Autres Dimensions

Sois qui tu es

Accueil > MESSAGES A LIRE - > O.M. AÏVANHOV

O.M. AÏVANHOV

25 juin 2010

pdf

Et bien, chers amis, je suis extrêmement content de vous retrouver. Alors, je vous présente toutes mes bénédictions et, si vous le voulez bien, nous allons commencer à échanger par rapport à vos questions.

Question : quelles étaient les très fortes et rapides Vibrations que j'ai ressenties dans le corps, me donnant l'impression de « décoller » pendant quelques secondes ?
Cela a toutes les caractéristiques de l'énergie du Supramental mais, rappelez-vous aussi que vous êtes, à différents moments, selon qui vous êtes, selon ce que vous faites, irradiés littéralement avec les radiations de la Source qui sont des radiations ionisantes, qui donnent comme s'il y avait des milliers de petites aiguilles qui vous touchaient la peau. Ça, c'est aussi une des caractéristiques d'élévation vers le Supramental.

Question : je sens les Couronnes, j'ai des sensations Vibratoires dans le corps mais je n'arrive pas, ou que très rarement, à atteindre la Joie. Quoi faire ?
Couper la tête. Il y a des gens qui vivent des Vibrations très intenses mais qui sont dans une vigilance mentale très pointue, du fait de leur cerveau, du fait de leur Intelligence (que vous appelez le QI) et, donc, ces gens-là ont eu l'habitude, dans les vies passées, de passer par ce qui était appelé la voie sèche, c'est-à-dire la voie de l'intellect et il reste, non pas des résistances, mais des mécanismes de fonctionnement. Donc, il faut faire taire tous les signaux qui viennent de l'intellect et cela est réalisable très simplement parce que, et c'est ce que vous allez réaliser je crois dans les jours qui viennent, c'est le passage de la Vibration, en totalité, dans la respiration, dans le Feu du Cœur et dans la Conscience. Et ça correspond aussi (pour certains, c'est pas pour tout le monde) à ce qu'avait appelé Anaël, le non abandon total à la Lumière. Il faut atteindre le moment, pour ces personnes (encore une fois, ce n'est pas une règle générale) où la Vibration, les Vibrations deviennent tellement envahissantes que le mental est noyé par la Vibration, littéralement.

Question : et qu'en est-il quand on se sent joyeux mais quand on ne ressent pas de Vibration ?
Alors, chère amie, je vais te poser une question : qu'appelles-tu être joyeux ?

Question : être légère, coulante, dans la fluidité.
Cela correspond au fait que tu as accédé, par la Couronne Radiante de la tête et certaines nouvelles lampes, à cet état mais que cet état ne s'est pas installé dans le Cœur parce que, au niveau de ton chakra du Cœur, il n'y a pas toute la place pour la Lumière.

Question : comment faire la place pour la Lumière ?
En faisant le vide. Disons qu'il faut déménager certaines choses qui sont là depuis longtemps.

Question : je ne sens pas de vibrations mais comme des pulsations.
C'est des Vibrations. Et bien, maintenant, qu'est ce qui t'empêche de diriger ces Vibrations dans le Cœur ? Eh bien, il faut vider le Cœur. En déménageant. Il faut enlever les caisses. Les caisses qui sont, pour toi, les croyances, l'éducation, les conditionnements, qui font dire que, comme toutes les personnes, l'important de l'Amour, c'est les enfants, l'important de l'Amour, c'est la famille, l'important de l'Amour, c'est la relation à l'autre mais, là dedans, tu oublies une chose, c'est la relation à Soi. La Vibration du Cœur est accès à la Joie. La Joie de la tête n'est pas la Joie du Cœur. La Joie du Cœur, elle est Vibration et Conscience. Ça veut dire que si la Joie est ressentie (et qui est la caractéristique déjà des chakras du haut) et si cette Joie ne s'établit pas dans le Cœur, ça veut dire qu'il y a pas la place dans le Cœur pour que l'énergie arrive à ce niveau-là. Il est des êtres pour qui il est plus facile d'ouvrir le chakra du Cœur, et moins le chakra de la tête etc. etc. mais ça veut dire, avant tout, qu'il faut nettoyer, vider les caisses, c'est-à-dire retirer tout ce qui encombre, tout ce qui est lié aux mémoires et aux attachements. Ça veut pas dire abandonner tous les proches. Ça veut dire se considérer et se vivre comme libre de tout attachement. Les attachements empêchent la Joie, quels qu'ils soient, comme les croyances, comme les peurs. C'est pour cela d'ailleurs que la plupart des mystiques ont toujours vécu seuls et n'ont quasiment jamais, jamais eu de descendance parce qu'il y avait une responsabilité par rapport à cela. C'était soit la génération que vous appeliez horizontale, soit la génération verticale et les deux ne pouvaient pas se marier. Attention, ça veut pas dire qu'il ne pouvait pas y avoir de relation entre un homme et une femme et je ne parle pas de ça. Je parle des engagements au sein de la Vie matérielle. Aujourd'hui, les choses sont profondément différentes. Il y a possibilité, pour tout le monde, d'accéder à cela mais il faut quand même déménager ce qui reste. Et je sais pas qui est-ce qui a dit ça, le Christ l'a dit à certaines personnes qu'il a crucifiées, entre guillemets : il veut toute la place. Pas le Christ en tant que personne, bien sûr, mais le Feu de l'Amour. Le Fils ardent du soleil n'a qu'une tension, c'est le soleil, c'est-à-dire le Christ, Christ Mikaël. Il ne peut exister deux tensions au niveau du Cœur. C'est soit une tension verticale, soit une tension horizontale mais, tant qu'il existe des attachements, quels qu'ils soient, vous ne pouvez vous établir, librement s'entend, au sein du Cœur. Alors, il y a des êtres qui sont prédisposés et qui vont vivre cette Joie, cette Vibration, en maintenant une certaine forme d'attache mais c'est pas les attaches comme ceux qui sont réellement attachés. On va dire, c'est des pôles d'intérêt. Il y a pas de dépendance Vibratoire : tout est là. Tant que la quête ne devient pas le sens de votre Vie, vous ne pouvez pas vivre cela. C'est le principe du singe : vous ne pouvez pas voir quelque chose de nouveau si vous n'avez pas lâché l'ancien. Ce qui ne veut pas dire que l'ancien va disparaître et être éliminé de votre Vie mais c'est vraiment toute une attitude mentale liée à la possession. Tant que tu diras : mes enfants, mes ceci, mes cela, tu ne pourras pas atteindre ce que tu recherches. Cela rejoint le sens de la possession. Ce que tu possèdes ou ce que tu crois posséder, te possède, en fait.

Question: si on s'abandonne à la Lumière, c'est elle qui se charge du déménagement ?
Et ça revient exactement au même à ce que j'ai dit là, il me semble. S'abandonner à la Lumière, c'est aussi accepter que les caisses déménagent. Si ta Conscience n'est pas prête à accepter cela, crois-tu que l'Intelligence et la liberté de la Lumière va le faire ? L'Intelligence de la Lumière agit à condition d'accepter et si elle n'agit pas, ça veut dire quoi ? Que la Lumière n'agit pas ? Non, ça veut dire simplement que ça n'a pas été accepté. C'est le même principe, si vous voulez, que les gens qui disent : « je veux ceci, je veux cela », « mon Cœur veut ceci, mon Cœur veut cela » et, pourtant, cela ne se produit pas. Il faut être logique. La Conscience suit la Vibration. La Vibration suit la Conscience. S'il n'y a pas concordance, ça veut dire quoi ? Que vous avez des circuits qui sont pas fonctionnels ? Pas du tout. Ça veut dire qu'il n'y a pas d'adéquation totale entre ce que vous exprimez et ce que vous vivez, entre ce que vous souhaitez, parfois ardemment, et ce que vous ne voulez pas lâcher. Il faut prendre Conscience que, même au niveau des êtres qui suivent un chemin et qui sont éveillés, beaucoup ont tendance à ne pas vouloir lâcher l'ancien. C'est une stricte Vérité. Parce que, sinon, avec la Lumière qui descend sur Terre maintenant depuis une génération, il devrait y avoir les trois quarts de l'Humanité éveillés. Est-ce que vous pensez que c'est ainsi ? Quand il est dit, dans les textes orientaux, que la personnalité doit mourir, ça ne veut pas dire qu'il faut opprimer, comprimer la personnalité. Mais elle doit accepter de s'effacer devant la Lumière. Vous ne pouvez pas avoir autre chose tant que votre Conscience tient autre chose. C'est cela qu'il est très difficile d'expliquer avec des mots et même à faire entendre à quelqu'un. C'est la même phrase que je disais hier qu'a prononcé Girddu (ndr : Krishnamurti) de son vivant. L'être humain a la capacité à exprimer, au sein des êtres (je parle, en recherche spirituelle, ou en démarche spirituelle, comme vous dites) à vouloir avancer vers la Lumière tout en traînant, avec lui, ses bagages. La Lumière vous veut nus. Elle ne peut pénétrer que si vous êtes nus. C'est cela, l'abandon à la Lumière. C'est pas nécessairement quitter Père Mère et aller vivre dans une grotte. C'est, comment dire, une attitude de Conscience et une attitude d'Esprit. Tant que votre Conscience n'est pas en totalité remplie de cette soif de l'absolu, vous ne pouvez pas vivre l'absolu. L'être humain a toujours eu tendance (et je parle pas pour vous, mais d'une manière générale), l'Humanité, si vous préférez, a toujours voulu attendre quelque chose de l'extérieur, avec les religions, avec quelque chose qui va toujours venir de l'extérieur, toujours, mais jamais de l'Intérieur. La démarche ou la volonté de la Lumière ne suffit pas. Les mots ont été extrêmement précis : abandon à la Lumière. Ça veut dire ce que ça veut dire. C'est les paroles du Christ sur la croix. Et plus vous allez avancer dans la période qui s'est ouverte voilà il y a quelques jours, plus ces propres résistances qui sont en vous vont vous apparaître clairement. Jusqu'à présent, ça pouvait, comment vous dites, être mis sur le tapis, être mis de côté, mais maintenant, la Lumière, elle soulève le tapis et elle vous montre la poussière et elle vous dit : « alors, on fait le ménage ou on laisse comme ça ? ». Mais on peut plus remettre le tapis. Et ça deviendra de plus en plus intense et ça se vivra avec de plus en plus d'acuité, voire de violence, surtout pour ceux qui sont en recherche spirituelle et qui ont commencé à vivre certains processus d'ouverture. En gros, comme je disais, voilà il y a un mois, vous ne pouvez pas rester le cul entre deux chaises : vous vivez la Lumière ou vous restez tel que vous êtes. Rappelez-vous que l'initiation qui vient, même si c'est votre démarche personnelle, à un moment donné, deviendra l'initiation collective de l'ensemble de la planète et de ses habitants. Et, à ce moment-là, vous n'aurez nulle part où vous cacher. Vous ne pouvez pas être, en croyant être. L'engagement qui vous sera demandé sera de plus en plus total. Il n'y aura pas de demi-mesure, c'est pas possible. Ce qui vient, est le Feu. Ce qui vient, vous transcende ou ne vous transcende pas. Il faut être prêt à vivre le Feu du Cœur. Il faut être prêt, le moment venu, à allumer la totalité du Feu du Cœur et à transférer la totalité de la Conscience dans ce Feu du Cœur qui vous permettra de vous retrouver instantanément dans votre véhicule d'éternité. Je pourrai aussi dire que, jusqu'à présent, jusqu'à cette période qui vient de s'ouvrir, c'était « facile ». La découverte de la Lumière, la découverte des Vibrations, la découverte des nouveaux potentiels, c'était enthousiasmant, n'est-ce pas, pour beaucoup d'entre vous, ici comme ailleurs, mais l'engagement qui vous est demandé, maintenant, n'est plus du tout du même registre. Êtes-vous prêts à mourir pour la Lumière ? Cette question n'est pas une question philosophique. Elle est exactement la seule question qu'il faut se poser. À un moment donné, que ce soit par les Vibrations d'énergie que nous vous transmettons, couplées à votre démarche Intérieure, vous passerez du fini, comme il a dit Un Ami, à l'infini. Mais, dépêchez-vous.

Question : votre question revient à demander si nous sommes prêts à lâcher toutes nos résistances ?
C'est la même chose, oui, bien sûr.

Question : je me sens comme dépressif, en lien avec l'enfance, mais je ne comprends pas.
Rappelez-vous que la Lumière éclaire les zones d'Ombre et ça sera comme ça, de plus en plus. Il est pas question d'aller dans les zones d'Ombre pour voir la scène, l'événement, les émotions. Simplement, c'est éclairé. Une fois que c'est éclairé, qu'est-ce qu'il reste à faire ? À brûler et c'est tout. Donc, il y a à s'abandonner, encore plus, à ce que fait la Lumière. Rappelez-vous de ce que je disais juste avant, un petit peu avant. Jusqu'à présent, c'était agréable de vivre les énergies mais il y a un moment donné, dans lequel vous êtes rentrés sur Terre, où le Feu éclaire, où l'Amour éclaire, où la Lumière Vibrale éclaire. Alors, bien évidemment, quand ça éclaire, ça peut faire bobo parce qu'on croyait avoir dépassé certaines choses. On croyait avoir intégré certaines choses mais c'est pas « négatif » ou c'est pas une régression. Bien au contraire, c'est une élimination. Alors, il faut confier ça au Feu.

Question : pourquoi, en dehors des interventions d'UN AMI, par exemple, il ne pourrait y avoir en permanence une telle puissance énergétique pour accélérer les choses ?
Mais, cher ami, vous l'avez mais vous n'en avez pas encore la Conscience. Et rappelez-vous aussi que nous vous avons dit que, au fur et à mesure des semaines, la Lumière descendra, de plus en plus puissamment et je dirais, même, violemment. C'est pour ça qu'il faut faire le ménage. Mais y a aucune raison que vous ne puissiez vivre la même puissance et la même intensité de Lumière Vibrale qu'en Présence d'Un Ami. Il y a un complément de réponse que je peux donner. C'est que Un Ami, moi, ou un Archange, ou Marie, nous sommes intégralement dans cette Dimension. Vous, vous n'y êtes pas intégralement, pour le moment. Nous rapprochons de vous notre Dimension Vibrale et c'est perceptible depuis plusieurs mois mais ce n'est rien, encore, par rapport à ce qui vient. Nous, « Archanges », Conclave, nous, les 24 Anciens, les Douze Étoiles, la Confédération, nous dosons le robinet. Si nous ouvrions le robinet, maintenant, à flots, il resterait plus grand monde sur la planète. Donc, il y a un processus d'apprentissage Vibratoire, aussi, à ce niveau-là.

Question : on nous dit de nous établir dans la Vibration du Supramental, de l'Êtreté mais on ne peut pas y rester. Ce n'est pas un peu contradictoire ?
Pas du tout. C'est un phénomène d'apprentissage. C'est le principe de la grenouille qui chauffe. C'est exactement la même chose. Il y a une acclimatation qui se produit. Je dis simplement que, attention, non pas à la personnalité mais aux résistances existant au sein de la personnalité. La personnalité doit mourir dans ses composantes des attachements, dans ses composantes d'excès mental, affectif, émotionnel mais ce que vous vivez, à l'heure actuelle, depuis la fin des Noces Célestes, c'est surtout l'approche du corps d'Êtreté ou de la Vibration de l'Êtreté, de la Vibration de la personnalité. Certains êtres avaient touché, durant l'été, avaient voyagé au sein de l'Êtreté mais cette proportion est très faible par rapport à l'ensemble de l'Humanité. Il faut qu'il y ait de plus en plus d'êtres humains éveillés pour mener à bien, dans les meilleures conditions, cette transformation. Mais rappelez-vous que nous avons besoin de vous, aussi, pour les autres. Il faut pas oublier que la Lumière, aussi, est Service.

Question : ceux qui s'éveillent seraient comme le levain, dans la pâte à pain, pour faire lever la pâte de l'Humanité vers la Lumière ?
On pourrait dire ça mais je préfère l'image du catalyseur. Le catalyseur est celui qui est présent, qui n'agit pas mais dont la Présence suffit à ce qui doit se réaliser. C'est pas tout à fait la même chose que le levain. Et, effectivement, le mot catalyseur correspond et, comme Mickaël vous appelle les Ancreurs de Lumière et les Semeurs de la Lumière, c'est vraiment cela. Rappelez-vous que, quand il n'y a plus de résistances en vous, la Lumière sort naturellement et, à ce moment-là, vous devenez réellement ce que Mikaël a dit mais vous n'agissez pas, parce que vouloir agir, vouloir mettre de la Lumière quelque part, c'est encore une trace d'ego. Il vous est demandé d'être Lumière. C'est pas tout à fait la même chose de dire : « je mets la Lumière à tel endroit ». Ça, en général, c'est l'ego qui dit ça. Donc, c'est pas un rôle de levain ni de levure, d'ailleurs. C'est un rôle de catalyseur. Le meilleur catalyseur, c'est celui qui laisse passer ce qui doit être. C'est l'élément dont la Présence est indispensable mais qui n'agit pas elle-même. Être, est la plus pure des actions car elle est non action. Elle est Présence et c'est cette Présence qui agit. C'est pas vous qui décidez d'agir. C'est pas tout à fait pareil. Le vrai Service, c'est cela.

Question : j'ai parfois des réactions de nausées, d'envies de fuite, de peurs ou d'inconforts.
Ah, cher ami. Espérer la Lumière et croire en la Lumière est un idéal de beaucoup d'êtres humains. Mais, fondamentalement et Vibratoirement, il est tout à fait logique que la Lumière fasse peur parce que la Lumière est un Feu, parce que ce Feu détruit tout ce qui n'est pas la Lumière en vous et, si vous n'étiez pas terrorisés, à un moment donné, par la Lumière, c'est que vous croyez en la Lumière mais que vous ne la vivez pas. Quand la Lumière approche, c'est vraiment la mort et votre Conscience limitée vous fait vivre la petite mort. Alors, se placer dans la Vibration du Cœur, dans le Feu du Cœur et dans la Joie du Cœur, permet d'approcher ce moment avec une sérénité certaine mais vous vivrez tous ce moment. Vous vivez la mort et, comme tout passage, quel qu'il soit, initiatique ou passage réel par la mort, vous passez toujours par des étapes et je crois que ça vous avait été déjà développé cela et fort longuement. Et c'est pour ça que j'ai insisté aussi sur le fait de vous placer au plus vite dans la Joie et non pas dans la peur qui deviendra terreur. La Lumière est Joie, définitivement, en vous établissant au sein du Samadhi. Mais, arriver au premier Samadhi, ça peut être terrible parce que c'est la mort qui est vécue. Le Cœur s'arrête, la respiration s'arrête, le cerveau s'arrête. La Lumière remplit tout. Il n'y a rien d'autre que la Lumière et la personnalité meurt, même si elle renaît après, transformée, bien sûr, sinon vous n'êtes plus là pour le voir.

Question : il nous est répété régulièrement de ne pas tomber dans le piège du triangle victime / bourreau / sauveteur.
Tout à fait.

Question : mais on pourrait voir les mauvais garçons comme bourreaux, l'Humanité 3D comme victimes et les autres plans dimensionnels comme sauveteurs.
Nous ne nous sommes jamais considérés comme des sauveteurs. Nous vous accompagnons et nous veillons à ce que la Lumière œuvre. Maintenant, vous êtes libres de vous sauver vous-mêmes ou pas mais nous ne sauverons personne qui ne veut pas se sauver lui-même. Maintenant, pourquoi victimes ?

Question : victimes dans le sens où on nous dit qu'on a effectivement été piégés dans la matrice.
Ça, c'est une réalité. Si ça, tu comprends, cher ami, que c'est ça, être victimes, effectivement c'est pas comme ça qu'il faut voir les choses. Vous avez été victimes de quelque chose mais vous n'êtes pas victimes. La nuance que j'ai faite, elle est importante. Se considérer comme victimes, fait que vous attendez un sauveteur, alors que nous vous répétons sans arrêt que vous ne pouvez vous sauver que vous-mêmes et qu'il n'y a que vous-mêmes qui pouvez sortir de vous-mêmes, de ce que vous êtes, il me semble. Maintenant, les bourreaux, au sens où vous avez appelé les méchants garçons, effectivement, vous avez laissé agir les bourreaux. Il y a un certain nombre de choses qui vous ont été cachées dans lesquelles, effectivement, à la longue, vous vous êtes enfermés tout seuls, même si on vous y a aidé mais, en aucun cas, la Confédération Intergalactique et ses différents constituants ne peuvent être considérés comme des sauveteurs.

Question : votre aide est précieuse. Sans ce que vous faites, on ne pourrait pas y arriver.
Ça s'appelle pas être des sauveteurs. Ça s'appelle le sens du Service et de la responsabilité. Ne pas confondre les théories et les pratiques psychologiques, au sein de cette Dimension dissociée, et l'interaction des dimensions Unifiées, quand même. C'est transposer quelque chose qui existe dans l'action / réaction, au sein des mondes Unifiés. Nous ne sommes pas là par réaction. Nous sommes là par Service.

Question : cette problématique est différente selon les dimensions considérées ?
Elle n'existe pas dans les autres dimensions. C'est exactement ce que je viens de dire.

Question : vous pouvez développer sur le 8ème corps de la naissance de l'Embryon Christique ?
C'est le passage de la porte étroite, c'est justement la nouvelle naissance. C'est le premier retournement, celui qui précède l'ultime retournement, le plus important. C'est le moment où l'on prend Conscience de la Vibration et de la Conscience du Cœur. Ce n'est pas le moment où on la vit définitivement. Ce n'est pas le moment où elle s'installe mais c'est le moment où, intellectuellement et Vibratoirement, on comprend cela.

Question : ça signifie que la venue du Christ est une amplification de la Vibration dans le Cœur ?
Oui, c'est le Feu total du Cœur. Ki-Ris-Ti, c'est le Feu ardent, ce n'est plus le Feu du Cœur. C'est le Feu ardent qui consume tout, dans l'Amour.

Question : le 9ème corps du Rayonnement de la Source est juste au dessus. Ces deux étapes sont jumelées ? Le Rayonnement de la Source accentue le phénomène d'Embryon Christique ?
Il existe une logique de construction des nouvelles lampes et d'éveil des nouvelles lampes. Cette logique se fait dans deux sens, de bas en haut ou de haut en bas. De bas en haut, c'est le chemin qui était vécu par les êtres qui se sont éveillés, il y a presque 20 ans ou 30 ans. Aujourd'hui, il est plus facile de s'éveiller en partant du 12ème mais il reste effectivement, dans ce cas-là, à faire naître l'Embryon Christique pour accéder au Cœur. C'est ce que j'appelais « déménager les caisses ». Mais ceux qui sont nés par l'Embryon Christique, il y a 20 ans ou 25 ans, ils ont déjà déménagé les caisses du Cœur. Eux, il restait à déménager les caisses de la tête. Donc, c'était plus de mental. Maintenant, l'activation des lampes, comme beaucoup d'humains éveillés le sentent, c'est surtout la 11ème et la 12ème qui s'éveille. C'est les derniers à entrer en manifestation mais, pour certains, comme ici, c'est les premiers. Mais, maintenant, gardez bien présent à l'Esprit que ce n'est pas l'explication qui va vous déclencher la Vibration ni la compréhension. Donc, ça veut dire aussi, ne supputez pas et ça a été dit pour beaucoup de choses, contentez d'en vivre la Vibration et la Conscience, l'explication viendra après, dans le Feu du Cœur. Les explications, au même titre que ce que j'appelais les interprétations, vous éloigneront, toujours plus, de la Vibration. Ce n'est pas parce que vous avez l'explication que vous allez Vibrer plus. C'est votre mental qui veut vous faire croire ça.

Question : vous aviez indiqué que Christ n'aurait pas été le même s'il n'avait pas été accompagné par Marie-Madeleine.
Tout à fait. Parce qu'à ce niveau d'initiation, il y a toujours une Shakti qui doit être présente. La polarité féminine est indissociablement liée au chemin initiatique comme le Christ.

Question : dans certains cas, l'accession à la Conscience illimitée peut nécessiter le célibat ?
Qu'est-ce que vous appelez le célibat ?

Question : vivre seuls, sans conjoint ou conjointe.
Chaque cas est différent. Il y a des êtres qui trouveront, à travers leur Shakti et la relation sexuelle, l'éveil. Et d'autres qui pourront forniquer avec des milliers de personnes, sans trouver l'éveil. Tout dépend de l'intention. Le Christ connaissait parfaitement l'intention de la spiritualité au sein de la sexualité. Je ne crois pas que ce soit le cas de beaucoup d'êtres humains. Maintenant, croire qu'en étant célibataire, vous allez arriver à l'éveil plus facilement, c'est une stupidité. J'ai bien parlé, tout à l'heure, des attachements. Rien ne vous empêche d'être marié ou d'être avec un conjoint, sans être attaché. Ça dépend de la nature même de ce que vous appelez célibat. C'est pour ça que j'ai posé la question parce qu'il y a pas deux personnes pour qui c'est le même vécu et la même signification. Il faut faire attention de ne pas faire de règle générale ou, comme dit Anaël, des vérités absolues, de choses qui sont des vérités relatives et purement personnelles. Mais c'est évident qu'au sein de couples, aujourd'hui, s'il y en a un qui tire vers le bas et l'autre vers le haut, ça me paraît très difficile. Il faut choisir. Le haut ou le bas. Et dans tous les sens du terme, d'ailleurs.

Question : la finalité idéale d'un couple c'est l'aide partagée à la libération, à l'entrée dans l'illimité ?
La libération ne se partage pas, elle se vit seul. Par contre, qu'au sein du couple, l'un soit l'élément initiant ou révélateur, comme l'a vécu le Christ, tout à fait, même si le Christ est complètement à part. Tout dépend du type de relations. Or, la plupart des relations humaines, rappelez-vous, sont basées sur la possession et non pas sur la liberté. Et tant que la relation est basée sur la possession, de l'un ou de l'autre, les deux n'accéderont pas à l'illimité, c'est impossible. Et c'est pas parce que vous êtes deux êtres, deux hommes, deux femmes, un homme et une femme etc., qui êtes dans la démarche spirituelle qu'il y a pas nécessairement ce lien de possession, détrompez-vous. Bien au contraire. Il y a des hommes et des femmes qui se servent de la spiritualité pour posséder encore plus et non pas pour libérer. Faut être très prudent à ce niveau-là.

Question : qu'en est-il des méditations faisant appel à l'énergie de la Lune ?
La méditation solaire, que je pratiquais de mon vivant, n'a rien à voir avec la méditation lunaire. La seule énergie Christique se trouve dans le soleil. La Lune régit les émotions et l'humeur. Certes, les énergies sont très fortes à la pleine lune et vous le sentez déjà depuis deux jours mais elles sont très fortes, où ? Dans la tête. Et elles seront toujours très fortes dans la tête et certainement pas dans le Cœur. Tous les principes des cultes religieux, quels qu'ils soient, quelle que soit la religion, n'ont qu'un but : c'est de favoriser la tête et certainement pas le Cœur, même s'ils disent que c'est le Cœur. La méditation lunaire, pour être menée au Cœur, nécessite déjà l'ouverture du Cœur préalable. Si le Cœur n'est pas ouvert et que vous méditez à la pleine lune, vous nourrissez des forces de la nuit. C'est indiscutable et c'est une Vérité absolue. Bien évidemment, les énergies, les Vibrations sont beaucoup plus fortes, au niveau de la tête, avant la pleine lune et, ça, beaucoup le sentent. Mais, si vous n'avez pas la capacité à faire descendre les énergies dans le Cœur, elles resteront au niveau du pouvoir et vous alimenterez des réservoirs de forces en relation avec les mondes astraux.

Nous n'avons plus de questionnements. Nous vous remercions.
Alors, chers amis, je vais vous souhaiter, je crois, une bonne nuit au sein de la Vibration du Feu et rappelez-vous que, durant cette pleine lune, vous avez une éclipse de lune. Le soleil et l'Ombre de la Terre vont s'opposer et donc, vous allez avoir des énergies liées à une croix, la première croix. On vous a parlé des éclipses de lune et de Soleil qui vont se suivre. Elles sont capitales, non pas pour les énergies que vous ressentez dans la tête mais pour aller de plus en plus vers le Cœur. Je vous dis à très bientôt.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page