des Étoiles) est lié à l'activation de la Couronne Radiante de la tête, dans sa totalité. Elle se traduit par une communication entre cet Antakarana (issu de ce qui est appelé l'ampoule de la clair audience), le point IM (ndr : de la tête), le point Unité (ndr : de la tête) et le point Unité, de la poitrine. À ce moment -là, le canal Marial est parfaitement constitué, vous rendant perméable à l'Appel de Marie, le moment venu. Ce qui est constitué, en vous, de manière individuelle, est en train de se finaliser, au niveau collectif. Ceci correspond à la perforation des trois gaines isolantes de ce système solaire, ayant fait d'abord dissoudre l'astral collectif, le mental collectif qui est en cours et la sphère causale collective. Le canal Marial est le même canal, sensiblement, par où peut se manifester l'Ange Gardien, au-dessus de l'épaule gauche. Ceci se traduit, pour ceux d'entre vous qui sont Éveilles, au niveau des deux Couronnes Radiantes du Cœur et de la tête, par la modification, très nette, des sons perçus dans les oreilles.

Question : peut-on avoir vécu le passage de la Porte Etroite après une période de désespoir pendant laquelle on s'est abandonné à « Dieu » ?
Cela a été le cas pour certaines âmes, à certains moments. Mais il faut différencier le Passage de la Porte Étroite, pour la première fois, et le Passage de la Porte Étroite, pour la troisième fois où là, la conscience est établie, en permanence, au sein de ce qui est appelé la Conscience Turiya ou Conscience nouvelle. Le passage dont je parle n'est pas le premier Passage, n'est pas le premier Gardien mais c'est l'établissement de la conscience, de manière définitive, au sein de l'Unité. Et cela ne peut pas appeler de question car la personnalité, l'âme et l'Esprit, qui vivent cela, sont établis, avec certitude absolue, au sein de leur Unité.

Question : une personne acceptant sa mort physique fait le passage de la Porte Étroite ?
Bien aimé, accepter la mort ne veut pas dire accepter l'Unité. Les âmes ayant vécu le Passage de la mort (et donc ayant perdu ce corps depuis un certain nombre d'années) sont, je dirais, en transition, attendant, elles aussi, à leur façon et dans leur sphère, le retour de la Lumière. Car ce n'est que lors du retour de la Lumière, collectif, que la Crucifixion a lieu, à titre collectif. Les conditions de la mort habituelle de l'humain, en fin de vie, n'a rien à voir avec l'accès à l'Unité. Surtout maintenant. Tout dépendra, pour ces âmes privées de corps, de ce qu'elles décideront lors du retour de l'Esprit Christ. Toute l'humanité sera libérée, mort ou pas mort, au moment venu. Mais, encore une fois, la destination de chaque conscience dépend uniquement de l'état Vibratoire (pour vous, ici) de ce corps et de votre conscience. Et pour ceux qui sont privés de corps, de l'état Vibratoire de l'âme.

Question : les transformations de la Terre vont-elles se vivre, par résonance, en notre corps ?
Vous les vivez déjà, pour certains d'entre vous. L'ultime passage est la Crucifixion totale, le bain de Lumière finale de l'humanité, appelé, de façon humoristique par le Commandeur des Anciens, le grille-planète. Tout ce que vous avez vécu et vivrez, jusqu'à ce moment-là, n'aura été et ne sera qu'une préparation à vivre cet instant final. Comprenez bien que c'est comme si vous me demandiez, en tant qu'humain devant passer par les portes ordinaires de la mort, si vous alliez emporter votre corps dans la mort. Que pourrais-je vous répondre ? Le problème et le hiatus énorme de la personnalité, c'est qu'elle est éphémère et se croit immortelle. Et tant que vous êtes dans l'éphémère, vous ne pouvez pénétrer votre immortalité. Ce qui est immortel, n'est pas la personnalité. Ce qui est immortel, n'est pas ce corps. Ce qui est immortel, n'est pas l'âme. Ce qui est immortel, est l'Esprit et seulement l'Esprit, correspondant non pas à ce corps physique, non pas à l'âme, mais à ce qui a été appelé corps d'Êtreté. Vous ne pouvez, comme disait le Commandeur, être et demeurer une chenille avec des ailes de papillon : cela n'existe pas. Vous êtes soit une chenille, soit un papillon et le moment venu, il faudra le réaliser : devenir votre propre créateur de votre propre réalité. Ceci n'est pas une vue de l'esprit, mais un mécanisme touchant la totalité de votre chair, de votre corps et de votre âme. Rappelez-vous ce que vous ont dit nombre de mystiques (parmi les Anciens ou indépendamment des Anciens). Rappelez-vous ce que vous ont dit les Étoiles : tout ce que vous croyez être vrai est une illusion. La personnalité, le corps dans lequel vous êtes, est le Temple où se réalise la transformation. Mais s'il y a transformation de la chenille en papillon, cela veut dire que la chenille est éphémère. Alors que le papillon spirituel, lui, est immortel. Mais il vous faut quitter un état, pour vivre un autre état. Et quand je dis qu'il vous faut quitter, ce n'est pas vous qui quittez, c'est la Lumière qui, par son retour, dissoudra la totalité de l'Illusion de ce monde. Et, selon le point de vue (comme cela a été appelé, par le Commandeur, selon que votre point de vue est celui de la chenille, selon que votre point de vue est celui du papillon), vous appellerez cela un drame ou la Résurrection.

Question : les choses seront plus faciles pour ceux qui sont morts et n'ont plus de corps ?
Absolument pas. Certaines âmes qui sont mortes au niveau de leur corps n'ont qu'une envie, c'est de reprendre un corps au sein d'un monde carboné. Il ne faut pas croire que toute conscience veut retourner à la Liberté. Toute conscience aspire à un peu de liberté, tout en restant en prison. Parce que l'inconnu fait peur et que la peur est inscrite dans le corps comme dans l'âme.

Question : s'il n'y a pas de passé ni de futur...
Bien aimée, cela n'est pas vrai dans le monde où vous êtes.

Question : ... avez-vous la possibilité de voir le devenir de chacun ?
Au niveau du devenir de chaque conscience, jusqu'à l'extrême limite, la liberté est totale. Vous ne pouvez faire de superposition et d'adéquation entre le temps que vous vivez ici, sur cette Terre, et les temps Unifiés. Il ne peut y avoir de superposition, excepté, comme nous vous l'avons dit et spécifié, voilà peu de temps, dans le rapprochement d'un calendrier humain et d'un calendrier astronomique en résonance avec des dates appelées butoirs, correspondant à des cycles. Mais cela concerne le collectif et non pas l'individuel.

Question : que pourriez-vous dire à quelqu'un qui débute dans ce cheminement ?
Qu'il n'y a rien à chercher. Qu'aujourd'hui, tout est présent, en toi. Qu'il n'y a rien à comprendre. Qu'il n'y a rien à pratiquer. Qu'il n'y a rien à chercher. Il y a juste à Être. Et Être signifie : ne plus exister dans le passé, ne plus exister dans l'avenir et porter toute la Conscience, l'Attention et l'Intention au sein de l'instant présent. Si tu arrives à faire cela, l'espace d'une respiration, tu réaliseras l'Unité, beaucoup plus facilement que ceux qui cherchent depuis des années. Ainsi est le principe de la Grâce car il n'y a rien à chercher qui ne soit déjà. Aucun monde, même falsifié, ne pourrait exister sans Lumière et sans support de Lumière. Quel que soit le degré d'étouffement de la Lumière ou de falsification, à travers l'axe de la falsification, à titre individuel ou collectif (ndr : l'axe des Etoiles ATTRACTION / VISION), la Lumière a toujours été là. Mais, aujourd'hui, elle est en abondance et il est donc beaucoup plus facile, à l'échelon collectif comme individuel, de réaliser l'Unité ou de réaliser le Soi ou la Conscience Turyia ou le Samadhi ou la Conscience nouvelle. Autrement dit : tu es le Soi.

Nous n'avons plus de questionnement, nous vous remercions.
Bien aimés Enfants de la Lumière, communions et rendons Grâce, ensemble, en Unité de conscience. Et je reviendrai, dans quelques instants, communier, à nouveau, au sein de l'Alignement à la Merkabah et à la Lumière Une, dans la Grâce de l'Un, dans la Paix de l'Amour et dans la Vibration de la Lumière Une.

... Effusion Vibratoire ....

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page