Autres Dimensions

Sois qui tu es

FRERE K

5 juillet 2011

pdf
NDR : ceux qui nous accompagnent sur d'autres plans Dimensionnels nous transmettent, du 4 au 11 juillet, des informations sur le déploiement du Cube Métatronique à travers 12 Sentiers. Ces correspondances de points du corps, en résonance avec le déploiement de la Lumière et les 12 Etoiles font l'objet de la quasi intégralité des canalisations de ces périodes. Il nous a été demandé de diffuser l'intégralité des protocoles d'application pratique qui y sont associés après l'intervention de METATRON du 11 juillet prochain. Vous les trouverez alors (soit le 12 ou 13 juillet ) dans la rubrique "protocoles / réconstruction du Corps de Résurrection" du site. D'ici là, nous vous remercions de ne pas nous solliciter sur ces processus car nous les découvrons en même temps que vous et respectons ce qui a été demandé, c'est à dire la diffusion globale des protocoles après l'intervention de METATRON.

_________________________________________________________________________________

Appelez-moi Frère K, Frères et Sœurs incarnés. Je viens, mandaté par le Conseil des Anciens, continuer à exprimer un certain nombre d'éléments correspondants au déploiement de la Lumière tel qu'il commence à se vivre sur cette Terre. Il m'est demandé, aujourd'hui, d'exprimer un certain nombre d'idées (et de vécus, aussi, lorsque je fus incarné comme vous), concernant le Passage, l'ouverture du Sentier central postérieur, situé entre la région entre vos omoplates et le milieu de votre Sacrum. Vous l'avez compris, anatomiquement, vous êtes en superposition, à ce niveau là, sur ce qui est appelé (dans les textes orientaux) la Kundalini, avec son courant central et ses 2 courants (solaire et lunaire) appelés Ida et Pingala. Les premières Particules Adamantines et le déploiement de la Radiation de l'Ultraviolet, de l'Esprit Saint et d'un certain nombre de facteurs, a permis que ce canal médian de la colonne vertébrale devienne, en quelque sorte, un canal un petit peu différent dans sa constitution, telle qu'elle fut décrite dans des textes plus anciens. Le canal médian, appelé Shushumna, est donc devenu, en quelque sorte, un Canal de l'Éther car, laissant passer le Feu de la Terre et le Feu de l'Éther.

La partie dont je vais vous exprimer certains points de vue (certaines réflexions aussi), est la partie constituée (entre sa partie basse et sa partie médiane), très exactement, sous la 5ème vertèbre dorsale. Ce Sentier est donc le 2ème Sentier à se déployer et il traduit, en quelque sorte (quand ce Sentier est ouvert), ce que nous pourrons appeler, si vous le voulez bien, un Décloisonnement par l'intermédiaire de la Vibration KI-RIS-TI (situé entre les omoplates) et la Vibration de ce point (au milieu du Sacrum) appelé CLARTE, le Décloisonnement Dimensionnel vous permettant de mettre fin à ce que vous vivez au sein même du cloisonnement.

Permettez-moi, tout d'abord, d'exprimer un certain nombre de vérités qui étaient déjà présentes de mon vivant et dont il est bien évident que cela n'a pas pu s'arranger depuis mon vivant et cela est fort logique. Alors, en observant la société, quelle qu'elle soit (aussi bien en Occident qu'en Orient ou que dans des pays Moyens Orientaux ou Extrêmes Orientaux ou encore, même, au sein d'autres continents), il est évident que la société humaine est bâtie sur un principe particulier que j'appellerais, si vous le voulez bien, un principe de cloisonnement. Ce principe de cloisonnement est issu d'un certain nombre de mécanismes de fonctionnement (issus, directement, de ce qu'il est convenu d'appeler le libre arbitre ou l'action / réaction), s'exprimant bien au-delà des données spirituelles existantes au sein de ce monde incarné mais, dans le fonctionnement même de toutes les interactions au sein de la société comme au sein d'individus comme de groupes d'individus. Ce cloisonnement a abouti (déjà, de mon vivant et, déjà, auparavant), à un mécanisme de spécialisation de la société. Cette spécialisation s'est illustrée au niveau de chaque humain au travers des études (l'éducation comme cela a été appel) mais, aussi, au cloisonnement d'un certain nombre de mécanismes de fonctionnement du tissu social lui-même et des groupes d'individus entre eux. Ce cloisonnement est devenu tellement évident qu'il a fallu, en quelque sorte, masquer ce cloisonnement au travers de nouveaux termes et de nouveaux concepts censés faire ignorer ce principe de cloisonnement et de spécialisation de la société. Ainsi, l'être humain est devenu, en quelque sorte, de plus en plus spécialisé et, je dirais même, ultra spécialisé dans un domaine. Le principe de la spécialisation est un principe permettant d'avoir un point de vue de plus en plus limité mais, de plus en plus précis, sur un certain monde que l'être humain va explorer ou que la société va explorer.

La connaissance, de plus en plus intime, de la matière, de la psychologie, a renforcé, en quelque sorte, ce cloisonnement. Le résultat immédiat en a été l'apparition de technologies (quelles qu'elles soient), une maîtrise technologique qui (comme vous l'observez avec un simple bon sens), va de plus en plus à l'encontre des lois de la nature, des lois de ce qui est observable au sein de la nature (sans l'intervention humaine) où la régulation se fait de manière spontanée. Ainsi donc, cette spécialisation et ces changements, donc, du point de vue de la société et des êtres qui la composent, a abouti à toujours plus de fragmentation, à toujours plus de cloisonnement. Chacun (et je parle là d'individus comme de groupes sociaux ou de pays), s'est enfermé, en quelque sorte, dans un mécanisme de fonctionnement de plus en plus pointu, en quelque sorte, mais lui faisant ignorer, littéralement, des règles beaucoup plus générales. Alors, pour masquer cela, un mouvement a été initialisé pour que la conscience humaine, à titre collectif et à titre individuel, ne puisse se douter, à aucun moment, que ce bien être technologique (ce cloisonnement), soit exactement cela. A ce moment là, il a donc été question de faire tomber, petit à petit, des barrières existantes entre les pays, sur d'autres plans (appelés les frontières), jusqu'à faire envisager à la conscience humaine, une possibilité illusoire que, au travers de cette spécialisation, il se produisait exactement l'inverse du cloisonnement et, donc, une espèce de nouvel ordre, une espèce de nouvelle fonction qui permettrait, au travers de la connaissance de la technologie (du progrès, dans son sens le plus large), de permettre un meilleur confort, une meilleure vie. Certains modèles même, psychologiques, ont été bâtis largement là-dessus permettant d'affirmer que, dès qu'un être humain avait satisfait ses besoins fondamentaux de survie, il pouvait, alors, se tourner vers l'Esprit. Malheureusement, l'expérience que vous vivez, à titre collectif, montre qu'il n'en est absolument pas vrai et que ceci est absolument faux puisque cette espèce d'ouverture n'est, en fait, qu'une fermeture camouflée, isolant de plus en plus l'être humain au sein de son propre univers, de sa propre dimension et de sa propre spécialisation.

Bien évidemment, l'apport indiscutable, pour cette vie, au sein de cette dimension, d'un certain nombre de découvertes, s'est accompagné (et vous le vivez) d'un malaise de plus en plus grand puisque l'homme, petit à petit, a été soumis à des forces totalement involutives (bien malgré lui), robotisant et automatisant, en quelque sorte, sa propre vie, en l'éloignant toujours plus de son immersion au sein de la nature et au sein des lois que j'appellerais naturelles. Il existe, donc, au sein de cette spécialisation, un cloisonnement de plus en plus grand, fournissant une illusion parfaite de progrès pour l'ego (et pour l'ego social dans son sens le plus large) mais, enfermant, au nom de la liberté, dans une sécurité de plus en plus importante. D'ailleurs, comment peut-on parler de liberté, au nom de la sécurité ? Il y a, soit sécurité, soit liberté. Il ne peut y avoir les 2. Ainsi donc, progressivement, le corps social de l'humanité s'est enfermé, de plus en plus, dans des restrictions, dans cet hyper spécialisation et dans des cloisonnements nouveaux qui, jusqu'à présent, n'avaient jamais été présents. Il en résulte, donc, une illusion de liberté, dont le mental s'est emparé, au travers de la notion de sécurité, de stabilité, de sécurité à tous les niveaux (social, affectif, financier) qui, bien évidemment, ne peut aboutir qu'à ce que vous observez en ce moment. En sortant du tissu social, la racine même de cette spécialisation ou de ce cloisonnement dimensionnel, trouve sa source dans l'origine même de ce que vous appelez la falsification, c'est-à-dire le fait d'avoir érigé, en principe inéluctable et inexorable, le principe de Dualité. Ce principe de Dualité est présent dans tous les secteurs de la société et dans tous les mécanismes de fonctionnement de l'humain où tout va, systématiquement, se résumer, en quelque sorte, à une alternance de bien et de mal ou, d'Ombre et de Lumière. Ainsi, l'être humain va passer son temps (au sein de cette dimension) à parler d'éthique, de morale, d'un certain nombre de concepts, le mettant en accord avec son propre mécanisme de pensée de séparation, aboutissant, (comme je l'ai dit) à ce que vous observez autour de vous et vous savez, parfaitement, que ce que vous observez autour de vous (même si vous le rejetez) est, de toute manière, inscrit en vous, exactement de la même façon. Le monde, après tout, n'est que le reflet de votre Être Intérieur, tel qu'il est projeté dans cette réalité qui n'est pas le réel. Ainsi donc, le cloisonnement a donné une illusion de liberté au travers d'un certain nombre de mots et de concepts, véhiculés de plus en plus facilement par la société elle-même. Il existe, en quelque sorte, une forme d'hypnotisme de l'individu, de soumission à tous ces concepts, acceptés à titre de croyance, à titre d'évidence, comme quelque chose d'inéluctable et d'inexorable.

Ainsi, le piège de la robotisation ou de la spécialisation, s'est refermé comme un couperet, enfermant l'homme de plus en plus, dans un isolement dimensionnel, à tel point que, aujourd'hui, à la fin de cet âge (appelé dans l'hindouisme, le Kaliyuga ou Âge Sombre), la plupart des êtres humains pensent et imaginent qu'il ne peut exister autre chose que la vie qu'ils vivent (ou, alors, une amélioration de ces conditions dans un futur toujours hypothétique), au travers d'une volonté de bien ou d'une volonté d'amélioration ou de suppression du mal, sans, pour autant, en percevoir une quelconque racine, une quelconque origine et un quelconque cloisonnement. Ainsi, petit à petit, le corps social de l'humanité s'est cloisonné, s'est enfermé et s'est coupé (tel que cela avait été annoncé dans les textes fort anciens), amenant, justement, à cet Âge, appelé Sombre, ou Kaliyuga. Il avait été dit, aussi, dans toutes les prophéties, chez tous les peuples, que viendrait un moment précis où, à force de vivre la spécialisation, la robotisation, l'enfermement, le cloisonnement, l'être humain vivrait, à un moment donné, une forme d'éclatement, se traduisant par le réveil du Phénix, se traduisant par l'apparition d'un Âge d'Or. La problématique, c'est qu'il ne peut strictement exister aucun Âge d'Or au sein de lois ne correspondant pas aux lois de l'Univers mais bien aux lois préexistantes et manifestées au sein du monde et exclusivement de ce monde et de cette dimension. Alors, bien sûr, que cela soit les visions des prophètes, que cela soit les prophéties des peuples natifs ou, encore, des Écritures dites Sacrées, nombre d'êtres humains se sont projetés dans un avenir meilleur, passant par une forme d'écrémage (ou de purification) mettant fin, en quelque sorte, à une forme d'auto-consummation (liée à la consommation à outrance de ce monde) le libérant, par le Feu et l'amenant à vivre, en quelque sorte, une liberté, au sein de ce monde, qui ne peut exister. L'adossement du déploiement postérieur dont je viens de vous parler, est directement, issu de cela (la Clarté) qui relie, au sein de ce Sentier, au point KI-RIS-TI.

La Clarté ne peut exister au sein d'un monde cloisonné car la Clarté correspond à une vision que je qualifierais de panoramique, intégrative, et non pas séparative, telle que vous la vivez. Un physicien va connaître, parfaitement, les noms et le maniement de l'ensemble des particules qu'il n'a jamais pu voir autrement qu'à travers une technique mais sera bien incapable de comprendre le fonctionnement d'un virus ou, encore, d'un cycle cosmique ou cosmologique. Ainsi donc, l'être humain a cru qu'en partageant un système de connaissances cloisonnées et en réunissant les différents cloisonnements, il allait pouvoir décloisonner. Ceci est le principe même de ce que vous avez sous les yeux, à travers l'aboutissement de la technologie que vous appelez internet qui n'est rien d'autre qu'un système de connaissances s'empilant les unes aux autres et qui, jamais, ne vous permettra de découvrir la Liberté. C'est un semblant de Liberté et, ce principe d'action des forces est même appelé d'un nom très précis puisqu'il s'agit des forces appelées Ahrimaniennes, s'opposant au retour du Christ. Qu'est-ce que le Christ ? Le Christ est le principe de Liberté absolue s'opposant au cloisonnement et à l'Illusion de l'enfermement dimensionnel. Je ne reviendrai pas sur le personnage historique, sur son message car il est supposé que tous ceux qui s'intéressent à ce que je dis, ont, bien évidemment (à un moment donné ou autre de cette existence) été en contact avec certains écrits, réputés comme tels. Ce que je viens vous dire c'est que l'adossement postérieur, mettant fin à ce cloisonnement Dimensionnel de la Conscience, ne peut exister qu'à partir du moment où vous l'acceptez comme réel au sein de votre propre vie. Le décloisonnement ne peut se réaliser qu'à partir du moment où vous acceptez de ne plus jouer le jeu de la Dualité (et dudit cloisonnement), c'est-à-dire qu'il vous faut supposer et accepter un principe différent que celui qui prévaut au sein de ce monde et de votre vie. Cela veut dire qu'il faut supposer qu'il existe d'autres Dimensions, supposer qu'il existe d'autres états de la matière et, surtout, qu'il existe d'autres Lois n'ayant strictement rien à voir avec les lois qui ont cours au sein de cette Dimension. Cette supposition est, évidemment, un acte d'interrogation mentale mais qui va permettre, aujourd'hui beaucoup plus que de mon vivant, de vous rapprocher d'une vérité et, donc, du décloisonnement.

Certains d'entre vous, ici comme ailleurs, ont vraisemblablement (à travers mes mots) saisi qui je pouvais être de mon vivant mais cela n'a plus aucune importance. Toutefois, il convient de comprendre (comme je l'ai dit lors de ma première intervention dans ce cycle là, dans cet espace) que se libérer du connu nécessite d'accepter, quelque part, qu'il existe un Inconnu car, ce qui appelé l'ego (ou le principe de cloisonnement) est toujours persuadé qu'il connaît tout l'ensemble de ce qui est à connaître et vous avez (je l'espère) adhéré (au moins en partie) que tous les systèmes de connaissances accessibles (de manière instantanée, aujourd'hui) vous mettent dans l'Illusion d'une connaissance universelle qui vous donne, encore plus, l'Illusion de la puissance et l'Illusion de la Liberté. Il n'est pas possible de vivre la Liberté au sein de ce monde car elle n'appartient pas à cette Dimension, en tout cas dans ce monde que vous vivez. Alors donc, si cette Liberté n'existe pas dans ce monde, qu'est-ce que cela veut dire ? Cela veut dire qu'il existe un espace de vous-même où, toutefois, cette Liberté vous est accessible et c'est exactement le cas. Mais, cette Liberté ne vous est accessible qu'à partir de l'instant où vous acceptez que vous êtes, vous-mêmes, cloisonnés (ou fragmentés, si vous préférez), au niveau de la Conscience. Quelles que soient vos expériences, quelles que soient vos connaissances, quels que soient vos vécus, quelles que soient vos réminiscences, quel que soit votre âge, l'Inconnu ne peut être connu par le connu. Le décloisonnement ne peut se faire que par vous-mêmes et toute l'Illusion des religions a consisté à vous faire croire que le décloisonnement serait l'œuvre d'un sauveur extérieur. Il n'existe nul sauveur extérieur. C'est bien pour ça que, de mon vivant, ayant vécu l'accès à l'Unité (en totalité, même si le moment n'était pas venu), j'ai pu, à certains moment de ma vie, me retirer en totalité de tous les engagements que l'on voulait me faire tenir en tant que sauveur ou nouvel instructeur mondial. Il n'existe pas d'instructeur mondial. Il n'existe pas de sauveur mondial. Il n'existe que vous, et vous seuls. Accepter cela, c'est déjà faire un grand pas dans l'éventualité et la possibilité de votre propre décloisonnement.

Le déploiement de la Lumière actuelle, réalisé par 3 Archanges, va vous permettre (si vous l'acceptez, bien évidemment) de vous décristalliser, littéralement, de cette Dimension, de son Illusion, de ses croyances, de ses adhésions, afin de vous faire découvrir un autre monde. Cet autre monde est justement cet Inconnu que l'ego ne veut pas connaître car, pour lui, ça serait la fin de lui-même. Cet Inconnu, dont j'ai déjà parlé, nécessite de se libérer du connu. Se libérer du connu, c'est déjà accepter (en principe et en potentialité de vérité) qu'il existe autre chose que ce connu et que, jamais, cet Inconnu, qui se dévoile actuellement, ne pourra être, en quelque sorte, superposable et superposé aux lois du connu. Je peux même dire (pour ceux que le vivent déjà, en partie) que les lois de l'Inconnu sont strictement à l'opposé des lois du connu, que la loi qui est appelée d'action / réaction (qui peut avoir de multiples traductions, depuis la prédation, la compétition, tout ce qui est lié à l'alternance de bien et de mal, à l'émotion, à tout ce qui fait réagir l'humain pour le diriger dans un sens) n'existe tout simplement pas au sein de la défragmentation et au sein des mondes qui appartiennent à d'autres fonctions et, en tout cas, qui vous sont, strictement, inconnus. Il existe, au sein de l'homme, et aujourd'hui particulièrement, la possibilité de réaliser une partie de ce travail. Cela, vous l'avez réalisé au travers de ce que de nombreux Intervenants (au sein de ce canal, comme d'en d'autres) vous ont dévoilé (non pas tant au niveau historique mais, bien plus, au niveau de nouvelles perceptions de la Conscience et de nouvelles Vibrations apparaissant à l'Intérieur même de ce corps) car, effectivement, sortir de ce corps ne peut se faire que dans ce corps, sinon vous en seriez, bien évidemment, déjà sortis et, pour la Conscience, il en est, strictement, de même. Il n'y a qu'au sein de cette Conscience que vous habitez (puisque c'est la seule dont vous êtes conscients) que peut, uniquement, se réaliser l'accès à une forme de conscience différente que, personnellement, j'aimerai appeler l'Ultra Conscience ou la Conscience Unifiée, n'ayant plus rien à voir avec ce que vous vivez au sein de cette vie, dans votre vie, telle que vous la nommez. Ainsi, accéder à cet Inconnu va être réalisé, en grande partie, par l'activation de ce Sentier en vous.

Ce Sentier va s'ouvrir et va donc déverser un flux de Lumière Vibrale et un flux d'Inconnu au sein du connu. Ainsi donc, va s'élever, au sein de votre Sacrum, un Feu. Ce Feu de la Terre, se propageant dans le Feu de l'Éther, va venir, là aussi, inonder le Cœur au travers de ce point précis (situé en arrière de votre dos, au niveau de la colonne vertébrale) sur un point qui vous sera détaillé ultérieurement mais, qui est, effectivement, l'endroit où peut s'immiscer, en quelque sorte, la Vérité, en vous. La Vérité a commencé à s'immiscer, de manière graduelle, voilà maintenant presque 30 ans. Elle s'est, progressivement, infiltrée dans l'ensemble des strates de la Conscience dissociée et dans l'ensemble même des atomes, des cellules, des différents corps de la planète. Bien évidemment, c'est durant cette période que les plus fortes oppositions ont été bâties à l'établissement même de cette Conscience Unifiée et, rappelez-vous que ce qui se passe à l'extérieur se passe, tout autant, de la même façon, en vous. Il existe donc un principe fondamental qui s'oppose, de lui-même, à votre accès à l'Inconnu et cela a été appelé, il me semble, le Feu de l'ego. Le Feu de l'ego est quelque chose qui va vous maintenir au sein du cloisonnement et, comme au sein de la société, le but et toute la subtilité (cet aspect un peu diviseur ou diabolique) est de vous faire croire que vous allez vers votre Liberté. Ainsi, au sein même de ce monde, vous voyez, autour de vous, qu'on vous parle d'un nouvel ordre mondial, d'une nouvelle religion mondiale, d'un nouveau paradigme de vie, au sein même de cette Dimension où la volonté de bien a remplacé la notion même de Liberté et de libération. Les modèles, même les plus spirituels (les plus vulgarisés, à l'heure actuelle) vous font croire que vous pouvez trouver une quelconque satisfaction au sein de ce monde, en totale opposition (si vous l'avez déjà lu) à ce que vous disait le Christ (ou, en tout cas, ce qu'il en est resté) et, en totale opposition, même, avec les enseignements ou, en tout cas, l'expérience vécue et traduite en mots de certains êtres ayant vécu l'accès (au-delà de toute religion) à l'Unité elle-même et à la Vérité de ce décloisonnement.

Le Passage du Feu de l'ego au Feu du Cœur est réalisé par une première porte, appelée la Porte Étroite. Cette Porte Étroite est donc, en quelque sorte, une première mort permettant de vivre transfiguration et crucifixion. Il vous reste, ensuite, à ressusciter au sein de ce monde car, c'est ici, effectivement, que tout doit se passer même si, in fine, l'ensemble de l'humanité sera libéré. Mais les différentes libérations possibles ne seront pas les mêmes pour chacun, en fonction du travail qui aura été accompli. Comprenez bien que ce travail n'est pas à saisir dans le sens d'un labeur ou d'une difficulté puisque c'est, justement, exactement l'inverse dont il s'agit. Il s'agit bien d'un abandon de tout travail, d'un abandon de toute velléité de volonté de bien ou de mal, pour vous extraire de ce principe de Dualité. On ne combat pas la Dualité au sein de la Dualité. Ce n'est pas en faisant le bien à outrance que vous sortirez du bien et du mal. Ce n'est pas, non plus, en faisant le mal à outrance que vous sortirez du bien et du mal. La problématique de ceux qui veulent en sortir, par le haut ou par le bas, est strictement la même et cela ne change strictement rien. Il n'existe, au sein du point de vue de l'Unité et, au-delà de ce monde falsifié, aucune différence fondamentale (même si cela peut vous choquer) entre celui qui fait le bien ou le mal car, à sa façon, il maintient l'Illusion du bien et du mal. Le bien et le mal ne font pas partie de la Création originelle. Ceci est une modification des Lois existant au sein de l'Unité et ce que vous appelez l'Inconnu, ayant permis, en quelque sorte, bien malgré eux (c'est-à-dire, quand je dis « eux », c'est les Consciences, d'une manière générale), de vivre un état de séparation qui aboutit, aujourd'hui, à ce cloisonnement, vous donnant l'Illusion d'une connaissance absolue ou d'une toute puissance (la maîtrise de l'atome) et vous voyez ce que cela donne, aujourd'hui, sur votre monde. Nul ne peut violer la Loi d'Attraction, la Loi de Résonance (appelée Loi de Grâce), sur des temps trop longs et tout sera fait, bien sûr, jusqu'à l'extrême limite, pour vous cacher la violation de ces Lois de l'Univers, au niveau des Mondes Inconnus, appelées la Loi d'Action de Grâce.

Au sein de cette Loi d'Action de Grâce, il n'existe rien d'autre que la Conscience elle-même. Il n'existe aucune histoire, au sens où vous l'entendez. Il n'existe aucun rôle, au sens où vous l'entendez. Il n'existe aucun moyen de se raccrocher à quoi que ce soit de connu et vécu au sein de ce monde. Le principe de Passage de la 2ème Porte est, justement, cette Résurrection, liée à l'adossement postérieur du déploiement de la Lumière (ce fameux Sentier dont je vous parle), partant du Sacrum et rejoignant le point central du chakra du Cœur (à l'arrière du corps), là où se manifestent un certain nombre de fonctions. Il ne m'appartient pas de vous développer plus avant le déploiement de ce corps spirituel (en relation avec le point ER de votre poitrine), lié au Samadhi et lié aux différentes étapes de ce Samadhi, concourant à votre défragmentation ou à votre décloisonnement, vous permettant, petit à petit, d'établir, en vous, la Vibration Christ, la Présence Christ, afin de devenir, vous-même, un KI-RIS-TI (c'est-à-dire un Fils Ardent du Soleil) ayant vaincu, en quelque sorte (même s'il ne s'agit pas vraiment d'un combat), les 2 Portes de l'Illusion, d'abord l'Illusion de l'ego et, ensuite, de manière beaucoup plus générale, l'Illusion de ce monde.

Alors, comprenez bien que celui qui ne vit que l'ego et n'a pas la velléité, ni la possibilité, ni l'intention, de sortir de ce cloisonnement, ne voit même pas le cloisonnement. Il ne voit qu'un autre terme qu'il appellera le progrès. Ce progrès, en fait, vu de notre point de vue, est strictement à l'opposé du progrès puisqu'il s'agit d'une involution majeure de la Conscience humaine et c'est pourtant au sein de cette involution majeure que se trouve la transformation finale de l'humanité. Ceci n'est pas un paradoxe mais est bien issu, directement, des principes même de fonctionnement de ce monde falsifié au sein du bien et du mal. Il n'y a que lorsque les forces de friction atteignent leur apogée (pour une Conscience ou pour un système) que celui-ci peut se libérer, quand la loi qui a prévalu et qui est donc une force de friction, appelée Feu de l'ego (tel qu'il est illustré, en vous comme dans la société), que ce système explose de lui-même de l'intérieur, libérant, alors, l'Unité qui avait été, en quelque sorte, enfermée par le principe du bien et du mal. Ainsi, l'Unité n'est pas un état de bien suprême. Ainsi, la Lumière n'est pas l'alternance de l'Ombre et de la Lumière. Bien évidemment, les mots sont employés à dessein par ceux qui dirigent, en quelque sorte, et contrôlent la construction de l'humanité dans son sens qui leur sied mais qui ne correspond, aucunement, à la Vérité. Ainsi, l'activation, en vous, de ce Sentier (qui se réalise par le déploiement de la Lumière) et, dès l'instant où, en vous, la supposition de l'Unité est possible et, où, en vous, se sont déployés l'une des Couronnes Radiantes, l'un des 3 Feux, alors, à ce moment là, il vous est possible (et surtout maintenant, lors de ce qui a été appelé le fait d'être appelé par 3 fois) de vivre enfin votre Résurrection au sein du monde Unifié et ceci doit se vivre ici. La Résurrection finale, liée à un évènement buttoir, s'il n'a pas été réalisé, conduira, de toute façon, à une forme de Liberté. Mais, ce décloisonnement et cette forme de Liberté ne pourra, en aucun cas, être complet, contrairement à ce qui se passe s'il est vécu ici.

Néanmoins, il vous faut, aussi, accepter que, dans ce chemin, dans ce Sentier, particulièrement, c'est quelque chose que vous ne pouvez réaliser que seul. Jamais vous ne pourrez emmener quelqu'un, par la main, à vivre cette expérience. Alors, bien sûr, dans les temps anciens, certains de mes collègues (au sein des Anciens) ont pu jouer ce rôle, pour amener les gens aux Portes de leur Temple Intérieur, contrairement à moi qui, très jeune, ai refusé ce rôle de maître ou d'instructeur, ayant compris qu'il y avait des risques extrêmement importants à vouloir se prétendre (même, nommé par les autres) comme un instructeur mondial ou un sauveur même d'une autre personne car, dès qu'il y a adhésion d'une personne à votre personne, au sein du connu, vous ne pouvez plus sortir du connu et vous vous enfermez, vous-même, dans ce connu. Très peu ont eu la lucidité, parmi les Maîtres authentiques, de s'extraire totalement de cela. Comprenez bien qu'il n'existe personne d'autre que vous qui franchissez cette ultime porte. La première porte peut être, effectivement, facilitée de par ce que vous observez autour de vous (vos proches qui vivent les transformations, peut-être identiques à vous-mêmes) mais, jamais, la 2ème porte ne peut être franchie par autre chose que vous-même. La différence essentielle, par rapport à il y a encore ne serait-ce que quelques mois, c'est que le déploiement de la Lumière Vibrale (initié par les 3 Archanges que vous connaissez et sous tendu par l'ensemble des Forces Unifiées) a pour vocation de vous faciliter, autant que faire se peut, cette ultime Passage. Mais, cet ultime Passage (et nous vous l'avons dit) est un mécanisme qui doit se jouer ici, dans votre connu et c'est l'Abandon de l'ego, c'est le moment où vous vous abandonnez à autre chose. C'est la phrase du Christ sur la Croix qui précède, impérativement, la Résurrection. C'est ce qu'il vous avait dit. Ainsi donc, le Sentier qui, aujourd'hui, va s'allumer (dès cette nuit) va vous permettre de percevoir, en vous, des bribes de ce qu'est l'Inconnu. Quand je parle de l'Inconnu, je ne parle pas de réminiscences de vos vies passées, je ne vous parle pas de Lumière ou d'informations venant au travers de l'Illusion de ce monde ou de la matrice astrale mais, bien, des Vibrations venant d'ailleurs que de ce connu, se déversant actuellement sur ce monde. Vous en avez eu un aperçu pour vous qui me lirez, bien évidemment, à travers votre propre expérience des premiers dépôts de Lumière Vibrale, je dirais, au sein de l'une de vos Couronnes, de l'ensemble de vos Couronnes et de vos Feux.

Mais, aujourd'hui, il faut aller bien au-delà de cela. Il faut accepter de mourir à vous-même et, pour cela, il vous faut devenir extrêmement petit. Ce mot là peut paraître bizarre dans ma bouche mais je pense qu'il y aura d'autres Intervenants qui développeront ça parce que cela a été leur vécu dans leur façon de manifester leur Conscience Unifiée (en un temps même antérieur à mon propre vécu) sur un autre mode mais qui est, toutefois, extrêmement instructif (du moins nous l'espérons) pour vous permettre de comprendre et de vivre, réellement, ces 2 mots majeurs que sont l'Humilité et la Simplicité. Nous vous avons souvent parlé (en tout cas, en ce qui concerne les Anciens et les Archanges) des 4 Piliers mais, bien évidemment, chacun de ces 4 Piliers peut être ramené, pour chacun, à son propre filtre et même au niveau de l'ego. En effet, l'ego a 4 Piliers, lui aussi, mais les Piliers de l'ego ne sont pas les Piliers de l'Esprit, même s'ils portent les mêmes noms. En effet, l'ego va s'approprier ces Piliers alors que l'Esprit va les vivre ce qui, avouez-le, n'est strictement pas la même chose. L'activation de ce Sentier va donc se percevoir, pour beaucoup d'entre vous, par une forme de Feu parcourant, effectivement, la partie, soit basse du dos, soit la partie moyenne du dos. Certains d'entre vous, d'ailleurs, sentent le point KI-RIS-TI, au niveau du dos, en résonance avec le point KI-RIS-TI situé au niveau de la tête. Rappelez-vous qu'au-delà des Vibrations perçues, votre Conscience est Vibration et que si vous vous abandonnez, en quelque sorte, à vos propres Vibrations, vous allez voir votre Conscience se modifier et se rapprocher, en quelque sorte, de ce que j'appelle l'Inconnu. Voilà les premiers éléments que j'avais à vous transmettre, de la part des Anciens, et, bien évidemment, teintés de ma propre expérience vécue lors de ma dernière vie et qu'il était important de vous donner. Comprenez bien qu'à chacune de mes interventions, je vous donnerai des éléments de réflexion et d'interrogation de votre propre mental vous permettant de vous poser des questions qui peuvent permettre de Vibrer au niveau de l'Inconnu. S'il existe, maintenant, des questions par rapport à ce que je viens de vous exprimer et si j'en ai encore le temps, je vous laisse la parole.

Question : peut-on atteindre le Silence du mental dans ce monde falsifié ?
Mon Frère, c'est même indispensable. L'Unité passe, obligatoirement, par un stade ou une étape de Silence mental total. Il existe même (et cela vous avait été donné par l'Archange Mikaël, lors des Noces Célestes) une étape appelée le Silence Intérieur qui suit, en quelque sorte, l'expansion de ce premier Feu qui vous avait été donné et qui va se traduire, au sein de la Conscience, par le passage en Maha Samadhi, c'est-à-dire, en fait, l'avant-dernier Samadhi, celui où il existe, à proprement parler, une dissolution, cette fois-ci, totale, de la personnalité et de tout ce qui constitue la personnalité dans son mental, dans ses émotions et ses affects.

Question : pourriez-vous développer sur la notion des 4 Piliers vécus dans le monde de l'Esprit et ceux vécus dans le monde de la personnalité ?
Chère Sœur, cela est extrêmement simple. Au sein de la personnalité, et vous connaissez tous des personnes comme cela : des personnes dites morales qui vont appliquer des règles d'éthique, d'intégrité, d'attention, d'intention, au sein même de leur personnalité, c'est-à-dire que les 4 Piliers, à ce moment là, sont utilisés pour dicter des règles morales ou d'adhésion au principe même de ce monde. Ainsi donc, la personne va être considérée comme droite, honnête, avec elle comme avec les autres, et va donc se comporter en respectant une certaine éthique mais, bien évidemment, cette éthique est horizontale. Elle ne s'adresse qu'à elle-même et au groupe social où elle se manifeste, au travers même de fondements ou d'adhésion à des principes spirituels, voire philosophiques, parfois même très élevés. L'Ethique et l'Intégrité, qu'il faut maintenant développer et accepter, c'est l'Ethique et l'Intégrité qui se situent au niveau de l'Esprit. Cet Ethique et cette Intégrité, par exemple, qui se situent au niveau de l'Esprit, n'ont que faire des règles morales de la société parce que ce n'est pas parce que vous respectez, en totalité, les règles de cette société, que vous êtes en accord avec l'Esprit. Comme j'ai pu le dire, et je le redis aujourd'hui, ce n'est pas vraiment un signe de bonne santé que de se sentir en bonne santé au sein d'un monde aussi malade. Je ne sais si vous saisissez la portée de ce que je viens de dire mais cela correspond à quelque chose qui est l'Ethique et l'Intégrité de l'Esprit.

Nous n'avons plus de questionnement. Nous vous remercions.
Alors, je terminerai par ces quelques mots, même si, aujourd'hui, ils vous semblent très irréels ou très utopistes : vous vous rendrez compte, par vous-mêmes, quand vous franchirez cette 2ème Porte (maintenant ou un peu plus tard ou à la fin) que quand le Christ vous disait « mon Royaume n'est pas de ce monde » et que vous étiez sur ce monde et non pas de ce monde, il disait la stricte Vérité. Maintenant, le dire est une chose, l'accepter en est une autre et le vivre en est encore une autre. Le Passage et l'Ouverture de ce 2ème Sentier concernant donc le décloisonnement Dimensionnel, vous permettra, je l'espère, d'expérimenter cela en totale Liberté et c'est le but. Rappelez-vous que le déploiement de la Lumière Vibrale, dans sa phase finale (que vous vivez depuis l'intervention de Marie) n'a qu'un seul but, vous libérer de l'enfermement et des conditionnements, vous libérer, en quelque sorte, de ce qui vous est connu pour vous rendre à ce que vous êtes c'est-à-dire un pur Esprit. Non pas en dédaignant l'incarnation puisqu'il existe, bien évidemment, des incarnations au sein des Mondes Carbonés où il n'a pas existé de coupures, telles que nous l'avons vécu, tous, au sein de ce monde (selon un principe d'aberrance et d'aberration que de dire que, plus la Lumière était comprimée et enfermée, plus elle grandirait). Mais la Lumière n'a pas à grandir puisqu'elle est, de toute Éternité. Je ne parle pas de la Lumière alternant avec l'Ombre, au sein de ce monde. Je parle de la vraie Clarté qui ne s'éteint jamais et cette vraie Clarté ne peut se trouver que dans le Sentier et dans le point KI-RIS-TI. Vous êtes votre propre sauveur. Il n'y a rien d'autre que le Soi. Tout est Un.Frère K vous salue. A bientôt.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : autresdimensions.info.


Haut de page