Autres Dimensions

Sois qui tu es

MARIE

17 novembre 2012

pdf

Je suis MARIE, Reine des Cieux et de la Terre. Enfants bien aimés, je vous l'avais dit : je reviendrai vous voir, durant cette période, afin de vous permettre, si vous le souhaitez, de vous ajuster, au plus proche, de votre Éternité. Je viens, avant tout, vous donner un rendez-vous. Un rendez-vous où (tous ensemble, au travers de votre conscience, au travers de la Vibration, au travers de votre Union, en Esprit) nous retrouver, au premier jour de votre mois de décembre, à la même heure, afin, durant une heure, d'être Unis, en Esprit et en Vérité, afin d'ouvrir le mois de cette année, qui termine l'année (ndr : le 1er décembre, de 14 à 15 heures).

Bien sûr, nombre d'entre vous vivent ce que je vais tenter de vous expliquer. Bien au-delà des simples explications concernant les Éléments, je vais vous parler de vous, durant cette période préparatoire à notre rendez-vous du 1er décembre. Entre maintenant (et peut-être déjà, depuis quelque temps) jusqu'à cette date, beaucoup de manifestations, qui sont présentes en vous, sont appelées à s'amplifier, à se développer et à se déployer, vous donnant de plus en plus d'impressions et de vécus qui sont directement reliés à la Dimension de Vie qui approche de vous et qui correspond à votre Éternité. En cette période, bien sûr, rester Tranquille est essentiel, mais je vais essayer de vous donner à voir (et je vous laisserai la parole ensuite) non pas tant les symptômes qui vous habitent et que vous vivez, de même que non pas tant les symptômes et ce que vit la Terre, mais plutôt ce qui correspond à cette phase de transition, cette phase intermédiaire, qui va vous amener à concevoir la Vérité de l'Esprit et à vous installer, de plus en plus paisiblement, au-delà de toutes les manifestations de ce monde et de votre corps, dans ce que vous Êtes, dans cette Demeure de Paix Suprême que certains d'entre vous ont approchée ou vécue, et que d'autres encore, parmi vous, ont déjà installée, de manière définitive. Tout cela résulte, à la fois, de la Fusion des Éléments, de la Rencontre avec les Éléments célestes et Terrestres, à venir et qui sont, d'ores et déjà, là, sur le plan de l'Éther, sur le plan éthérique et sur un plan encore subtil.

Cette phase est une phase de transition. Bien sûr, il y a des réajustements, dans vos corps, comme sur la Terre. Certaines choses anciennes, en vous, sont appelées à disparaître parce qu'elles ne servent plus à rien. D'autres choses apparaissent parce qu'elles font partie de l'Éternité. Au sein de cet espace, vous pouvez vivre cela avec plus ou moins de confort, plus ou moins de réticence, plus ou moins de doute, ou plus ou moins de Paix. Retenez que tout ne dépend, toujours et de plus en plus, que de vous, c'est-à-dire de l'endroit où vous Êtes, là, Présent. Présent à vous-même, ou présent à une date ou à un futur. Présent à vous-même, ou présent aux interrogations de ce monde, dans cette phase de transition. Quoi qu'il en soit, vous êtes tous à vivre des éléments qui vous sont propres mais qui traduisent, pour vous, une manière, spéciale et particulière et individuelle, de vous installer dans l'Éternité. Alors, cette période demande, de votre part, une grande quiétude et surtout d'installer, en vous, des modes non réactionnels à tout ce qui peut se produire, en vous comme à l'extérieur de vous. Cette phase où les Éléments se rencontrent, se fusionnent, pour célébrer le Retour de l'Éther et le Retour de l'Unité. Le Retour à cette Éternité se passe plus ou moins facilement, plus ou moins aisément, selon, justement, votre capacité à ne pas donner de poids à ce qui est déjà pesant : à la condition de vous accorder à ce qui est de plus en plus léger, c'est-à-dire l'état de votre conscience, et non pas l'état de votre vie, et encore moins l'état du monde.

Les dernières zones de résistance à la Lumière sont, en quelque sorte, en train de se condenser. Au travers de cela, on peut dire que l'histoire Terrestre se répète, à travers l'évènement de circonstances qui favorisent soit la violence, soit la paix. Alors, bien sûr, il y a la guerre, il y a la paix et, en vous, aussi, se déroule la même chose. Qu'est-ce qui gagne ? Est-ce la paix ou est-ce la guerre ? Cela ne dépend pas, bien sûr, de vos désirs, encore moins de ce qui se déroule dans votre vie mais, vraiment, de votre attitude Intérieure. Alors, je viens vous appeler à de plus en plus d'attitude Intérieure, de bienveillance, de neutralité et de Paix. C'est durant cette période qu'il va être extrêmement facile (qui va nous mener jusqu'au 1er décembre) soit de vous installer dans la Paix, soit de vous installer dans autre chose que la Paix. Vous avez toute la liberté pour décider cela. C'est vous qui décidez, non pas en réagissant, non pas en vous soumettant, mais en vous plaçant dans cette bienveillance de celui qui observe ce qui se déroule. Et ce qui se déroule n'est rien d'autre qu'une transition, un passage d'un plan à un autre, d'une manifestation de la vie à une autre manifestation de la Vie. D'une vie où tout avait été limité, tout avait été pesant, à une vie de légèreté, indépendante de toute circonstance même de ce monde. Certains d'entre vous le vivent déjà, à travers la modification de votre physiologie, mais tout cela avait été expliqué par mes Sœurs, comme HILDEGARDE ou encore SNOW (ndr : voir les interventions de HILDEGARDE DE BINGEN du 3 octobre 2012 et de SNOW des 19 août, 18 octobre et 1er novembre 2012).

Aujourd'hui, plus que jamais, vous êtes invité à vous bénir, à vous bénir dans la Paix, à vous trouver dans la Paix et, aussi, à faire la paix avec tout ce qui touche votre conscience : que cela soit vos propres colères, que cela soit vos propres douleurs, que cela soit vos propres interactions, proches ou plus lointaines, au sein de Frères et de Sœurs qui participent à votre vie, d'une manière ou d'une autre. Le temps est à la Paix. Je dirais, autrement, que le temps est à la réconciliation. Alors, bien sûr, nous savons pertinemment, comme vous, que certains Frères et certaines Sœurs ne veulent pas de ce monde nouveau, de cette Dimension nouvelle et veulent persister au sein de lois d'évolution, de lois d'enfermement. C'est leur liberté. Cela, nous vous en avons mis en garde pour vous mener à vivre, de façon la plus adéquate, cette période. Le temps des grands changements est enfin arrivé à votre porte. Bien sûr, je viendrai frapper à votre porte au moment adéquat et vous le savez : je vous l'ai dit et répété tout au long de ces années. Tout ce qu'il y a à faire, c'est de laisser venir ce qui vient. Tout ce qu'il y a à faire, c'est Être. Être et ne pas donner de poids et d'importance à ce qui passe. Et je vous rappelle que, même si vous êtes affecté, dans ce corps, ce corps passera. Je vous rappelle que si vous êtes affecté, dans certaines circonstances de vos vies, ces circonstances, elles aussi, passeront et beaucoup plus vite que vous ne pouviez l'espérer par une action de votre personne. Tout ce qui se déroule (même si cela ne vous apparaît pas, dans un premier temps) est issu de la Lumière. Bien sûr, ce n'est pas la Lumière qui déclenche les résistances mais, parfois, la Lumière peut amplifier les résistances. Alors, saisissez cela, comprenez-le et acceptez que certains Frères et Sœurs n'ont pas encore la possibilité (que cela soit proche de vous, comme à l'autre extrémité de la Terre) de se rendre compte ou d'accepter ce qui se déroule, en ce moment-même. Cela sera profondément différent dans peu de jours.

Alors, nous vous invitons, durant cette période de transition, à rester le plus Tranquille possible. Faites ce que vous avez à faire mais, au niveau de votre esprit, restez dans cette neutralité, cette bienveillance, dans cette observation. Profitez des moments où nous vous appelons, que cela soit l'une de mes Sœurs, ou moi, ou encore l'un des Anciens, ou encore au moment où la Lumière se fait plus jour en vous, pour l'accueillir et la vivre dans la plus grande des Paix et des sérénités. Si vous n'avez pas constaté, encore, suffisamment d'effets de la Lumière, dans votre vie et dans ce que vous êtes, alors laissez rentrer encore plus de Lumière. Quel que soit ce qui se produit dans votre corps, quel que soit ce que votre Cœur a à vivre, soyez sûr (et assuré) que ce qui se déroule n'est que la pénétration, toujours plus intense, de la Lumière. L'effet de l'Éther de la Terre, au niveau collectif, la Merkabah Interdimensionnelle collective et le Canal Marial, tous ces éléments sont en œuvre et en place, dorénavant. Ma Sœur SNOW vous a expliqué ces Déploiements finaux de la Lumière (ndr : voir en particulier l'intervention de SNOW du 18 octobre 2012). C'est très exactement ce qui se déroule. Et si l'on compare cela à une naissance, nous, femmes, nous savons pertinemment que le moment de la délivrance est celui qui survient avant la naissance, à proprement parler et le moment, parfois, où le plus intense est vécu, parfois, comme un moment douloureux. Mais ce moment douloureux laisse très vite la place au sentiment de plénitude dès que la naissance a eu lieu. Rappelez-vous cela.

Alors, quel que soit ce que la résistance à la Lumière manifeste, en vous comme sur le monde, soyez patient et soyez Humble. Vous n'avez aucun moyen d'agir sur les Éléments, en vous comme sur la planète. Il ne sert à rien de vouloir imaginer protéger telle zone, telle région, parce que ce qui doit arriver à cette région est aussi inscrit dans le Plan de la Lumière, quoi qu'il arrive. Si vous arrivez à transcender et, en quelque sorte, à dépasser, la première impression, les premières images, les premières émotions qui peuvent se manifester et se manifesteront à vous, vous verrez que, derrière toute cette agitation, toute cette apparence que vous pourriez nommer désagréable ou chaotique, se trouve la Paix de l'Éternité. Il n'y a rien d'autre à faire que de le percevoir. Il n'y a rien d'autre à faire que de laisser Shantinilaya s'établir, totalement, en vous. C'est de cette façon que vous contribuerez à laisser s'établir le Règne de la Lumière qui est déjà, je vous rappelle, accompli sur les autres Dimensions. La Terre rejoint sa Dimension d'Éternité. Vous aussi. Ceci se déroule en ce moment même et vous appelle à vivre cette période dans la plus grande des sérénités. Même si votre personnalité se manifeste et manifeste à vous des sentiments, quels qu'ils soient, ces sentiments passeront. Ils ne font pas partie de ce que vous Êtes, c'est-à-dire la Demeure de Paix Suprême.

Jusqu'à un certain stade, nous vous avions parlé de choix entre la peur et l'Amour. Maintenant, le choix est plus entre Shantinilaya et la colère. Ce sont, non pas deux émotions (même si la colère est une émotion) mais deux états : état de résistance ou état d'Abandon. C'est-à-dire que l'Abandon du Soi (s'il n'a pas été conscientisé et réalisé) se réalisera, je dirais, en quelque sorte, coûte que coûte, quoi que vous en pensiez. C'est là la plus grande des Libertés. À vous de vous déterminer. Et cette détermination, elle va vous suivre, maintenant, jusqu'à mon Annonce. Que cela soit dans la facilité de la Paix, de la Demeure de Paix Suprême, ou que cela soit dans la colère et la résistance, parce que vous avez, quelque part, en vous, un sentiment qui s'est fait jour de ne pas y être arrivé. Mais je vous rassure : il n'y a nulle part où arriver, il y a juste à Être, et cela ne nécessite (vous vous en apercevrez vous-même) aucun déplacement, aucun mouvement. Juste à être là (soit Présent à vous-même, soit établi dans cette Dissolution, elle-même, de la conscience) pour en bénéficier. Petit à petit (et assez rapidement, dans cet intervalle de temps), ce qui est apparu (et qui ne faisait qu'apparaître) disparaîtra. Ce qui est apparu (et qui est installé) et qui doit être et devenir, en quelque sorte, votre Éternité, s'installera, quoi que vous fassiez. À vous de savoir où vous vous placez parce que les deux circonstances seront, durant cette période, je dirais, concomitantes, elles aussi. Vous observerez une grande différence, sur la Terre, entre les Frères et les Sœurs qui ont choisi et ont dit « oui » à la Lumière, de manière définitive, et ceux qui, jusqu'à présent, pensaient jongler et accommoder la Lumière à leur façon de voir. Mais rappelez-vous que c'est votre Liberté. Je tiens, simplement, à vous donner ces informations. Elles vous arriveront, aussi, bien sûr, de multiples parts : dans votre conscience, comme, aussi, dans ce qui vous sera donné à observer et à voir, en vous, au dehors de vous, et partout sur la Terre.

Le temps de l'Appel est très proche. Certains d'entre vous, d'ailleurs, l'ont pressenti et l'ont déjà vécu, à leur manière. Que cela soit l'Appel par une Étoile, que cela soit l'Appel par un Ancien mais, aussi, par votre capacité à vous extraire de vous-même, non pas par un acte de volonté mais, bien, par la capacité, de l'Amour, à établir cette Paix. Ainsi donc, Shantinilaya découle directement de votre état d'Amour ou de votre état de colère (qui vous en éloigne). C'est vous qui vous ajustez, maintenant, je dirais, en temps réel, comme s'il n'y avait plus de latence entre votre conscience et les évènements (évènements Intérieurs comme évènements extérieurs). À vous de voir, là aussi. Et à vous de vous situer dans ce qui se déroule.

Cet espace de transition est très particulier parce qu'il y a, effectivement, la perception claire (et qui sera de plus en plus claire, pour beaucoup d'entre vous) de vivre à cheval sur deux réalités, à cheval sur deux mondes. Ou deux mondes qui s'interpénètrent et dont l'un va, de manière fort naturelle, mettre fin à l'autre, sans aucune lutte, sans aucune difficulté, excepté pour celui qui a décidé de se placer sous l'action de la résistance et de la colère. Vous n'avez rien d'autre à faire que d'observer. Vous n'avez rien d'autre à faire que d'Aimer, non pas comme un acte de la volonté, mais comme en vivant, réellement, la nature même de ce que vous Êtes qui est Amour, Unité, Félicité et Demeure de Paix Suprême. Vous serez, soit de plus en plus dans la Béatitude, soit de plus en plus en colère. Mais cela n'appelle pas de correction, ni dans un cas, ni dans l'autre, mais, simplement, d'être au clair avec ces deux sensations, ces deux états et ces deux consciences. C'est vous qui vous positionnez, vous-même, selon ce que vous Êtes et selon ce que vous Serez. Cela, maintenant, ne pourra plus faire, très vite, plus aucun doute pour vous. Les derniers doutes seront levés. Les dernières interrogations s'élèveront en vous. Alors, vous serez à même de bénéficier de l'intégralité de la Lumière. Ce qui, auparavant, n'était encore que des expériences ou des états transitoires, deviendront non plus une expérience mais, de plus en plus, un état permanent.

Alors, je vous invite à laisser la Lumière agir parce que ce qui agit, en fait, c'est votre Éternité qui vient se mesurer, si l'on peut dire, à votre éphémère. Et cela ne dépend aucunement de votre réaction, mais plus de votre capacité à vous situer dans la béatitude ou dans la colère. Cela va vous apparaître de plus en plus lucidement. Les signes (si vous les avez vécus, au niveau de manifestations de votre corps) peuvent s'amplifier, durant cette période. Mais soyez certains qu'à la fin de cette période, il y a la Paix et cette Paix est au-delà de tout ce que vous avez pu vivre, jusqu'à présent, comme expériences, même d'Êtreté, même de Communion ou de Fusion avec un Double. Parce que, là, vous retrouvez l'intégralité, la totalité de votre héritage.

C'est durant cette période que se réalise, bien sûr, le Choc de l'Humanité. Mais aussi, tout ce qui doit disparaître doit être brûlé dans le Feu de l'Amour et dans le Souffle de l'Amour. Et vous, vous êtes là : soit vous portez ce Souffle et ce Feu, soit vous résistez à ce Souffle et ce Feu. Votre capacité d'Abandon va donc être mise en avant et elle va donc vous être montrée. Déjà, pour certains d'entre vous, la révélation de vos Lignées (que cela soit par les rêves ou par des révélations spontanées) a pris une certaine acuité. Alors, bien sûr, vous saisissez parfaitement que ces moments-là sont au-delà de toute analyse, de toute interprétation ou de toute projection Rappelez-vous que dans cette phase de transition particulière, il n'y a que l'Amour qui éclaire, il n'y a que l'Amour qui met en Paix. Et, pour cela, il n'y a rien d'autre à faire que de laisser l'Amour Être. Laisser l'Amour Être, c'est retrouver ce que vous Êtes. Ne pas laisser l'Amour Être, c'est continuer à maintenir l'Illusion : l'illusion de la souffrance, l'illusion de la personne, l'illusion d'un chemin ou d'une évolution. Mais, encore une fois, vous êtes Libre : Libre de vous placer selon les lois dites de l'évolution, ou de vous placer selon la Loi d'Éternité qui n'a rien à voir avec une quelconque éternité. Cela vous a été expliqué de façon, parfois, forte, je dirais, par cet intervenant qui s'est manifesté, durant cette année, ce fameux BIDI (ndr : voir ses interventions dans la rubrique « messages à lire »). Mais je vous rappelle que vous Êtes tous, aussi, BIDI, que vous Êtes tous, aussi, ce que je Suis. N'oubliez pas cela. Dans les moments où peut se présenter une difficulté, rappelez-vous qu'il n'y a pas à nager à contre-courant. Quoi que vous ayez à vivre, c'est, très précisément, ce que vous avez à vivre. Si votre corps doit disparaître, durant cette phase, il disparaîtra mais, vous, vous ne disparaissez pas. Si votre corps doit être en état de Béatitude, vingt-quatre heures sur vingt-quatre, alors, il le sera. Parce que, quel que soit ce que vous avez à vivre, individuellement, vous participez au Règne de la Lumière, même en vous y opposant. C'est ainsi.

Rappelez-vous qu'en définitive, et à la fin de cette période de Transition, quand mon Appel aura eu lieu, quand les mécanismes liés à l'immobilité de la Terre et à la vôtre auront eu lieu, de façon synchrone, alors, à ce moment-là, vous serez tous Libérés. Et rappelez-vous, encore une fois, qu'il n'y a strictement rien à faire, qu'il n'y a strictement rien à chercher, qu'il n'y a strictement rien à projeter ou à espérer en une quelconque date. Ce n'est simplement que cette date que je vous ai donnée qui est un moment de Rassemblement Unitaire, je dirais, non pas pour nourrir un quelconque égrégore, non pas pour projeter un quelconque amour sur telle région de la planète ou de votre corps mais, bien, pour Vivre l'Amour (ndr : le 1er décembre de 14 à 15 heures). Si vous Vivez l'Amour, à ce moment-là, si cette période de Transition se termine dans l'Amour, pour vous, alors, vous verrez, par vous-même, que rien ne pourra vous faire ébranler, que rien ne pourra vous faire sortir de Shantinilaya, et que vous serez établi, avec force et vigueur, dans cette Humilité et dans cette nouvelle Dimension de vie, quoi que devienne ce monde durant cette période. Parce que je ne vous cache pas que l'approche du Rayonnement de La Source, ainsi que l'approche de ce qui doit arriver dans votre ciel, a déjà des effets extrêmement importants, même si cela n'est pas visible à vos sens. Seul votre ressenti, en lui-même, votre conscience, elle-même, en est déjà imprégnée.

Je vous rappelle que les premières descentes de l'Esprit Saint, sur cette Terre, ont eu lieu, maintenant, voilà presque 30 ans, en août 1984. Alors, l'ensemble des Portails galactiques ont été ouverts, l'ensemble des Portes du Soleil et de la Terre ont été Libérées de toute Prédation. Et vous allez en constater les effets de manière beaucoup plus intense que ce qui a été observé jusqu'à présent, aussi bien en vous que sur l'ensemble de la planète. Le corps de la Terre vit son Ascension. Votre corps, aussi, de la même façon. N'oubliez pas de suivre, en vous, comme en ce que vous demande ce corps, les lignes de moindre résistance, parce que c'est là où est la Fluidité, c'est là où est la Grâce et c'est là où est, surtout, la Vérité Éternelle. Alors, que choisissez-vous, encore une fois : la Vérité Éternelle que vous Êtes ou la vérité éphémère qui change sans arrêt et qui deviendra de plus en plus résistance ? Que cela s'exprime dans votre corps, dans votre conscience, ou que cela s'exprime dans la Béatitude de la Demeure de Paix Suprême, cela va être de plus en plus tranché, en vous. Observez, réellement, vos Frères et Sœurs, Ouverts, qui vous entourent : vous constaterez cela avec de plus en plus d'évidence et facilité.

Quoi qu'il en soit, notre rendez-vous du 1er décembre n'est pas un rendez-vous que je vous donne moi, personnellement (même en tant que celle qui coordonne, en quelque sorte, l'Avènement et le Retour de la Lumière) mais, bien plus, l'action de la Lumière elle-même, dans ses différentes composantes, qu'elles soient au niveau du Noyau de la Terre, de Sirius qui est réveillée, que cela soit au niveau de votre atmosphère ou des différentes couches isolantes qui se terminent en ce moment même. Toutes les modifications Élémentaires de la Terre, toutes les modifications et Fusions des Éléments du ciel, sur cette Terre, sont, très exactement, les preuves que certains d'entre vous attendaient et espéraient. Ces preuves, Intérieures, avant tout, mais aussi qui seront en parfaite synchronicité avec l'extérieur. Comme vous l'a dit ma Sœur SNOW : le Déploiement final du Cœur Ascensionnel vient combler l'ensemble de vos champs énergétiques et Vibratoires (ndr : voir la rubrique « protocoles à pratiquer / Déploiement du Cœur Ascensionnel »). Vos auras, si vous préférez, vont continuer à s'expanser, durant cette période. L'Amour aussi. La Béatitude aussi. Alors, il y a pas le choix. Le seul choix est expansion ou contraction : dilatation et Joie, ou rétraction et colère. Cela est un élément nouveau parce que, jusqu'à présent, nous vous avions parlé de l'incertitude liée à vos peurs. Cela n'est plus la peur qui est en œuvre, maintenant.

Le Choc de l'Humanité se déroule, en vous, dans votre chair, comme dans la chair de la Terre. Ceci deviendra, extrêmement vite, d'une évidence totale pour l'ensemble de l'humanité. Bien sûr, beaucoup de vos Frères et de vos Sœurs, autour de vous-même, vont se poser des questions par rapport à cela. Rappelez-vous que ce n'est pas dans les mots que vous pourrez satisfaire quoi que ce soit d'Éternel, mais dans la manifestation de votre propre Éternité : celui d'un Cœur Aimant, Pacifié, qui vit cette Béatitude et qui la Rayonne, sans rien projeter, parce que c'est un état naturel. Ne vous trompez pas d'explication pour ceux qui viendront à vous. Ne vous trompez pas de justification. La Lumière Est, et vous avez juste à l'Être afin, littéralement, de nourrir vos Frères et vos Sœurs qui vous approcheront, dans ces moments-là. Votre Présence sera, réellement, un baume, à vous-même comme à l'ensemble de vos Frères et vos Sœurs, sur toute la planète, mais aussi, surtout, dans vos environnements respectifs.

Voilà ce que j'avais à vous délivrer, aujourd'hui, et je vous accorde, bien sûr, bien volontiers, s'il est besoin, en vous, des renseignements complémentaires par rapport à cette période ou à notre rendez-vous. Alors, je vous écoute, avec Amour.

Question : Quand on s'estime blessé ou trahi, vaut-il mieux l'exprimer (même si cela relève de la colère) ou vaut mieux t-il ne rien dire ?
Cela dépend où tu Es. Si tu Es dans l'Amour, alors, comme disait le Maître PHILIPPE, il y a peu de temps : tends l'autre joue (ndr : intervention de PHILIPPE DE LYON du 10 novembre 2012). Cela est pour toi l'épreuve pour montrer où en est ton Abandon. Parce ce que qu'est-ce qui peut être blessé ou trahi, si ce n'est la personnalité. Celui qui est établi dans sa Présence, celui qui vit Shantinilaya, l'Extase ou la Béatitude, comment, en quelque manière que ce soit, pourrait-il se sentir trahi ou blessé ? Ce n'est jamais que la personnalité éphémère qui est trahie ou blessée. Et comme le disait, d'ailleurs, l'un des Anciens, il y a quelques années : essaye, simplement, de ne pas réagir au moment où cela est vécu et perçu et tu verras, par toi-même, que ce besoin de réagir ou d'exprimer une justice de la personnalité, quelle qu'elle soit, s'effacera de lui-même, et tu trouveras d'autant plus vite la Paix que tu Es (ndr : voir les interventions d'UN AMI des 20 et 27 novembre 2010). Ce n'est jamais en réagissant à une injustice que tu permettras à l'Éternité de s'installer. Réagir à l'injustice ne fait que maintenir l'existence même de la personnalité et de la division. Mais je te rappelle que, jamais, ce que tu Es ne peut ni disparaître, ni être blessé, ni être trahi. Et que si tu te sens trahie et blessée, cela te montre, toi-même, où tu te situe et que si tu acceptes de sortir de l'endroit où tu te situes pour laisser Être la Lumière, alors tu constateras, très vite, que rien ne peut réagir et que rien ne peut être blessé. Chose, bien sûr, que ne peut comprendre la personnalité et l'éphémère. Je vous rappelle que ce monde est bâti, au-delà de l'Illusion, sur le principe d'action / réaction. Il y aura toujours un Frère ou une Sœur qui te trahira. Il y aura toujours un Frère ou une Sœur (ou une circonstance) qui viendra te mettre au défi, par rapport à ton Éternité, jusqu'au moment où tu seras, toi-même, sûre et certaine (non pas au sein d'une croyance mais dans ton vécu) que tu Es l'Éternité. À ce moment-là, plus rien ne pourra venir te blesser.

Question : Que faire quand on vit des moments de stase, mais qu'on n'a aucun ressenti, en particulier au niveau du Canal Marial ?
Mon Enfant, cela a été expliqué, y a peu de temps, là aussi (ndr : intervention d'ANAEL du 10 novembre 2012). Alors, je reprécise les choses. Il vous a été montré qu'il existait, au-delà de la conscience et de l'aspect Vibratoire de la conscience, un état où n'existe nulle perception et où, pourtant, comme tu le dis, se produit un état de stase. C'est justement ce qui te conduit à l'Infinie Présence, quand s'arrêtent toutes tes perceptions. Dans ces moments-là, si tu t'Abandonnes, en totalité, alors, tu franchiras la Porte de l'Ultime Présence et tu rentreras dans ta propre Résurrection. C'est aussi simple que cela. Ce qui n'était pas possible, auparavant, devient possible. La cessation même des manifestations de la conscience vous conduit à ce que BIDI a nommé la a-conscience, très facilement.

Question : s'entendre appeler par un autre nom que son nom de baptême peut correspondre à un Appel de Marie ?
Vous avez tous un nom. Ce nom est un nom d'Éternité. Il n'a rien à voir avec le nom d'âme. Il est le nom que vous portez au-delà de toute forme, dès votre apparition au sein d'une forme, quelle qu'elle soit. C'est ce nom-là qui, effectivement, peut être prononcé.

Question : tout en entendant ce nom, j'ai senti une plume blanche dans ma main ?
Notre Présence, notre Infinie Présence, est très près de votre Présence. Nous vous avons dit que, dans le Canal Marial, nous pouvions nous présenter à vous. Rappelez-vous qu'au-delà du besoin de sens, du besoin d'explication, le plus important sera toujours ce qui est vécu, à ce moment-là, et que ce qui se pose la question sera toujours le mental. Dans les autres Plans que vous vous apprêtez à vivre, il est évident que quand vous avez une manifestation, il n'y a pas le cerveau qui est là pour essayer de discriminer ce qui est bien, ce qui est mal, ce qui est utile, ce qui est inutile, ou tout autre aspect de comparaison, mais que l'établissement de ces contacts, de ces relations, de ces Fusions, de ces Communions, ou la Rencontre avec un Double, ou encore avec des intervenants des Plans Multidimensionnels, ne fait que vous renforcer dans votre Multidimensionnalité. C'est, justement, tout cet aspect transitoire qui doit vous faire tenir Tranquille, c'est-à-dire non pas chercher un sens ou une explication, parce que le sens et l'explication viendront d'eux-mêmes, après, et sans aucune utilité de l'outil mental. Le vécu Vibratoire ou le vécu de la Rencontre, en elle-même, quelle que soit cette Rencontre (que tu sois caressée au niveau de la joue, que tu sentes un frémissement sur ta tête, que tu sentes une Présence dans ta chambre, que tu sentes un Être à côté de toi, ou que tu entendes ton nom) représente uniquement notre approche et ce que nous avons nommé (à défaut d'autre terme) la juxtaposition des Dimensions : cette ère de transition, cette époque de transition, très courte, dans laquelle vous rentrez, de façon de plus en plus intime. Donc, ne cherche pas le sens ou l'explication. De la même façon que, quand une de tes Lignées t'est révélée, ce qui est important c'est l'impact sur la conscience et cela installe les quatre Piliers du Cœur qui permettent le Déploiement du Cœur Ascensionnel. Il n'y a pas à rechercher de sens ou de signification. L'intérêt n'est pas de savoir que tu as une Lignée sur Sirius mais, bien, d'en vivre les effets et la conséquence. Et plus tu accepteras de ne pas chercher de sens ou de signification, plus tu seras installée dans le temps de ton vécu, au moment où cela se produit, et plus tu découvriras l'Amour, plus tu découvriras la Demeure de Paix Suprême. Jamais aucune explication ne satisfera autre chose que ton propre mental. Comme mes Sœurs vous l'ont dit, et aussi beaucoup d'Anciens : nous aurions pu développer bien plus que ce que nous vous avons donné, par exemple au niveau de l'anatomie subtile ou occulte (ou, en tout cas, multi-dimensionnelle) de ce que vous Êtes. Nous vous avons donné les éléments importants (et cela a été expliqué) mais il y a des tas d'éléments que vous sentez, que vous vivez, sur lequel nous n'avons pas été plus loin dans les explications parce que nous avons non pas jugé mais estimé (au travers de ce que nous percevions) qu'il n'était pas utile de vous en donner la signification. Rappelle-toi que tu marches mais tu ne sais pas quels sont les muscles, les noms des muscles qui te permettent de marcher : pourtant, ils marchent. Il est en de même pour la multi-dimensionnalité. L'explication et le sens, la signification, ne sont toujours que liés, en définitive, à votre mode de vie et d'expression au sein de ce monde de la Dualité, de l'action / réaction, du Bien et du Mal. Au-delà de ce monde, il y a un autre monde, dans lequel vous pénétrez, qui n'a plus rien à voir avec tout cela. La Transcendance (ou, si vous préférez, ce qui a été appelé la spiritualisation de la matière), c'est justement cela : c'est laisser la Lumière agir dans la matière, c'est ne pas se servir de la matière (et, donc, du mental) pour essayer de comprendre, d'expliquer, d'accaparer, ou de posséder, ce qui est Libre.

Question : des personnes vivant le même niveau Vibratoire peuvent tout aussi bien entrer en résonance, de manière spontanée, ou aussi s'entredéchirer ?
Bien Aimé, tout dépend de ce qui s'exprime, à ce moment-là. Soit il y a réaction, et la personnalité va prendre le devant pour des choses parfois insignifiantes. C'est cela qu'il faut voir à l'œuvre. Et justement, s'il y a affinité Vibratoire (et je ne parle même pas des Doubles, quels qu'ils soient), il y a possibilité de vivre la Communion et la Fusion, que vous soyez l'un en face de l'autre ou à distance. Alors donc, à vous de voir ce que vous vivez. Vous ne pouvez pas être proches Vibratoirement et vous entre-déchirer. Ce n'est pas possible. Ou alors vous retombez, d'emblée, dans les masques, dans les apparences, dans les combats, qui n'ont rien à voir avec la Lumière et l'Amour. Donc, s'il y a Amour, s'il y a Communion, s'il y a Fusion ou, éventuellement, s'il y a neutralité, alors il y a Amour. Par contre, s'il y a colère, s'il y a ce que tu nommes s'entre-déchirer, cela ne fait que traduire que l'un des deux ou les deux, sont redescendus, quelque part, au niveau de l'expression de la personnalité. Cela ne peut jamais être le cas pour celui qui vit Shantinilaya ou qui vit l'Extase de la Béatitude. C'est toute la différence, aussi, entre l'Abandon à la Lumière et l'Abandon du Soi. L'Abandon à la Lumière, c'est avoir laissé pénétrer la Lumière, avoir vu et vécu le Soi, mais s'en servir pour autre chose que ce que vous Êtes. Et bien sûr, à ce moment-là, il peut y avoir antagonisme, friction, résistance, colère. Ce qui n'est pas le cas pour celui qui est installé dans Shantinilaya. Bien sûr, je te rappelle que la personnalité trouvera toujours des prétextes (comme dans une des questions précédentes, par exemple) pour exprimer son ressenti et, donc, pour engager (même si cette confrontation n'est pas violente, en apparence) le besoin d'exister, c'est-à-dire d'affirmer la personne, d'affirmer une blessure, d'affirmer une trahison, qui n'existe pas, en définitive, je le rappelle, au niveau de ce que vous Êtes. Et la façon dont tu vois toi-même la colère, le fait de s'entre-déchirer, de vivre cela, ou d'Être dans la Paix la plus totale : toute la différence est là. Je vous rappelle (même si l'exemple n'est peut-être pas tout à fait adéquat) que Jeanne d'Arc chantait sur le bûcher. Est-ce que la personnalité peut chanter quand elle est soumise au feu réel ? Je ne crois pas. Celui qui est réellement installé dans Shantinilaya (ce n'est pas une vue de l'esprit ou un discours) est totalement indépendant de ce qui arrive à ce corps. Il l'habite, en totalité, mais la spiritualisation de la chair a eu lieu. Alors, à ce moment-là, quoi que devienne cette chair, ça n'a plus aucune importance. Le corps est le Temple parce que c'est en lui que se réalise cette alchimie finale. Mais le but, bien sûr, est de ne plus être tributaire de ce corps, parce que ce corps est spiritualisé. Alors, comment un corps qui serait spiritualisé, ou en voie de l'être, pourrait manifester autre chose que l'Amour ? Mais, bien sûr, nous concevons parfaitement que pour celui qui exprime encore une personnalité, il n'y ait pas de solution. Mais la seule solution elle n'est justement pas au sein de la personnalité. Mais pour cela, il faut le vivre pour le réaliser.

Question : Si, aujourd'hui, une maladie grave arrivait au niveau du corps, que faudrait-il faire ?
Je n'ai pas de réponse à te donner parce que cela ne concerne que toi. Si la peur est présente, que feras-tu ? Tu iras te jeter dans les mains de ceux qui peuvent te soigner, soigner ce corps selon les lois de ce corps. Et cela sera l'attitude juste. Mais ne compte jamais sur personne pour te dire quoi faire face à ce genre de problème, parce que cela ne concerne que toi. Alors, bien sûr, il pourrait être adopté l'avis de la science concernant ce corps et, alors, adopter ce que vous nommez des actions thérapeutiques, parfois très dures. Mais à vous de décider. À vous de voir. C'est vous qui savez où vous êtes. Je te rappelle que si tu Es Absolu, ou que si tu confines à l'Infinie Présence, il n'y a aucune raison que quoi que ce soit qui survienne sur ce monde, comme dans ta chair, ne puisse affecter quoi que ce soit de ce que tu Es. Il n'en est pas de même, bien sûr, si tu es encore sous l'influence de ta propre personnalité. Les lois de votre monde appellent à la réaction, que cela soit en allant voir ce que vous nommez un chirurgien, que ça soit en allant voir un médecin, un guérisseur (ou peu importe). C'est vous qui êtes Libre, c'est votre corps. Si vous n'avez pas confiance, que va-t-il se passer ? Alors, vous irez voir ceux qui vont vous opérer et vous proposer, justement, des explications, que ces explications concernent la physiologie de ce corps lui-même, comme des explications plus subtiles au niveau des différents corps subtils. Mais l'un comme l'autre ne sont que des vérités relatives qui ne concernent que l'éphémère et tout dépend, là aussi, de l'emplacement de ta conscience. En aucun cas, nous ne pouvons vous appeler à aller vers des soins courants ou vers des soins que vous nommez énergétiques ou alternatifs ou, encore, vous dire de ne rien faire. C'est vous qui décidez qu'est-ce qui vous met dans un sentiment de sécurité : sécurité illusoire de l'explication ou de l'action / réaction ? Sécurité subtile de l'énergétique ? Ou sécurité absolue de celui qui Est Absolu.

Nous n'avons plus de questionnement. Nous vous remercions.
Alors, bien Aimés Frères, Sœurs et Enfants (quel que soit le nom que vous souhaitez que je vous donne), vivons, si vous le voulez bien, un moment qui préfigure, si vous le voulez bien, notre prochain rendez-vous. Installons-nous, quelques minutes de votre temps, au-delà, justement, de votre temps. Je vous dis donc : à dans deux semaines.

... Partage du Don de la grâce ...

Je suis MARIE, Reine des Cieux et de la Terre, et je vous dis : au 1er décembre. À bientôt.

________________________________________________________________

NDR :

L'intervention de MARIE aura donc lieu le 1er décembre prochain, de 14 à 15 heures, heure française à la montre. Ce jour là, une journée de canalisations publiques étant déjà programmée à Biarritz, cette intervention se fera donc, en public, dans ce cadre (vous trouverez tous les détails dans la rubrique « canalisations publiques »). Toutefois, MARIE rappelle qu'au-delà de la présence physique, la connexion, en Esprit, à cette heure-ci, quel que soit le lieu où vous vous situez, permet de vivre les aspects Vibratoires qui seront alors proposés.

Les heures indiquées correspondent à l'heure française, à la montre.Le lien Décalage Horaire (http://www.lolo.free.fr/Divers/DecalageHoraire.html) vous permettra de déduire votre horaire local.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page